Le drapeau de la Guinée Equatoriale

flag-1040593_1280

Le drapeau de la Guinée Equatoriale

Description et symbolisme du drapeau de la Guinée Equatoriale

Le drapeau de la Guinée équatoriale a été officiellement adopté le 21 aout 1979 dans sa forme définitive mais en réalité le drapeau est la marque de l’indépendance du pays qui s’était effectuée le 12 octobre 1968. Il est à la fois le drapeau national représentant le pays mais aussi le pavillon national de la République de Guinée équatoriale.

Dans sa généralité le drapeau présente explicitement quatre couleurs : le bleu, le vert, le blanc et le rouge. Les couleurs vert, blanc et  rouge sont représentées dans trois bandes horizontales. Un triangle bleu ayant sa base sur le côté du mât vient s’ajouter aux trois couleurs. Sur la bande blanche au milieu  de cette dernière, l’armoirie du pays est présente. On voit y figurer un kapokier qui est un arbre traditionnel typique du pays. Il est aussi connu sous le nom de fromager. L’arbre n’est pas vraiment très distinctif sur le drapeau. Il est remonté de six étoiles de couleur jaune qui sont les symboles du territoire continental des cinq îles principales qui composent le pays. C’est sous l’écusson que l’on peut lire explicitement la devise nationale qui dit en espagnol « Unidad, Paz, Justicia » qui veut dire paix, unité, justice.

Le vert du drapeau est une représentation des forêts tropicales dont jouissent le pays, le bleu est celle de l’océan atlantique, le blanc est symbole de la paix et le rouge celui du sang versé pour la recherche de la liberté.

A la recherche de l’indépendance

Dès le début du XIX ème siècle le pays est déjà très convoité par la France et l’Espagne. Durant quelques années, les deux puissances feront tout pour s’acquérir du pouvoir dans le pays. A partir de 1900, le pays devient déjà en quelques sortes une colonie bien que ce statut ne lui fut attribué qu’en 1926. Occupé par les espagnols, le pays vivra sous ce nouveau régime. En 1959, la colonie devient vite une province espagnole et il obtint son indépendance en 1968. Cette indépendance tant voulue par le peuple se fera marquée par l’adoption d’un nouveau drapeau. La Guinée équatoriale a voté d’une certaine manière l’adoption du nouveau drapeau à travers quelques mouvements de révolte. C’est à travers ces révoltes que le pays tend à parfaire ses valeurs et à s’affirmer.

Des esprits marqués

Bien qu’ayant obtenu son indépendance, la Guinée équatoriale reste profondément marquée par la présence espagnole. En effet, malgré le fait que le pays ne soit plus une colonie, quelques traces demeurent encre. Parmi elles, la devise explicite qu’avance le drapeau et qui est rédigée en espagnole. Cette trace ne sollicite non seulement le peuple à faire la paix avec le passé mais aussi elle leur permet de s’unir avec ce passé quelque peu douloureux. De nos jours cependant, le pays garde précieusement les mots en espagnols. Comme tous les pays de l’Afrique, la quête de l’indépendance a été aussi dure pour la Guinée équatoriale. Des sangs ont été versés et les combats menés étaient souvent très rudes. A travers les années cependant, le pays garde en lui les traces de ce passé. Il n’oublie pas d’une certaine manière mais archive.

La dictature de Macias

Quand Francisco Macias Nguema prend le pouvoir après l’obtention de l’indépendance, la dictature s’impose. L’homme au pouvoir dicte la modification du drapeau adopté durant l’obtention de l’indépendance du pays. De 1973 à 1979, il impose le fait que l’emblème du drapeau soit modifié. Alors si en 1968, l’emblème de l’arbre était présent, il est vite retiré et est remplacé par un autre emblème. Quelques années plus tard cependant, le dictateur fut ôté du pouvoir par son propre neveu. Ce  dernier rétabli les contacts avec les espagnols et impose la réinstauration des anciennes armoiries sur le drapeau le 21 aout 1979. Depuis ce jour, le drapeau est resté inchangé.

Protocole et règles à suivre

Le protocole autour du drapeau reste souvent très strict car il s’agit d’un emblème national. Ainsi, comme dans la plupart des pays, le drapeau de la Guinée équatoriale mérite le respect total. Il est interdit de passer des injures sur ce dernier et de montrer publiquement des gestes qui le dévalorisent. Il est hissé lors des cérémonies officielles connues de la population et lors des fêtes admises officiellement par l’Etat. Il est abaissé lors de deuil national ou lors d’évènements tristes qui touchent toute la nation. Il est aussi le représentant de l’Etat lors de visites effectuées à l’étranger surtout lors de regroupement international, de jeux ou de cérémonies.

Dans certains cas cependant, étant donné que le drapeau est aussi le reflet de la valeur nationale, il est aussi présent dans des institutions politiques et religieuses. Il porte alors une double valeur : celui du symbole de la nation toute entière et une valeur importante aux yeux de la population locale.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de l’Indonésie

Le drapeau Anglais

Le drapeau de la Nouvelle-Zélande

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s