Le drapeau de Guam

Le drapeau de Guam

Description du drapeau de Guam

  • Caractéristiques

L’adoption du drapeau de Guam fut le 9 février 1948. Il a une proportion de 22:41. Avant, celui-ci se colorait juste en bleu foncé mais après, une bordure rouge a été ajoutée tout autour. Lire la suite

Publicités

Le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès

Capture d_écran 2017-04-06 à 12.54.41

Le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès

Description du drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès

Avec une proportion de 2 :3, le drapeau de Saint-Christophe-et-Niévès met à l’honneur quatre couleurs différentes. Le drapeau est divisé en deux triangles rectangles et trois bandes au milieu de taille différente.

Du côté gauche du drapeau, le triangle vert a pris place. Du côté droit de celui-ci, en bas pour cette fois, on peut voir le triangle rouge. Les deux sont séparés au milieu et à distance égale d’une bande noire avec deux étoiles blanches. Cette bande en diagonale est limitée par deux petits rubans de couleur jaune.

Lire la suite

Le drapeau de Saint-Martin

Capture d_écran 2017-04-04 à 16.22.14

Le drapeau de Saint-Martin

Description du drapeau de Saint Martin

Les trois couleurs qui dominent sur ce drapeau sont le blanc, le bleu et le rouge. Ce sont les mêmes nuances de couleurs que l’on trouve sur le drapeau national français. Cependant, il n’a rien à avoir avec les drapeaux tricolores avec les bandes horizontales ou verticales. Sur ce drapeau de saint Martin, on a deux bandes horizontales avec un triangle isocèle sur le côté. La bande supérieure est en rouge et celle sur le bas est en bleu. Sur le côté gauche, on peut voir un triangle isocèle blanc et la base de cette dernière occupe tout le bord du côté de la hampe. Dans ce triangle, on peut voir les armoiries de Saint Martin.

Les armoiries de Saint-Martin

Les armoiries que l’on trouve sur le drapeau actuel de saint Martin est différent de ceux qui a été utilisé par le pays lors de la colonisation. Il ne faut pas aussi confondre ces armoiries officielles avec les autres symboles que l’on peut trouver sur certains drapeaux qui se hissent sur certains territoires du pays. Les armoiries sur le drapeau officiel sont composées d’un écu en orange avec des petites bordures en bleu. Dans cet écu, on peut voir bien distinctement au milieu une représentation du palais de la justice de Philipsburg dessiné en blanc. Dans l’écu toujours, il y a un bouquet de sauge jaune qui est la fleur national de Saint Martin sur le coin gauche de l’écu et sur le coin droit supérieur, il y a le monument à l’amitié franco-néerlandaise. Sur le haut de l’écu, on peut apercevoir la moitié d’un soleil jaune avec des pics et au milieu de celui-ci, il y a un pélican brun en vol. En bas de l’écu, il y a un ruban où on peut lire la devise du pays « Semper Pro Grediens » qu’on peut traduire littéralement par « toujours en progrès ».

Signification des symboles et des couleurs

Ces couleurs n’ont pas été choisis par hasard même si on peut constater que Saint Martin s’est inspiré des Philippines et du Pays-Bas pour son drapeau. Il est à souligner que ces pays utilisent les mêmes couleurs pour leurs drapeaux et les dispositions sont les mêmes, seuls les armoiries font la différence. Le rouge sur la bande supérieure fait allusion au courage du peuple de Saint Martin. Le bleu sur la bande inférieure représente la mer, mais pas le ciel comme sur certains drapeaux. Ce bleu représente également la paix et la justice que veut instaurer ce petit bout de terre. Le blanc souligne à nouveau cette paix mais aussi la neutralité du pays malgré la division du territoire. Sur ce drapeau, le blanc a été choisi pour le  triangle isocèle. Cette forme n’a pas été choisi par hasard car les trois côtés égaux fait allusion à l’égalité sur le territoire de Saint Martin. Les symboles sur ce drapeau reflètent également les richesses du pays. Sur l’île de Saint Martin, le soleil et le beau temps sont présentes toute l’année, d’où le soleil sur le drapeau de celui-ci. Vous pouvez également voir le pélican brun qui est au milieu du soleil. Cet oiseau vit dans les petites et grandes antilles mais est plus présent sur les plages de Saint Martin. Pour cette île, le palais de Philipsburg est une histoire. Ce monument historique se trouve dans la capitale du territoire néerlandais d’outre-mer et fut édifié sur une bande de terre séparant la mer d’un grand étang salé.

Histoire du drapeau de Saint-Martin

Ce drapeau a été adopté le 13 Juin 1985. Il est semblable au drapeau des Philippines avec les bandes horizontales en bleu et en rouge avec sur le côté de la hampe un triangle isocèle en blanc.  Ce sont aussi les mêmes couleurs que l’on trouve sur le drapeau des Pays-Bas.

Les infos sur Saint-Martin

Cette île dans le nord-est des Antilles est également connu sous le nom Sint Maarten. Saint Martin se trouve à 250 km au nord de la Guadeloupe et à 240 km à l’est de Porto Rico. Cette île fait 93 km² en superficie et abrite près de 75 000 habitants. Elle est composé par deux Etats séparé par une frontière dont la partie française dans le nord de l’île qui est une collectivité d’outre-mer depuis 2007 et la partie néerlandaise au sud qui est un état autonome du royaume des Pays-Bas. Sur le territoire, les habitants parlent l’anglais mais le français et le néerlandais sont également des langues officielles.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Le drapeau de la Côte d’Ivoire

Le drapeau de l’Arabie Saoudite

Drapeau de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

saint-vincent-162407_1280

Le drapeau de Saint-Vincent et les Grenadines

Description du drapeau du Saint Vincent et les Grenadines

Comme pour la plupart des drapeaux, celui du Saint Vincent et les Grenadines composés par 3 bandes verticales de différentes couleurs. À la différence des drapeaux que l’on peut croiser tous les jours, les proportions des bandes ne sont pas identiques. Les bandes sur les côtés ont chacune une largeur d’un quart du drapeau, ce qui fait que la bande du milieu fait un demi du drapeau en largeur. À gauche du drapeau, plus précisément du côté de la hampe, on a une bande bleue. Sur le milieu, on peut voir une bande jaune. La dernière bande sur la droite est en vert. On peut également apercevoir sur la bande du milieu trois losanges en vert. Ceux-ci sont déposés de façon à former un V et ils sont plus placés sur la partie inférieure sans toucher la base du drapeau.

Signification des symboles et des couleurs

Le bleu sur la bande à gauche représente le ciel tropical qui est garde toujours cette couleur tout au long de l’année. Cette couleur fait également allusion aux eaux cristallines. Le jaune qui se trouve au milieu fait allusion au sable d’or. La végétation luxuriante sur toute l’île est représentée par la bande verte qui se trouve sur le côté droit, à l’opposé de la hampe. Les losanges sur la bande jaune sont également verts et leur disposition fait rappel au symbole des îles en tant que « Gemmes des Antilles » ou « Joyaux des Antilles ».

Histoire du drapeau du Saint Vincent et les Grenadines

Cet État hisse son premier drapeau pendant l’ère colonial et à l’époque, le drapeau adopté était composé du Blue Ensign avec les armoiries propres au Saint Vincent et les Grenadines. Ce drapeau est hissé sur le territoire jusqu’en 1979. Le drapeau adopté à partir de cette année commence à prendre les couleurs de ce que le pays adopte actuellement. Seulement, les bandes étaient identiques et séparées d’une bandelette blanche. Les armoiries étaient placées sur le milieu dans la bande jaune. Ce drapeau n’a duré que 6 ans et le nouveau drapeau adopté en mars 1985 ne comporte plus les bandes blanches. Ce drapeau n’a été utilisé que quelques mois et le drapeau actuel est arrivé le 21 octobre 1985.

Les armoiries du Saint Vincent et les Grenadines

Ces armoiries remontent à 1912 et avant cette date, elles étaient plus simplifiées. À la différence des armoiries de ses états voisins, ceux de Saint Vincent et les Grenadines ne sont pas renfermés dans un écu. Ses armoiries représentent deux femmes placées sur un sol sinople et la représentation est entourée d’un cadre d’or. L’une de ces femmes porte un rameau d’olivier tandis que l’autre reste à genoux devant un autel et porte un plateau d’or. Sur le haut de cet ensemble, on peut voir une plante et sur le bas, on voit une bande où il y a écrit la devise du pays « Pax et Justitia » que l’on peut traduire littéralement « Paix et Justice ». Sur les anciennes armoiries, on a les deux femmes avec l’autel au milieu d’elles, mais ce dessin est renfermé dans un cercle composé par deux fonds : sur le bas, la couleur du sol, plus précisément le marron et sur le haut, un fond bleu. La devise est directement écrite sur le fond marron en dessous des deux femmes, et ce, sans le ruban.

Les infos sur le Saint Vincent et les Grenadines

Saint Vincent et les grenadines, connu sous l’abréviation SVG à l’international est un État insulaire des Petites Antilles. C’est également un petit paradis fiscal perdu dans la mer des Caraïbes. Ses pays voisins sont la Barbade, la Sainte Lucie et la Grenade. Ce pays est composé de l’île principale de Saint Vincent et d’un ensemble de petites îles dont les Grenadines qui se trouvent au sud, la Bequia, le Baliceaux, la Moustique, le Canouan, le Mayreau, le Tobago Cays, l’Union et le Petit Saint Vincent. En 2015, cet État compte près de 102 000 habitants qui peuvent être appelés les Vincentais, les Saint-Vincentais-et-Grenadins, les Saint-Vincentais ou les Grenadins. Ils parlent l’anglais et utilisent le dollar des Caraïbes orientales. L’ensemble de ces îles fait à peu près de 389 km² et l’île principale Saint Vincent fait à elle seule près de 344 km². Le Kingstown, la capitale de ce pays se trouvent sur l’île de cette île principale. Cette dernière abrite également la Soufrière qui est à 1220 mètres d’altitude. Le Saint Vincent et les Grenadines sont répartis en 6 paroisses dont 5 se trouvent sur l’île principale et le sixième est constitué par les îles Grenadines du nord au sud jusqu’aux îles Petit Saint Vincent.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Danemark

Le drapeau de Sainte-Lucie

Le drapeau de la Chypre

Le drapeau de Sainte-Lucie

saint-lucia-26966_1280

Le drapeau de Sainte-Lucie

Description du drapeau de la Sainte-Lucie

Le drapeau qu’utilise la Sainte Lucie actuellement est le même depuis le 1er mars 1967, mais sa date d’adoption officielle est le 22 février 1979. Le pays tient son drapeau d’un artiste de l’île nommé Dunstan Saint Omer.

Le drapeau a fond bleu azur et sur le centre, on peut voir un triangle noir avec des bordures en blanc. Sur ce même triangle, il y a un autre triangle en isocèle intégré sur la base en doré. Le triangle noir qui se trouve au milieu du motif ressemble à une pointe de flèche. La bordure blanche que l’on peut voir sur les deux côtés du triangle fait une largeur d’un pouce et demie. Les trois triangles superposés, blanc, noir et doré ont une même base qui fait un tiers de la longueur du drapeau.

Signification des symboles et des couleurs

Sur le drapeau, les couleurs présentes sont le bleu azur, le blanc, le noir et le jaune doré et chaque couleur a une signification.

Le bleu azur utilisé en fond du drapeau représente la fidélité, mais fait également rappel aux couleurs du ciel et de la mer des Caraïbes.

Les deux triangles noir et blanc représentent les deux Pitons jumeaux de la Sainte-Lucie qui émergent de la mer en direction du ciel. Ces triangles rappellent également l’espoir et l’aspiration du peuple. Par extension, ces triangles symbolisent également l’unification de la culture africaine et européenne qui se sont installés à la Sainte-Lucie. Le triangle doré évoque le perroquet de l’île. Cette couleur est un rappel au soleil et à la prospérité.

Histoire du drapeau de la Sainte-Lucie

Avant ce drapeau actuel, la Sainte-Lucie a utilisé d’autres drapeaux. A l’époque de la colonisation, la Sainte-Lucie a adopté le Blue Ensign qui contenait un blason où l’on pouvait distinguer les pitons et le volcan Gimie. On pouvait également trouver la devise à l’époque : « STATIO HAUD MALEFIDA CARINIS ». En 1939, le blason est remplacé par les armoiries du pays, mais le fond bleu était plus foncé. Sur ces anciens drapeaux, les composants sont presque identiques à ce que l’on trouve sur le drapeau actuel. Ce sont les dimensions des triangles et les couleurs qui ont changé. De 1967 à 1979, la Sainte-Lucie a utilisé un drapeau avec un fond bleu plus clair avec une superposition de triangles plus important. En effet, le symbole au milieu du drapeau avait une base qui occupait plus du tiers du drapeau. Le triangle doré en isocèle qui représente le perroquet de l’île était également plus petit. De 1979 à 2002, le drapeau utilisé ressemble plus au drapeau actuel. La seule différence résidait dans les couleurs. Le fond bleu du drapeau était plus foncé. C’est seulement après 2002 que le fond était remplacé par un bleu d’azur.

Les armoiries de la Sainte-Lucie

Si le drapeau a été dessiné par Dunstan Saint Omer, c’est Sydney Bagshaw qui était à la source des armoiries de l’île qui fut adopté en janvier 1979. Ce blason est composé d’un blason d’azur et d’or dans lequel on peut voir deux symboles de la Maison Tudor du Royaume-Uni et deux fleurs de lys en or qui étaient le symbole de l’ère française de l’île. Sur les côtés du blason, on peut voir deux perroquets qui sont parmi les faunes de la Sainte-Lucie. Sur le haut du blason, il y a une main qui tient une torche enflammée. On trouve sur le bas du blason une ceinture d’or où on peut lire « The Land. The People. The Light » traduit littéralement, « La terre. Le peuple. La Lumière » et rappelons que ceci est la devise officielle du pays.

Les infos sur la Sainte Lucie

La Sainte-Lucie est un État insulaire des Antilles, situé sur le bord oriental de la mer des Caraïbes. Au sud de la Sainte-Lucie, on trouve les îles Saint Vincent et les Grenadines, au sud-est, il y a la Barbade et au nord, vous trouverez la Martinique. Elle fait près de 620 km² et abrite près de 170 000 habitants. La population parle l’anglais, mais le créole à base lexicale français également. Une grande partie de la population parle également les dialectes régionaux français, dont le normand, le picard et l’occitan. Le point culminant est le Mount Gimie qui fait une hauteur de 950 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette petite île est pays membre du Commonwealth, membre de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques et a trouvé son indépendance le 22 février 1979. Sa capitale est Castries et sur l’international, on connaît ce petit pays par l’abréviation ST.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau des îles Salomon

Le drapeau du Bénin

Le drapeau des Philippines

Le drapeau de la Dominique

dominica-162280_1280

Le drapeau de la Dominique

Description et signification du drapeau de la Dominique

Le drapeau est constitué par plusieurs couleurs mais c’est surtout le vert qui est le plus dominant. Le fond du drapeau est vert, une croix tricolore traverse ce dernier. La croix est composée de la couleur jaune, noire et blanche. Au centre du drapeau se trouve un cercle rouge avec un perroquet au milieu. Autour du perroquet suivant les limites du cercle des étoiles vertes à cinq branches chacune. Les étoiles sont au nombre de dix.

La croix qui domine le drapeau est le symbole du christianisme, le pays étant très croyant. Il représente explicitement la Sainte-Trinité. Les couleurs présentes sur la croix ont chacune aussi leur signification. Ainsi la bande jaune est une représentation du soleil et de l’agriculture aussi (faisant référence surtout à la banane et aux citrons qui sont très abondants dans le pays). Le jaune est aussi l’emblème des premiers Indiens notamment les Arawaks et les Caraïbes. La bande blanche est une représentation des rivières et des sources d’eau mais de façon plus allégorique, elle représente la pureté. La dernière bande qui est de couleur noire est une représentation de la terre qui est très riche dans le pays. La population y est aussi issue de la traite des Noirs alors en quelque sorte la couleur représente cette race. La Dominique a aboli l’esclavage à partir de 1833. Les esclaves étant des Noirs, la totalité de ces derniers trouvèrent refuge dans le pays. La Dominique a alors mis un point d’honneur sur la valeur de cette race et a donné une place à ces derniers sur son drapeau. Quant à la couleur verte qui est la plus dominante, elle est le symbole de la végétation luxuriante.

Le perroquet qui se trouve dans le cercle rouge est un animal endémique du pays, il est nommé le sisserou ou Amazone impériale. L’oiseau est une incarnation du désir et de la volonté de vouloir s’élever toujours vers une plus haute destiné. La tête de l’oiseau, sa nuque et sa poitrine est de couleur violet. C’est ce qui fait du drapeau de la Dominique le seul drapeau qui contient cette couleur sans compter celui de la ville de Malaga. La couleur rouge du cercle est une représentation de la justice sociale. Les dix étoiles sont les paroisses du pays.

Historique du drapeau de la Dominique

Avant l’adoption du drapeau officiel le 3 novembre 1978, le pays a eu d’autres drapeaux.

En 1956, la Dominique acquiert une autonomie  au sein de la fédération des îles-du-Vent britanniques. Un drapeau est alors fondé pour représenter à la fois le pays et la Grande Bretagne. Ce dernier porte le blue ensign typique de l’empire britannique. Un blason constitué d’un trois-mâts qui aborde le port de Roseau. De 1955 à 1965, le drapeau sera celui du pays pour le représenter lors de déplacement d’ordre politique.

De 1965 à 1978, le drapeau est légèrement modifié. Seul l’emblème a été modifié. La Dominique devient alors Etat associé au Commonwealth et entame l’installation d’un régime démocratique. Le blason est alors remplacé par les armoiries du pays. Le blue ensign est toujours présent et la couleur bleu reste toujours très dominant.

Ce n’est qu’en 1978 que le pays acquiert enfin son indépendance et laisse de côté les drapeaux de l’autre empire. Le drapeau a alors subi quelques modifications pour mettre en avant les richesses du pays. Le drapeau a cependant connu d’autres modifications au cours de son utilisation.

De 1978 à 1981 le premier drapeau était légèrement différent de celui que nous connaissons actuellement. Les trois bandes sont toujours présentes mais l’ordre est différent : jaune, blanc et noir. Le perroquet quant à lui est tourné vers la droite du drapeau.

De 1981 à 1988, l’ordre des couleurs de la bande change de nouveau et passe de jaune, noir et blanc. Les étoiles ont alors un liséré jaune et la tête du perroquet est toujours tournée vers la droite du drapeau.

De 1988 à 1990, le perroquet regarde vers la gauche du drapeau et les couleurs qui le constituent sont modifiées.

De 1990 à aujourd’hui, le drapeau adopte les symboles et les couleurs telles que nous le voyons aujourd’hui.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau des Emirats Arabes Unis

Le drapeau des Fidji

Le drapeau du Chili

Le drapeau de la Grenade

grenada-26962_1280

Le drapeau de la Grenade

Le drapeau a été depuis longtemps le symbole à travers lequel un pays s’affirme et se pose à travers des valeurs et une histoire qui ont marquées le pays. Depuis des siècles l’utilisation des tissus flottants en tant que bannière, étendard ou de symbole était très fréquente. Même de nos jours, c’est encore très habituel. Avec le temps cependant, la notion de drapeau vit le jour. A noter que la notion de drapeau date depuis longtemps cependant pour certains pays. Dans tous les cas, le drapeau est devenu indispensable  à travers les siècles  pour faire la différence entre les pays. C’est aussi un moyen pour le payer de faire véhiculer des idéaux et des valeurs propres à lui-même. Comme pour la plupart des pays, Grenade possède aussi son propre drapeau.

Description et signification du drapeau de la Grenade

Le drapeau de la Grenade a été officiellement adopté le 07 février 1974. Cela a été fait lors de l’indépendance de l’île vis-à-vis du Royaume-Uni. Son élaboration a été faite par Anthony Conrad Gorge dans la Paroisse de Saint Andrew.

Le drapeau est dominé par trois couleurs à savoir le rouge, le vert et le jaune. Les rebords du drapeau est faits de la couleur rouge en forme de bande. Sur les longueurs, des étoiles jaunes sont présentes. Les étoiles sont à cinq branches et sont espacées les unes des autres. Dans le carré se trouve quatre triangles, deux de couleur jaune et deux de couleur verte. Les deux triangles verts ayant les bases sur les largeurs et les triangles jaunes ayant les bases sur les longueurs. Au point des rencontres des sommets de chaque triangle se trouve un cercle rouge et une étoile jaune se trouvant à l’intérieur. A l’intérieur du triangle vert à gauche du drapeau se trouve une feuille jaune pourvue de la couleur rouge.

Les six étoiles alignées sur les longueurs du rectangle sont une représentation des six paroisses du pays et l’étoile du centre est le symbole de la paroisse de la Saint Georges qui est la capitale des six autres. Les triangles verts sont une représentation de l’agriculture et les jaunes une représentation du soleil. La noix de muscade qui a la forme d’une feuille est présente pour une représentation de ce produit qui existe dans le pays.

Les autres insignes par rapport au drapeau national

Le drapeau national a une très grande influence auprès des autres insignes. Ainsi, l’insigne civil et national est le même que le drapeau national mais avec un ratio plus petit et l’insigne naval est basé sur le White Ensign.

Historique des drapeaux du pays

Avant l’adoption du drapeau national tel que nous le connaissons aujourd’hui la Grenade a connu d’autres drapeaux.

De 1958 à 1962, l’île de Grenade est membre intégré de la Fédération des Indes occidentales. Le drapeau adopté était alors un drapeau qui témoignait de cette intégration dans le groupe. Peu de temps après la fédération a été dissous et la Grenade reprend très vite e drapeau colonial britannique.

Avant l’intégration du pays dans la fédération, la Grenade était déjà de l’empire britannique. Ainsi de 1875 à 1903,  le drapeau adopté par la Grenade est un drapeau bleu avec la présence du drapeau britannique dans le quart supérieur gauche. Dans la partie droite un symbole prenait la place.

De 1903 à 1967, le pays adopta toujours le même drapeau avec les mêmes couleurs mais le symbole dans la partie droite a été remplacé. Le symbole présent représentait un bateau qui naviguait sur mer, comme fond des terres qui représentait le pays. Le drapeau de la Fédération des Indes prend place après et mettait en avant quatre ondes blanches sur une surface bleu. Au milieu était présent un disque jaune.

De 1967 à 1974, le pays modifia totalement le drapeau et mit en avance un nouveau drapeau très différent du précédent. Celui-ci était constitué de trois bandes horizontales, la première est de couleur bleue, la seconde jaune et la dernière bande de couleur verte. A partir de 1974, le pays revoyait totalement le design du drapeau et le modifia totalement pour donner le drapeau actuel tel que nous le voyons aujourd’hui.

Protocoles, règles et valeur du drapeau

Le drapeau est hissé lors de grands évènements qui concernent le pays. Mais dans d’autres contextes, il est aussi hissé pour rendre honneur à des visites ou à des missions étatiques. Ayant une grande valeur, le drapeau est très respecté. De ce fait, il est interdit de proférer des injures et des propos dégradants envers le drapeau. L’acte commis pouvant entrainer une grave sanction, une amende ou un emprisonnement. Les règles autour du drapeau concernent surtout son utilisation. Dans tous les cas, le drapeau doit être respecté que ce soit dans le pays de la Grenade ou dans les autres pays. C’est une représentation de la Grenade.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau des Comores

Le drapeau de la Guyane

Le drapeau de l’Islande

Le drapeau des Bahamas

bahamas-26995_1280

Le drapeau des Bahamas

Description et géométrie du drapeau des Bahamas

C’est un drapeau rectangulaire avec une proportion assez commune d’une unité en hauteur sur deux autres en longueur. Ce drapeau est formé par trois bandes horizontales possédant la même hauteur. La première bande en haut est de couleur bleu ciel, celle au milieu est en jaune et la dernière est elle aussi en bleu ciel. A gauche, du côté de la hampe se trouve un triangle équilatéral de couleur noir. La base de ce triangle s’appuie sur le bord du drapeau.

Signification des couleurs et du triangle

La couleur bleu est celle des mers qui entourent le Bahamas ainsi que le ciel. Le jaune, quant à lui, représente le soleil qui brille. Ces couleurs soulignent fortement le côté insulaire de ce beau pays. Enfin, le triangle noir symbolise l’unité du Bahamas.

Ces éléments peuvent aussi être interprétés différemment. En effet, les couleurs bleu ciel et jaune rappellent les belles plages du Bahamas. Le noir est la couleur de la vigueur d’un peuple uni. Et le triangle envoie un message de détermination du peuple à développer les ressources dont il dispose. On parle ici de la terre mais aussi de la mer.

Histoire du drapeau des Bahamas

Depuis sa découverte vers 1 492 par Christophe Colomb, le pays fut l’objet de discorde quant à son occupation. L’Espagne et les Etats Unis sont parmi ceux qui ont fait partie de cette liste. Cependant, c’est le Royaume Uni qui réussit finalement à coloniser le pays. Depuis 1 870 jusqu’en 1 953 donc, le drapeau qui fut utilisé au Bahamas était le drapeau de la Colonie Britannique. Il était formé par un fond bleu. En haut du côté de la hampe se trouve le drapeau britannique, tandis qu’en bas du côté du flotteur se trouve l’emblème du Bahamas à cet époque-là. Ce dernier était formé par un bateau à voile surmonté par une couronne royale. En dessous, on retrouve sur une bande l’inscription du nom du pays, c’est-à-dire Bahamas. Jusqu’en 1 973, ce modèle connaîtra deux autres modifications en rapport avec le bleu du fond ainsi que l’emblème se trouvant du côté du flotteur. En 1 973, le pays retrouva son indépendance, ce qui fait qu’il adopta son drapeau national officiel le 10Juillet de cette même année. Il est à remarquer que depuis que le pays a obtenu son indépendance, il a toujours gardé le même drapeau.

Les armoiries du pays

Les armoiries officielles du Bahamas ont été adoptées en 1 971, deux ans avant l’obtention de l’indépendance du pays. Il est formé par un écusson de couleur argent sur lequel se trouve un bateau. Plus précisément, c’est le bateau à voile de Christophe Colomb la caraque la Santa Maria. C’est celui qui avait découvert le pays durant sa conquête du nouveau monde. Au-dessus de ce bateau se trouve un ciel bleu avec le soleil qui brille. Sur le blason national, l’écusson est soutenu à gauche par le marlin bleu et à droite par le flamant rose. Le premier est plongé dans la mer tandis que le second est sur la terre. Cette image fait référence à a situation géographique de l’archipel. Il est à remarquer que ces deux animaux sont les symboles nationaux du Bahamas. Sur la partie supérieure du blason se trouve divers représentations de la faune marine. Une bande en bas de l’écusson énonce la devise du pays : « Forward Upward Onward Together ». Avant l’utilisation de ces armoiries, un autre blason a été utilisé dans le pays entre 1 959 et 1 964. Il avait lui aussi la Santa Maria voguant sur une mer bleue claire, au-dessus de laquelle se trouve une couronne royale sur un fond d’azur.

Utilisation du drapeau du Bahamas

Ce modèle est le drapeau civil du peuple de Bahamas. De plus, c’est aussi le pavillon national de ce pays. Le pavillon civil est formé par un drapeau à fond rouge de proportion une unité en hauteur sur deux autres en longueur. Ce modèle est traversé par deux bandes blanches perpendiculaires, passant respectivement par le milieu de la longueur et la hauteur. Dans le premier quart en haut, du côté de la hampe, se trouve le drapeau civil du Bahamas. Le pavillon naval représente les navires en provenance du pays. Il possède la même géométrie que le pavillon civil. Cependant, pour ce drapeau, les bandes sont en rouge tandis que le fond est de couleur blanche. Le pavillon d’Etat, quant à lui, a la même couleur et les mêmes bandes que le pavillon civil. La différence est le bord du drapeau du côté du flotteur. En effet, il est formé par une queue d’hirondelle. Ce pavillon d’Etat est utilisé par les représentants de l’Etat du Bahamas lors de leurs visites officiels dans les pays étrangers. Il est aussi présent sur les bâtiments de l’Etat.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau Cubain

Le drapeau Chilien

Le drapeau du Nicaragua

Le drapeau du Mexique

mexico-26989_1280

Le drapeau du Mexique

Géométrie et forme du drapeau Mexicain

Le drapeau mexicain est de forme rectangulaire et possède une proportion, en hauteur et en longueur, de 4 sur 7. Ce drapeau est constitué par trois bandes verticales. De gauche à droite, les bandes sont de couleurs vert, blanc et rouge. Au milieu du drapeau, il y a l’armoirie du Mexique. Ce dernier est formé par l’aigle mexicain, plus connu sous le nom de Caracara Cheriway. Sur le drapeau, cet oiseau emblématique du Mexique dévore un serpent. L’aigle sur le drapeau possède un plumage brun avec des griffes noires. En dessous de l’aigle, il y a un figuier de barbarie, qui est une plante originaire du pays. Cette dernière pousse sur une pierre qui est plongé dans un lac. Le tout est soutenu par une guirlande végétale formant un demi-cercle.

Signification des couleurs et symboles du drapeau du Mexique

Il existe plusieurs interprétations des couleurs présentes sur le drapeau du Mexique. Pour certains, le vert signifie l’espérance et l’unification du peuple mexicain. Le blanc était le symbole de l’Eglise catholique, tandis que le rouge était la couleur de l’amour pour la patrie. Pour d’autres, le vert était le symbole de l’Indépendance du Mexique, qui était une colonie espagnole avant. Le blanc signifiait la pureté et le rouge illustrait l’union entre l’Europe et l’Amérique. Mais au fil des années, ces interprétations ont changés du fait que la religion fut dissociée aux affaires politiques et l’Etat est devenu laïc. De ce fait, le vert, en plus de l’espoir signifie amour et joie. Le blanc est le symbole universel de la paix. Sur le drapeau mexicain, il signifie aussi honnêteté. Le rouge, quant à lui, est l’image du courage et de la bravoure.

L’armoirie présente sur le centre du drapeau est le blason du Mexique. Il tire son origine d’une légende aztèque. Selon cette légende, ce peuple était autrefois nomade. Ils ont alors demandé un signe à leur dieu pour qu’il indique l’endroit où le peuple devrait s’implanter. Donc, le signe que leur dieu a envoyé était un aigle perché sur un figuier de barbarie, dévorant un serpent. Le peuple aztèque fonda alors sa capitale à l’endroit même où se trouvait cet oiseau. A cette époque, la capitale s’appelait  Tenochtitlan, qui est la ville de Mexique actuellement. Depuis ce temps, cette image est devenue le blason du pays.

Il est aussi à remarquer que sur le figuier de barbarie, il y a 32 épines qui représentent les 32 Etats du Mexique.

Les différents drapeaux successifs de ce pays

En tout, le drapeau du Mexique a connu huit versions après l’indépendance du pays, avant d’adopter le modèle actuel. Avant son indépendance, a hissé deux modèles de drapeau. Le premier datait de 1 553, et était formé par une croix de couleur rouge sur fond blanc. Le second était formé par trois bandes horizontales. Les deux bandes des extrémités supérieure et inférieure avaient une couleur rouge. Le milieu était de couleur jaune. A gauche, il y avait l’armoirie espagnol de cette époque. Ce modèle était hissé entre 1 785 et 1 821.

Après l’indépendance du Mexique, le drapeau national a changé, mais on retrouve sur chacun des modèles les trois couleurs de base qui sont le vert, le blanc et le rouge. Pour les deux premiers modèles de 1 821, les bandes n’étaient pas verticales mais inclinées. De plus, ils n’avaient pas encore le blason du pays dessus. En Février 1 821, le drapeau comportait trois étoiles jaunes à sept branches, une sur chaque bande. Celui adopté en Août de cette même année avait trois étoiles à sept de branches mais elles avaient les mêmes couleurs que les trois bandes. Au milieu se trouvait une couronne.

L’adoption des trois bandes verticales pour la première fois était le 02 Novembre 1 821. Au milieu, il y a eu le blason du Mexique mais il n’est pas exactement le même que celui qu’on voit sur le drapeau actuel. Il est aussi à remarquer que seul le blason a eu quelques modifications depuis cette date. Il a changé six fois. Mais l’aigle mexicain reste présent sur chaque modèle, ainsi que le serpent.

Origines et histoire du drapeau du Mexique

Le drapeau du Mexique tire son origine de celui de l’Armée des trois garanties. Ce drapeau actuel fut adopté en 1 968. Il a été modifié avant les jeux Olympiques du Mexique. Ce changement a été causé par la similarité qui existait entre le drapeau du Mexique et celui de l’Italie. De ce fait, l’écusson fut changé pour éviter toute confusion avec celui de l’Italie. Mais avant cette date, le changement du blason dépendait du régime qui était en place en Mexique. Même si l’Etendard de la Vierge de Guadeloupe  n’a jamais été reconnu officiellement, ce dernier a marqué l’histoire du drapeau mexicain car ce modèle était un premier signe vers l’indépendance de ce pays.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Porto Rico

Le drapeau de l’Algérie

Le drapeau de l’Arménie

Le drapeau du Porto Rico

puerto-rico-26990_1280

Le drapeau du Porto Rico

Description du drapeau portoricain

Le drapeau portoricain est formé par un triangle de couleur bleu. Il se trouve sur le côté gauche et la base du triangle s’étend sur toute la hauteur du drapeau. Ce triangle se trouve du côté du mat. Au centre du triangle se trouve une étoile blanche à cinq branches. A droite du triangle se trouve cinq bandes horizontales de même hauteur. Les couleurs rouge et blanc sont alternées sur cette partie. En tout, il y a trois bandes rouges et deux bandes blanches. La forme du drapeau est rectangulaire, et il a une proportion de 2 sur 3. Les couleurs ainsi que le design du drapeau portoricain semblent être tirées de celui des Etats Unis, vu que le Porto Rico est un territoire non incorporé des Etats Unis. Cependant, le bleu du drapeau américain est plus foncé tandis que celui du drapeau portoricain est bleu ciel. Le drapeau qui se rapproche le plus du drapeau portoricain est celui du Cuba. En fait, il a les mêmes proportions, les mêmes formes mais la seul différence c’est que sur le drapeau du Cuba, le triangle est en rouge au lieu d’être en bleu, et les bande rouges de celui du Porto Rico sont en bleu.

Significations des couleurs et formes

Pour le drapeau portoricain, le bleu signifie les eaux côtières qui entourent le pays. Il représente aussi le bleu du ciel. Quant à la couleur rouge, il représente la couleur du sang versé par les braves guerriers pour la patrie. Le blanc et connu de tous comme étant la couleur universelle de la paix. Il exprime aussi la victoire et la liberté. Comme un triangle est formé de trois côtés, ces derniers illustrent les pouvoirs existants qui sont le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire. L’unique étoile présente sur le drapeau est l’image du Porto Rico lui-même.

Origine et histoire du drapeau

Le premier modèle du drapeau portoricain fut hissé pour la première fois en 1 892. A cette époque, la seule différence avec le drapeau actuel est la couleur du triangle bleu. La création de ce drapeau date de la fin du 19ème siècle par des révolutionnaires qui luttaient pour l’indépendance du pays. Ce n’est que depuis 1 952 que ce drapeau est devenu la bannière officielle du Porto Rico. Il est à savoir que le pays est officiellement un Etat libre associé aux Etats Unis. Avant 1 898, le pays était sous la domination espagnole. A cette époque, il portait le titre de province autonome du Royaume d’Espagne. De ce fait, le drapeau était formé par une croix jaune inscrite sur un fond rouge. Il portait les mêmes couleurs que ceux du drapeau espagnol. Au milieu des bandes qui forment une croix se trouve un écusson. Ce dernier était formé par les couleurs vert, or, blanc et rouge. Mais durant l’année 1 898, il y a eu la guerre hispano-américaine. En effet, le pays était convoité pour sa position stratégique en tant que terre d’échange et carrefour pour les bateaux européens. Le pays est alors devenu une possession américaine après leur victoire. D’où le statut actuel du Porto Rico. L’étoile blanche sur le drapeau a été officiellement adoptée le 25 Juillet 1 952.

Quant à celui qui a créé ce modèle, les idées divergent puisqu’en effet, plusieurs personnes sont dites être l’auteur de ce drapeau. D’une part, il en est ainsi pour Francisco Gonzalo Marin qui fut un poète et un journaliste issu du pays. Il était un membre de l’Armée Cubaine de Libération. D’autre part, le mérite est attribué à Antonio Velez Alvarado qui aurait conçu le drapeau dans son appartement new-yorkais.

Le blason portoricain

Les armoiries de ce pays font parties des plus anciens de tous les pays de l’Amérique. C’est la Couronne espagnol qui a accordé le blason de ce pays, vers 1 511. On remarque sur ce denier une importante influence de la religion catholique. Même si le blason fut remanié en 1 976, les symboles faisant référence au catholicisme restent présents. En détail, le blason est formé par un écusson surmonté par une couronne. En dessous de l’écusson, il y a l’inscription « Joannes est nomen ejus ». Cela signifie « Jean est son nom ». Cela est dû au fait qu’avant, l’île était connue sous le nom de San Juan. Si on regarde de plus près l’écusson, on voit un agneau qui est le symbole de saint Jan Baptiste, ainsi qu’un livre. Plus précisément, ce livre représente le Livre de l’Apocalypse avec les sept sceaux : c’est l’image de Sait Jean l’Evangéliste. La bordure est formée par plusieurs motifs qui représentent un château, un lion, un drapeau et la croix de Jérusalem. Tous ces symboles soulignent l’intérêt que le pays a pour la religion catholique.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Mexique

Le drapeau des Etats-Unis

Le drapeau du Guatemala