Le drapeau de l’Argentine

Adopté en 1812, le drapeau de l’Argentine est constitué de trois bandes : deux bandes bleues séparées par une bande blanche. Au centre de la bande blanche se trouve un soleil avec ses rayons ; le soleil étant pourvu d’une face humaine représentant le dieu su soleil Inca nommé Inti.

Historique

Selon la tradition et l’histoire, le drapeau a été créé en 1812 par un intellectuel du nom de Manuel Belgrano. L’inspiration lui est venue de son admiration pour le soleil sur les côtes du Parana depuis Rosario. Il est à noter que la plupart des drapeaux des pays latino-américains ont pris leurs inspirations du drapeau argentin.

Avant la guerre, le drapeau était totalement dépourvu de soleil en son milieu. En ces temps, on ne pouvait remarquer que la présence des trois bandes telles qu’elles sont disposées en ce jour.

Concernant la théorie sur les couleurs, il a été dit que les Argentins étaient contre l’invasion entamée par Napoléon, le nouveau commandant « suprême » de France. Solidaire pour épauler l’Espagne, la décision a été prise selon laquelle les couleurs des Bourbons seront utilisées à savoir le bleu et le blanc ; les couleurs du roi d’Espagne.

C’est en 27 février 1812 que sera hissé le premier drapeau argentin confectionné par les mains d’une habitante sur ordre de Manuel Belgrano.

Quelques années plus tard, en 1818, durant le congrès du 09 janvier il a été décidé qu’un soleil sera mis au centre du drapeau. Le soleil est à la couleur de l’or et portera 16 rayons ondulés et 16 rayons droits. L’origine de cette conception vient de la monnaie argentine de 1813. Le ton du bleu sera défini plusieurs années plus tard.

Signification des éléments du drapeau

Le soleil brille ! Tel est le message fort qui veut s’ancrer dans la pensée de chacun. L’astre au milieu de la bande blanche porte bien un nom : El Sol de Mayo (le Soleil de Mai). Il rappelle le premier jour de la révolte qui s’est déroulée le mois de Mai 1810.

La température de l’Argentine n’est pas souvent généreuse pour donner du soleil à la longueur de l’année ; au contraire, il neige souvent dans le pays (avec une quantité considérable) ce qui fait revenir el symbole à la première signification en rapport avec la révolution. La bande blanche peut être cependant interprétée d’une autre manière ; selon certains elle symbolise la cordillère des Andes avec les quelques 5000km de longueur.

Le ciel pur et lumineux de la Pampa ou de la Patagonie laisse leur trace sur la couleur bleue des deux bandes du drapeau.

En s’y approchant de plus près on peut distinguer facilement que les rayons du soleil sont droits et ondulés. La moitié des rayons droits et l’autre moitié ondulée. Les droits rappellent vaguement la représentation classique du soleil (les faisceaux étant des lignes droites à angles précises) alors que les ondulés sont les rayons typiques de la représentation Inca.

Les idées foisonnent cependant et on accorde beaucoup de sens aux couleurs. Le blanc ainsi est dit comme étant la représentation de la monarchie d’origine divine ; le bleu étant la liberté de la pensée et de l’expression. Ce bleu fusionné au blanc donnant ensuite le bleu-ciel à l’image de la monarchie parlementaire. Pays très croyant, le bleu-ciel est aussi tiré de la couleur du manteau de la Sainte Vierge.

Fête du drapeau argentin

Tous les 20 juin, les Argentins fêtent le drapeau. Le jour est férié et est accordé totalement au drapeau. C’est aussi un jour de commémoration pour son créateur Manuel Belgrano. Le peuple argentin accorde une importance capitale à la valeur du drapeau ; ainsi le jour est temps de festif et de cérémonies. Bien que déclaré jour du drapeau, les Argentins rendent hommage dignement à son créateur qui n’est autre que le général Manuel Belgrano. Pour fêter dignement le drapeau à chaque 20 juin, des édifices sont à l’honneur du drapeau. Durant cette fête, les couleurs sont mises en valeurs ; le bleu et le blanc de l’Argentine avec l’or est au summum de la valeur culturelle. Un monument du drapeau a été bâti dans la ville de Rosario. La construction est située sur le parc national, au même endroit où a été hissé le premier drapeau. Sur la Plaza de Mayo se trouve la statue de Manuel Belgrano où des cérémonies ont lieu en hommage à ce personnage qui a joué un grand rôle dans l’histoire de l’Argentine.

Entre des fêtes et des interprétations divines et suggestives, les Argentins voient en ce drapeau un symbole fort de la pensée commune.  Sous la protection divine et avec des couleurs qui reflètent une richesse sans précédent, le drapeau argentin est celui de l’Etat actuel, de la nation, et de la population.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Vénézuela

Le drapeau du Chili

Le drapeau de l’Argentine

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s