Le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès

Capture d_écran 2017-04-06 à 12.54.41

Le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès

Description du drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès

Avec une proportion de 2 :3, le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès met à l’honneur quatre couleurs différentes. Le drapeau est divisé en deux triangles rectangles et trois bandes au milieu de taille différente.

Du côté gauche du drapeau, le triangle vert a pris place. Du côté droit de celui-ci, en bas pour cette fois, on peut voir le triangle rouge. Les deux sont séparés au milieu et à distance égale d’une bande noire avec deux étoiles blanches. Cette bande en diagonale est limitée par deux petits rubans de couleur jaune.

Il est à noter que chaque symbole a été placé à des distances égales. C’est une véritable œuvre d’art qui marque la souveraineté du pays et son unicité.

Signification des symboles et des couleurs

Que ce soit dans le choix de la couleur ou des éléments du drapeau, le créateur du drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès a voulu faire passer un message par sa création. Par exemple, pour commencer, ces couleurs sont celles de la panafricaine.

Le triangle vert sur le dessus est le symbole de la fertilité des terres : une richesse du pays.

Le triangle rouge en bas signifie la lutte contre l’esclavage qui a eu lieu durant la période coloniale.

L’héritage africain, quant à elle, est marqué par la bande diagonale noire et jaune.

Et les deux étoiles représentent l’espoir et la liberté ainsi que les deux îles qui composent le pays.

Malgré que le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès reprenne les mêmes couleurs que la panafricaine, de par ses significations, il se différencie des autres drapeaux du monde.

Histoires du drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès

Comme bon nombre de drapeaux, celui du Saint-Christophe-et-Niévès a une histoire quelque peu fascinante. Pour commencer, il est le résultat d’un concours national. Après des mois de délibération, c’est finalement cette forme de drapeau qui a été adoptée par le pays le 19 septembre 1983.

Il est vrai cependant que le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès a été modifié plus d’une fois au fil de son histoire. Après son indépendance britannique et antillaise, Saint-Christophe-et-Niévès s’est affilié avec Aguilla : une autre île voisine. Pour marquer cette alliance, le drapeau a été tricolore en 1967. C’était alors un simple rectangle divisé en trois bandes verticales de couleur vert, jaune et bleu.

Cette forme a ensuite été transformée quelques mois après. Si le drapeau tricolore a été voté le 30 mai 1967, le second drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès-Anguilla a été voté en 11 juillet 1967. La modification consistait à mettre un palmier sur la bande jaune du drapeau.

Quelques mots sur le pays de Saint-Christophe-et-Niévès

Saint-Christophe-et-Niévès est une fédération faite de 14 départements. Chaque partie du pays est plus ou moins grande. Son histoire a été composée de colonisation et d’affiliations. En effet, ce pays a été colonisé par les Britanniques pendant des années. Après leur libération, Saint-Christophe-et-Niévès a intégré quelques années la fédération des  îles antillaises avant d’être complètement indépendant. Une fois avoir pris son indépendance auprès de la OECO, ou Organisation des États de la Caraïbe Orientale, Saint-Christophe-et-Niévès s’est allié avec Anguilla. L’histoire de son drapeau a d’ailleurs été aussi marquée par cette partie de son histoire.

Ile des Caraïbes, Saint-Christophe-et-Niévès a vite fait sa place au niveau mondial pour son environnement hors du commun propice à un tourisme de masse. S’ajoute à cela son climat digne des pays des Caraïbes : très chaud ! Ce genre d’activité a d’ailleurs participé au développement du pays de sa monnaie international qui est le dollar des Caraïbes orientales. La faune et la flore du pays méritent le détour : c’est en tout cas ce que bon nombre d’entre les globetrotteurs ont pensé.

Le 10 juillet 1986, Saint-Christophe-et-Niévès a été inscrit dans la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Le pays renferme plusieurs sites protégés, dont le premier a été enregistré en 1999. Tel est le cas par exemple de la ville de Charlestown, très connu pour son patrimoine culturel unique. On peut également nommer la zone de Basseterre qui renferme des vestiges historiques propres au pays. Une chose est sûre, Saint-Christophe-et-Niévès est une destination qui ne manque pas d’en attirer plusieurs chaque année.

En 2009, Saint-Christophe-et-Niévès s’est aussi fait connaître d’une autre manière. La conférence de G20 a établi qu’il s’agissait d’un des paradis fiscaux les plus quottées du monde. Outre le tourisme, et le secteur primaire, c’est le genre d’activité qui a facilité le développement économique du pays.

Mais il n’en reste pas moins que Saint-Christophe-et-Niévès n’est pas que fraude et pavillon de complaisance. Le secteur tertiaire est en pleine abondance. Les industries de production de canne à sucre, produits manufacturiers et autres sont nombreuses dans le pays. Il en est de même pour les banques qui présentent de plus en plus de prestation. Aujourd’hui, Saint-Christophe-et-Niévès est loin d’être la petite île découverte par Christophe Colomb en 1948.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau des Palaos

Le drapeau du Panama

Le drapeau du Cap-Vert

 

Publicités