Le drapeau du Japon

Le drapeau du Japon

Pays du soleil levant, le Japon est un pays de l’Est qui profite de la levée du soleil. Le drapeau japonais est un drapeau à fond blanc avec un disque rouge au milieu. Le disque rouge représentant le soleil ou dans la mythologie japonaise la déesse shinto du soleil Amaterasu.
Ce drapeau est à la fois le drapeau civil, celui de l’Etat, le pavillon marchand ainsi que le pavillon d’Etat du Japon. Dans le pays nippon, le drapeau est connu sous le nom de Hinomaru (ou hi no maru no hata en romanji) signifiant « drapeau au disque solaire ». Plus officiellement on le connait sous le nom de Nisshoki.

Historique

Le drapeau Nisshoki a été depuis la loi relative aux drapeaux et hymnes nationaux du 13 aout 1999, le drapeau national du Japon. Le drapeau a été décrété drapeau national de facto même s’il n’y avait pas eu de législation antérieure.

Le disque solaire a été depuis longtemps un symbole véhiculé par quelques grands noms et quelques mouvements.
Depuis le temps des samouraïs, le motif du Hinomaru est parfois présent. En 701, l’Empereur Monmu s’est servi d’un drapeau sur lequel était figuré un disque su soleil, l’enregistrement le plus ancien de l’utilisation du symbole dans l’histoire du Japon.

Durant la restauration du Meiji, l’Empire japonais adoptent comme symboles majeurs le disque solaire et la représentation solaire de la Marine Impériale japonaise (le soleil étant souvent à son plein pour représenter explicitement le soleil levant). En passant par les posters, les manuels jusqu’aux affichages, l’emblème du drapeau devient facilement une source de fierté et signe de patriotisme infaillible.

Des légendes cependant disent que l’origine du drapeau remonte à l’époque où les Mongols ont menacé d’occuper totalement le Japon vers le XIII ème siècle de notre ère. Pour contrer cette soudaine attaque, un prêtre bouddhiste du nom de Nichiren aurait donné un disque solaire à l’Empereur du Japon en ce temps. Le disque était supposé être le descendant d’Amaterasu la déesse du soleil.
Les dires sont nombreux mais l’origine exacte et confirmée de Hinomaru reste inconnue jusqu’à ce jour. Il est à noter cependant que le soleil est un symbole fort du pays depuis des siècles.

Interprétations divisées

A l’ère où les guerres faisaient rages, le Hinmaru est interprété de différentes façons. L’opinion du peuple est partagée. Ceci a engendré des conflits aux seins de la population. En effet, avec la guerre et les répressions, tout est vu d’une autre manière. Ainsi les Okinawaïens voient le drapeau comme le tableau de la seconde guerre mondiale ainsi que la présence des forces américaines à Okinawa.
Avec la guerre, le Japon a fait la possession de plusieurs nations ; ces dernières voient en Hinomaru une image d’agression et d’impérialisme. La barbarie du pouvoir est ainsi ancrée dans la pensée de quelques-uns. Le Japon renvoie une image de dictature en imposant une soumission totale envers les nations occupées.

Bien que des connotations négatives circulent parmi les pensées, le Japon s’affirme comme étant un pays puissant dans le sens positif du terme.

Même jusqu’à aujourd’hui le drapeau reste un sujet de controverses. Dans les anciennes colonies du Japon, le drapeau est perçu très négativement, surtout à Okinawa. Un exemple notable est l’évènement qui a fait choc le 26 octobre 1987 : lors du festival national du sport, un propriétaire de supermarché à Okinawa a brûlé le drapeau pour montrer son mécontentement face à ce symbole qui reflète une image très négative.

Dimensions du drapeau et compositions

Le drapeau adopte un ratio de deux tiers. Le disque rouge est vraiment au centre, aucune erreur d’emplacement n’est tolérée. Le fond doit être blanc et le disque doit être rouge ; la teinte n’a été précisée mais la couleur devra être un rouge « profond ».
Selon l’Agence japonaise de la Défense en 1973, des précisions ont été imposées disant que le rouge est 5R 4/12 et le blanc N9, basées sur le nuancier de Munsell.

Protocole

Suivant le protocole imposé, le drapeau flotte du lever au coucher du soleil ; les établissements ont le droit de l’arborer jusqu’à la fermeture vers la fin de la journée. Quand le drapeau japonais flotte avec un autre, il prend la position d’honneur et l’autre drapeau se place à sa droite. Hinomaru doit cependant prendre la place établie par les Nations Unies si plusieurs drapeaux sont présentés en même temps.

Dans la culture japonaise

Le drapeau japonais est aussi un porte-bonheur ; durant la seconde guerre mondiale, il était donné au soldat, prière qui le protégeait des dangers et des mauvais augures. Le drapeau doit être signé par la famille, les camarades et les amis du soldat ; les écritures ne devant cependant pas toucher le disque solaire. Si le soldat meurt, le drapeau est renvoyé à la famille, signe de souvenir.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Chine

Le drapeau de l’Azerbaïdjan

Le drapeau du Bahreïn

Publicités
Publié dans: Asie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s