Le drapeau du Sénégal

Le drapeau du Sénégal

Le drapeau du Sénégal

Description du drapeau du Sénégal

Le drapeau du Sénégal à une proportion de 2 :3, ce drapeau est très coloré comme ce magnifique du pays. Il est d’une beauté unique en son genre. D’ailleurs, comme la loi sur les drapeaux l’exige, deux drapeaux de deux pays différents ne doivent pas se ressembler. Le drapeau reste tout de même un symbole de l’autorité d’un état.

Pour ce qui est du drapeau du Sénégal, il est tricolore. La longueur du rectangle est divisée en trois bandes égales de couleur verte, or et rouge. L’emplacement des teintes suit cette liste de la gauche, du côté du mat, vers la droite.

Au milieu du drapeau, et donc aussi de la bande jaune,  se place un triangle à 5 pointes de couleur verte.

Signification des symboles et des couleurs

Il n’est pas utile de trouver un sens caché dans le choix des bandes verticales. Il s’agit d’une forme simple, que moult d’entre les drapeaux utilisent. Par contre, le choix des couleurs du drapeau du Sénégal ne s’est pas fait par hasard.

Le vert est la représentation de l’espoir et de la fécondité.

La couleur or est le signe de la richesse de la population. Le rouge est le symbole du courage qu’il faut pour profiter des bienfaits de la terre. En outre, cette couleur représente aussi celle des arts et des lettres et de l’esprit.

Le rouge, quant à lui est le signe du sang. C’est un clin d’œil à la lutte qu’il a fallu mener et que le pays mène encore contre le sous-développement.

Pour ce qui est de l’étoile qui est placée au milieu du drapeau, c’est un signe de l’ouverture du Sénégal aux 5 autres continents du monde, mais pas seulement. C’est aussi un représentant du ciel qui bénit le peuple de diverses manières. Sa couleur ne reprend pas les mêmes significations que le vert du début. Il s’agit ici de l’espoir, mais aussi de l’indépendance.

Histoires du drapeau du Sénégal

Le drapeau du Sénégal a été voté et adopté en 1960, le 20 aout pour être précis. Mais il n’a pas toujours le même.

En 1958, le Sénégal brandit son tout premier drapeau. Il s’agissait alors d’un simple rectangle de fond ver avec une étoile or sur le centre. Cet étendard marquait la fin de l’Afrique-Occidentale Française.

Entre 1959 et 1969, le drapeau du Sénégal avait déjà prôné le tricolore. Il s’agissait du vert, or, rouge, placer en bande verticale. Mais à la place de l’étoile, on pouvait voir sur le milieu un bonhomme en noir. C’était le drapeau de la Fédération du Mali qui à l’époque comptait le Sénégal.

Un an plus tard, le Sénégal a pris pleinement son indépendance et a voté son propre drapeau qui n’a plus changé depuis.

Quelques mots sur le pays

La République du Sénégal est un pays de l’Afrique de l’Ouest. Il se trouve entre l’Atlantique et la Mauritanie, le Mali et la Guinée. Il fait une superficie totale de 196 722 km2 pour une population totale de 14 millions et quelques. Il fait partie des pays membres de la Francophonie, dans la mesure où il utilise le Français au quotidien. D’ailleurs, comme bien d’autres colonies françaises, il n’a pas eu le choix que de cerner la complexité de cette langue.

Le produit intérieur brut du Sénégal fait dans les 2 100 dollars par habitant. Pour en arriver à ce résultat, le pays a profité de la richesse de ses terres. En 2001, l’agriculture remporte un taux de PIB de 15.9 %, l’industrie de 21.7 % et les services de 62.3 %.

Au Sénégal, la pêche est une bonne source de revenus. L’exploitation des fonds marins est largement encouragée par les autorités. La preuve est faite par la diminution des taxes douanières en la matière.

Et outre les activités du secteur primaire, le tourisme est aussi une base de l’économie de ce pays. Il faut dire que le littoral du Sénégal est propice à des découvertes uniques qui attirent les curieux du monde entier. De quoi permettre aux hôtels et aux organisateurs de voyage de s’affirmer sur le plan international.

Et malgré une forte exploitation de ses ressources, le Sénégal est encore victime de chômage. Le tau était de 25.6 % en 2010, soit 40 % des jeunes.

Néanmoins, le Sénégal est un pays ouvert, et se force à avoir des infrastructures obéissant aux normes internationales. On parle entre autres de l’aéroport du pays et des autoroutes qui servent les diverses villes qui la forment.

Littérature, menus, activités et habillement : en Sénégal la vie est grandement influencée par les traditions des pays développés. Mais il n’en a pas oublié pour autant ses valeurs et son originalité. La population vie avec la modernité apportée par les évolutions technologiques, mais garde une emprunte culturels hérités de ces ancêtres.

Publicités