Le drapeau de la Tanzanie

Le drapeau de la Tanzanie

Le drapeau de la Tanzanie

Le drapeau de la Tanzanie a été adopté au cours de l’année 1961, mais c’est en 1964 que le bleu ciel fut admis pour marquer l’union avec le Zanzibar. En effet, la bannière du pays a résulté de la fusion entre le drapeau du Tanganyika et de Zanzibar. La surface du drapeau est traversée diagonalement par une bande noire encadrée de deux liserés jaunes de chaque côté.

La bande part du point de drisse inférieur vers le point flottant supérieur. Cette scission a fait apparaître un triangle supérieur de couleur verte et un triangle inférieur bleu. Ces teintes n’ont pas été choisies au hasard et ont leurs significations respectives.

Le vert met en évidence la végétation qui abonde partout dans le pays. Le jaune d’or représente ses riches ressources minières tandis que le noir symbolise le peuple. Quant au bleu, il désigne les nombreux lacs, les fleuves et les longues côtes qui bordent l’océan Indien.

Ce sont aussi en partie les couleurs qui se trouvaient sur les drapeaux du Tanganyika et de Zanzibar qui ont été combinés.

L’histoire du drapeau tanzanien

La Tanzanie, en forme longue, la République unie de Tanzanie a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne de manière pacifique en 1961. Pour ce qui est de l’étymologie du nom du pays, elle a été née par la combinaison du mot de « tan » en référence au Tanganyika et de « zan » qui rappelle le Zanzibar. C’est d’ailleurs de là qu’est venue l’inspiration sur la conception du drapeau qu’adopta le nouvel État le 30 juin de l’année 1964.

Pour la petite histoire, le drapeau du Zanzibar était à peu près similaire à celui des Britanniques sous le protectorat de ces derniers entre 1890 et 1963. Pendant les années 1963 et 1964, cette même bannière a été changée. Un cercle vert, comprenant en son centre des images de clous de girofle, a été imprimé sur un fond entièrement rouge. En 1964, le drapeau a encore une fois été modifié. Un drapeau tricolore bleu-noir-vert représentait la République populaire du Zanzibar.

D’autre part, pour celui du Tanganyika, de 1885 à 1919, son drapeau portait les couleurs allemandes : le rouge, le blanc et le noir. Il s’appelait à l’époque « Afrique-Orientale Allemande ». Entre les années 1919 et 1961, un nouveau drapeau s’est immiscé. Un étendard miniature de la Grande-Bretagne a été imprimé sur la partie supérieure gauche d’une toile au fond rouge. Une tête de girafe a été visible sous un cercle blanc pour représenter la faune du pays. Enfin, de 1961 à 1964, le drapeau se composait de deux bandes vertes séparées par une bande noire. Cela évoquait la fertilité de la terre et la composante de la population majoritairement ethnique.

L’hymne national et autre symbole du pays

L’hymne national de la Tanzanie a été adopté en 1961. Intitulé « Mungu ibariki Afrika » qui signifie littéralement « Que Dieu bénisse l’Afrique », ce chant patriotique a été écrit par de nombreux auteurs. Les paroles évoquent en quelque sorte une prière adressée à Dieu pour protéger le continent africain. La mélodie, composée par Enoch Mankayi Sontonga, est la même que celle de l’hymne de la Zambie. C’est dans les paroles qu’il y a des nuances. La même mélodie a également été incorporée dans l’hymne de l’Afrique du Sud.

La Tanzanie en quelques mots

Située en Afrique de l’Est, en bordure de l’océan Indien, la Tanzanie bénéficie de conditions climatiques exceptionnelles et d’une situation géographique privilégiée. Grâce à ses plusieurs parcs nationaux et ses réserves naturelles, le pays dispose d’un écosystème unique au monde. Le pays a pour capitale Dodoma et il s’étend sur une superficie de 945 087 km². La Tanzanie partage ses frontières avec la Burundi, le Kenya, le Malawi, le Mozambique, l’Ouganda, le Rwanda et la Zambie. Le pays compte environ 50 millions d’habitants qui se répartissent en 143 groupes ethniques. Ces dernières appartiennent principalement à quatre populations notamment les Bantous, les Cushite, les Nilo-Hamitiques et les San. À cela s’ajoutent quatre groupes autochtones qui comprennent les pasteurs (Barabaig et Maasai) et les chasseurs-cueilleurs (Akiye et Hadzabe).

On peut affirmer que la Tanzanie est en quelque sorte le berceau de l’humanité, car 10 millions av. J.-C., l’australopithèque, le premier vivant de l’évolution humaine marchait déjà dans la vallée du Rift.

En ce qui concerne la religion, 45 % des Tanzaniens sont chrétiens contre 35 % de musulmans et 20 % hindouistes et sikhisme. Les langues officielles connues sont le swahili et l’anglais. Toutefois, l’arabe est parlé dans divers territoires comme les îles de Zanzibar et Pemba. Le pays célèbre le jour d’indépendance le 9 décembre de chaque année.

Pour les touristes amateurs de safaris, la Tanzanie est sans nul doute la destination idéale. Il faut savoir que le plat le plus courant dans le territoire est l’ugali. Il s’agit d’une sorte de polenta et est souvent accompagné d’un ragoût de viande aux oignons, aux tomates et aux légumes hachés. Le riz et la banane plantain sont également des ingrédients de base utilisés dans différentes recettes.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Vatican

Le drapeau de l’Angola

Le drapeau de la Guyane

 

Publicités