Le drapeau du Togo

togo-26932_1280

Le drapeau du Togo

Avant la connaissance d’une idée de drapeau, la plupart des pays se représentaient à travers des symboles, des dessins et des couleurs qui avaient un sens profond pour ces derniers. Le drapeau est un tissu flottant qui véhiculait des idées et des histoires sur un pays donné. Comme pour la plupart des pays dans le monde, Togo a adopté son propre drapeau au fil des années. Mais souvent cette prise de décision radicale est le résultat d’une histoire qui a aussi bien marquée le pays que la population locale en question.

Description et signification

Le drapeau du Togo a été officiellement adopté le 27 avril 1960. Il fait partie des pays africains qui ont obtenus leurs indépendances dans la même année. Le drapeau de Togo arbore, en haut à la hampe une étoile blanche à cinq branches dans un canton rouge. Le canton est accompagné de bandes horizontales au nombre de cinq. Les bandes sont de largeurs égales, trois sont de couleur verte (en haut, au centre et en bas) et deux jaunes qui se trouvent intercalées entre les vertes. Cet agencement est similaire à celui du drapeau du Liberia. Il faut seulement noter la différence existence qui existe entre les deux. Le drapeau est adopté en même temps que lors de la proclamation de l’indépendance du pays.

Les trois couleurs sont les trois couleurs panafricaines empruntées du drapeau éthiopien. Le rouge est une signification du sang versé par les martyrs lors de la revendication de l’indépendance. L’étoile blanche signifie m’espoir, les bandes vertes sont une représentation de la forêt, de l’espérance ainsi que de l’agriculture. Les bandes jaunes quant à elles sont une représentation de la richesse du sous-sol (minerais).

Création du drapeau Togolais

Bien que fruit d’une exaltation par rapport à la proclamation de l’indépendance, le drapeau du Togo n’a pas été conçu de n’importe quelle manière. Le drapeau est issu d’un concours lancé dans le pays pour prévoir à l’avance l’indépendance du pays. Le prix a été remporté par le peintre Paul Ahyi qui était alors un des plus grands artistes africains de sa génération. Il a su alors donner une représentation exacte de ce qu’était la liberté revendiquée par le peuple.

Les anciens drapeaux du Togo

Avant l’adoption du drapeau connu à ce jour, le pays avait déjà eu d’autres drapeaux qui étaient plutôt des drapeaux imposés par la colonisation.

Sous l’égide de l’Allemagne, le pays avait repris les couleurs de l’Allemagne mais avec la présence d’un dessin au milieu de la bande blanche. Le drapeau était alors représenté par trois bandes horizontales : noire, blanche et rouge. Le drapeau reste un projet à long terme de 1914 par le pays colonisateur.

De 1957 à 1958, la République autonome du Togo adopte un nouveau drapeau dont la couleur verte est la plus dominante. En haut à gauche dans le canton se trouve le drapeau de la France. En bas à gauche et en haut à droite se place chacune une étoile blanche à cinq branches.

Enfin, de 1958 à 1960, la République autonome de Togo ne change pas son drapeau mais supprime seulement la présence du drapeau français. Quelques mois plus tard, Togo obtint son indépendance et met en avant son nouveau drapeau qui est une représentation exacte du pays sans les colonisateurs.

Protocoles et utilisations

Le drapeau peut être hissé sur tous les bâtiments officiels que ce soit ceux présents dans le pays ou ceux qui le représentent dans d’autres pays. Mis en évidence, le drapeau flotte durant les évènements officiels tels que les visites étatiques, etc. Il est baissé lors de deuils nationaux comme la perte d’une grande personnalité ou d’une personne ayant une forte influence dans le pays. Le drapeau connait des dimensions définies par des lois et les bandes doivent adopter les mêmes dimensions.

Durant les cérémonies officielles, il est hissé et mis en valeur sur une place dominante. Sa dimension peut alors prendre plusieurs formes mais habituellement le drapeau mis en valeur adopte de grandes dimensions. Lors de parades ou de fêtes nationales, le drapeau est arboré par différentes personnes ou objets tout en gardant sa valeur. Les couleurs sont souvent reprises par les gens et imprimées sur des vêtements, objets et mêmes peintes sur le corps de certaines personnes.

Pendant les jeux officiels, le drapeau est porté par les athlètes qui représentent le pays. Il est aussi porté par les véhicules présidentiels ou parlementaires lors de visites officielles dans un pays étrangers. Lors de deuils qui touchent le pays (perte d’une personnalité nationale, catastrophe naturel, perte de soldats, etc.), le drapeau n’est pas hissé. Il peut être arboré par n’importe quel bâtiment ou maison dans le pays à condition de le mettre en évidence. Le drapeau reste un symbole de notoriété et de fierté pour un pays, ce qui est le cas du Togo.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Bostwana

Le drapeau de la Birmanie

Le drapeau de l’Australie

Le drapeau de la Thaïlande

thailand-26813_1280

Le drapeau de la Thaïlande

Avant l’adoption des drapeaux, la plupart des empires et pays se faisaient connaitre à travers des marques  et des symboles. Portés sur des armures et faisant office de décors, les marques et les symboles étaient une façon de faire transmettre une idée ou une position politique. Avec l’évolution au fil des siècles, les tissus flottants à couleurs différentes prenaient de l’importance et c’est ainsi que l’idée du drapeau vient à se créer. Le drapeau est devenu ainsi incontournable pour distinguer un pays d’un autre. Comme la plupart des pays, la Thaïlande dispose aussi de son propre drapeau qui le distingue des autres nations.

Description et signification du drapeau Thaïlandais

Le drapeau thaïlandais est dominais par trois couleurs : le rouge, le bleu et le blanc. A la différence des autres drapeaux des autres pays, celui de la Thaïlande possède un nom : Le Trairong. Il est à la fois le drapeau civil, le pavillon d’Etat, le pavillon marchand et aussi le drapeau d’Etat du Royaume de Thaïlande. Il a été officiellement adopté le 28 septembre 1917 par décret du roi Rama VI. La version actuelle du drapeau telle que nous la connaissons aujourd’hui est représentée par cinq bandes horizontales. Deux bandes rouges, deux bandes blanches et une bande bleue. La bande bleu est deux fois plus large que les autres bandes. La disposition par ordre des couleurs est la suivante : rouge, blanche, bleue, blanche et rouge.

Chaque couleur est une représentation d’une idée bien définie.  Le rouge est ainsi une couleur attribuée à la nation. Mais quelque part, la couleur est aussi très répandue dans le pays et revêt aussi un sens culturel profond. La couleur blanche est une représentation de la foi et de la pureté de la croyance locale qui est le bouddhisme theravada. Encrée dans cette religion, la population locale pratique des rituelles qui mettent en avance parfois l’utilisation de la couleur blanche. Cette couleur est le symbole de la pureté par excellence et est tout aussi très répandue dans la totalité des croyances réparties dans le monde entier. Le bleu quant à lui est la couleur de la monarchie. Le bleu est aussi la couleur de Rama VI, celui qui a joué un rôle important dans le Siam et dans la participation de ce dernier dans la première guerre mondiale aux côtés de la France et de la Grande-Bretagne.

Il a aussi été stipulé que la couleur bleue est une marque de la solidarité après l’entrée de la Thaïlande dans la première guerre mondiale comme allié des deux pays. En effet, le bleu étant couleur de Rama VI est aussi allié par les couleurs de la France et de la Grande-Bretagne. Cette couleur est ainsi une alliance implicite entre les deux pays et une preuve de l’unification de ces derniers par rapport à la participation durant la première guerre mondiale.

Les autres drapeaux et remontée historique

Avant l’adoption du nouveau drapeau sous sa forme actuelle, le pays a déjà adopté d’autres drapeaux qui mettaient en avant des idées biens explicites.

A une certaine époque, la Thaïlande était connu sous le nom de Siam. C’était une appellation qui avait trouvé son origine par la transcription qu’avaient donné les Khmers au peuple thaï. Littéralement, Siam signifiait « sombre » qui faisait référence à la couleur de la peau de ses habitants. Le royaume de Siam a été fondé en 1350 par le roi Ramathibodi I. En ces temps-là, le royaume n’avait pas encore adopté un drapeau bien déterminé. Au fil des siècles, les couleurs rouges et blanches étaient alors très utilisées.

De 1855 à 1916, le Siam adopte un drapeau. Il est de fond rouge et un éléphant en marche blanc est exposé au milieu de ce dernier. Il restera l’emblème du pays. Symbole de la monarchie et représentation de la richesse du pays, l’éléphant blanc est l’animal du pays. En effet la Thaïlande est réputée pour la présence des éléphants qui restent des animaux très appréciés et très respectés dans le pays.

De 1916 à 1917, le drapeau à éléphant est troqué par un nouveau drapeau qui est assez similaire à celui que nous connaissons aujourd’hui. Le drapeau reprend seulement la couleur blanche et la couleur rouge. La disposition des couleurs est la suivante : rouge, blanche, rouge, blanche, rouge. La bande rouge présente au milieu est deux fois plus large que les autres bandes.

Les pavillons adoptés par le pays reprennent aussi les couleurs du drapeau actuel mais avec la présence de quelques dessins qui les distinguent du drapeau officiel adopté par le pays en ce moment.

Le drapeau de la Thaïlande est à la fois le symbole du pays et un souvenir d’un accord passé fait avec d’autres pays (France et Grande-Bretagne). Il est aussi une représentation de la population locale et d’une idée commune qui fait de la Thaïlande un pays unique.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Serbie

Le drapeau de la Syrie

Le drapeau de la Jamaïque

Le drapeau de la Birmanie

flag_of_myanmar-svg

Le drapeau de la Birmanie

Un pays qui se distingue des autres ne l’est pas seulement à travers sa culture ou de sa langue. Le drapeau étant établi depuis des années dans certaines nations est un symbole fort qui différencie un pays d’un autre. Porteur de sens et symbole national, il peut à la fois raconter une histoire et véhiculer une pensée. La Birmanie comme la généralité des pays a son propre drapeau.

Description et signification

Le drapeau de la Birmanie est aussi communément appelé le drapeau du Myamnar. Il est dominé par ses couleurs assez criardes : le jaune, le vert, le rouge et le blanc qui fait exception. Le drapeau représenté est le drapeau national et l’emblème qui représente le pays partout dans le monde. Trois bandes horizontales de dimensions égales constituent le drapeau. Chaque bande est colorée par le jaune, le vert et le rouge. Les bandes sont surmontées par une grande étoile blanche à cinq branches qui occupe 6/7e de la hauteur.

Le drapeau de la Birmanie est très similaire à celui de la Lituanie. Seules les proportions et la présence de l’étoile fait une différence notable.

Chaque couleur présente sur le drapeau n’a pas été adoptée par hasard. Elles représentent des significations  bien déterminées. Le jaune est une représentation de la solidarité, le vert celle de la paix, de la tranquillité et de la verdure qui domine le pays, et le rouge une forte représentation de l’esprit de décision et de la valeur. L’étoile quant à elle est une représentation de « l’existence perpétuelle de l’Union consolidée ».

Historique du drapeau de la Birmanie

La Birmanie est un pays regorgeant d’histoire. C’est durant la Seconde Guerre Mondiale durant le mouvement de la résistance birmane que le premier drapeau du pays fait son apparition. En ces temps, le drapeau est très peu représentatif et n’avait arboré que de trois couleurs : le bleu, le rouge et le blanc. En ces temps le blanc était déjà représenté par l’étoile à cinq branches.

En 1948, lors de l’indépendance de Birmanie, un nouveau drapeau a été créé. Ce dernier s’ajuste avec des bases tirées du premier drapeau. L’étoile blanche est gardée et il a été ajouté autour de cette dernière cinq autres étoiles, cela pour marquer l’unité du peuple vis-à-vis du changement. L’obtention de l’indépendance a marqué le pays.

En 1974, une nouvelle idée fait son apparition : le socialisme. Le drapeau fut à nouveau changé pour représenter cette idée nouvellement venue. La couleur dominante reste le rouge. Un rectangle en haut à gauche est présent et il est de couleur bleue. Dans le rectangle on peut remarquer la présence d’un épi de riz devant une roue dentée laquelle est encerclée par 14 étoiles de taille identique. Le riz est une représentation des paysans. La roue dentée est celle des travailleurs donnant la prééminence aux paysans. Les 14 étoiles est une représentation des 14 Etats et Divisions qui constituent le Myanmar. En ces temps, le drapeau était aussi dominé par la couleur blanche qui est une représentation de la pureté. Le rouge est le signe de la bravoure et la nature intègre de la population, le bleu celui de la paix et de la stabilité du pays.

Avant la seconde guerre mondiale, la Birmanie avait déjà adopté un « semblant » de drapeau. Il s’agissait en fait  de l’ancien drapeau de l’Empire birman sous la Dynastie Konbaung. Ainsi de 1700 à 1885, le pays a adopté un drapeau avec un fond blanc et au milieu se trouve un paon (un oiseau). Des années plus tard, avec la domination anglaise, le drapeau adopte l’union flag dans le quart côté gauche en haut du drapeau. En ces temps la couleur bleue était très dominante.

Le 10 novembre 2006, un nouveau drapeau national est de nouveau présenté durant une assemblée constituante. Il est alors composé de trois bandes horizontales de dimensions égales : vert, jaune et rouge. L’ordre des trois couleurs était cependant différent et la bande verte est pourvue d’une étoile à l’extrémité du mât. La proposition a  été faite par une commission de l’assemblée qui était tenue à Nyaung Hna Pin. Il a été rapporté quelques jours plus tard que la proposition fut rejetée.

En septembre 2007, le drapeau tel que nous le connaissons dans sa forme actuelle est alors proposé. Sa description est alors incluse dans la nouvelle constitution qui était alors adoptée lors du référendum de 2008. La nouvelle constitution en incluant le nouveau drapeau, ne peut cependant prendre effet que lors de l’ouverture du parlement en 2010. Le jeudi 21 octobre 2010, le nouveau drapeau est alors officiellement adopté. A 15h33 heure locale, le gouvernement entreprend le remplacement de l’ancien drapeau par le nouveau. Ainsi le nouveau fut hissé pour la première fois et devient officiellement le drapeau de la Birmanie valable dans le pays et partout dans le monde.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de l’Angola

Le drapeau de la Bolivie

Le drapeau du Belize

Le drapeau du Cameroun

cameroon-35964_1280

Le drapeau du Cameroun

Avant l’adoption des drapeaux, la plupart des empires et pays se faisaient connaitre à travers des marques  et des symboles. Portés sur des armures et faisant office de décors, les marques et les symboles étaient une façon de faire transmettre une idée ou une position politique. Avec l’évolution au fil des siècles, les tissus flottants à couleurs différentes prenaient de l’importance et c’est ainsi que l’idée du drapeau vient à se créer. Le drapeau est devenu ainsi incontournable pour distinguer un pays d’un autre. Comme la plupart des pays, Cameron dispose aussi de son propre drapeau qui le distingue des autres nations.

Description et signification

Le drapeau national du Cameroun est à la fois le drapeau et le pavillon national de la République de Cameroun. Il fut adopté officiellement le 21 mars 1975 après le retour à un Etat unitaire. Comme pour la couleur du Bénin, les trois couleurs du drapeau sont les trois couleurs panafricaines.  Le drapeau est dominé par trois bandes verticales de dimensions égales : la première est verte, le second est rouge et la dernière est jaune. Au milieu de la bande rouge se trouve une étoile jaune à cinq branches. La couleur verte est une représentation de la forêt équatoriale du sud du Cameroun. La couleur rouge est celle du sang du peuple versé durant la guerre de décolonisation appelée aussi la guerre du maquis. Et la couleur jaune représente le soleil qui surplombe le pays ainsi que la savane très présente dans le nord du pays.

Les autres anciens drapeaux

Avant de connaitre le drapeau officiel tel que nous le connaissons, Cameroun a déjà eu d’autres drapeaux. Comparable à d’autres pays qui ont connu la colonisation, Cameroun a été sous l’égide d’autres puissances colonisatrices. Adoptant leur culture et leur politique, le pays aussi pendant quelque temps adopté leurs drapeaux. Mais entre-temps, le pays a aussi eu des périodes où il a adopté ses propres drapeaux. A travers des divisions qui se sont succédé à travers l’histoire, Cameron était voilé entre plusieurs pays colonisateurs et sa volonté de s’affirmer en tant que pays indépendant. Les trois couleurs présentes dans le drapeau actuel a toujours été les trois couleurs du pays depuis des années. Avec une affirmation de la richesse locale et la représentation d’une idée qui unit tout le peuple, Cameroun a été depuis longtemps le centre d’une culture qui se veut être vivante dans une population indépendante et conservatrice.

Avant les périodes coloniales, le pays n’avait pas encore de drapeau. Il était juste représenté par des couleurs et n’avait pas encore pris la décision officielle d’utiliser le tissu flottant. Durant les périodes coloniales, les nouveaux pays colonisateurs avaient imposés leurs présences dans le pays. Ainsi Cameron avait délaissé une identité pour une autre. A cette époque, la plupart des pays africains étaient tous colonisés et les drapeaux avaient pris de nouvelle forme. C’est à partir de 1885 que Cameroun arbore son premier drapeau en tant que pays colonisé.

De 1885 à 1916, l’Allemagne vient coloniser le pays, il impose alors son drapeau mais légèrement modifié. Ainsi, durant cette période le drapeau du Cameroun est le Cameroun allemand. Les couleurs rouge,  noire et  blanche sont présentes. Elles sont dans des bandes horizontales. Au milieu du drapeau, bien encadré, se trouve une tête d’éléphant blanc.

De 1916 à 1960, c’est au tour de la France de coloniser le pays. Après avoir pris en son pouvoir le pays pendant quelques années, l’Allemagne part et laisse la place à la France. Mais contrairement à l’Allemagne, la France ne modifie pas son drapeau mais impose au Cameroun le réel drapeau français connu à travers les couleurs bleu, blanc et rouge. Chacune dans une bande verticale. En même temps, dans le même laps de temps, l’empire britannique avait aussi imposé leur présence dans le pays. Il n’y avait pas de guerre très importante entre les deux colonisateurs mais selon l’histoire, les deux pays avaient en même temps colonisés Cameroun. Le drapeau imposé par l’Empire britannique est un drapeau à fond bleu et avec la présence de la waving flag sur le côté haut gauche, représentant un quart du drapeau dans sa totalité.

Utilisation du drapeau et règles

Le drapeau est utilisé durant des évènements nationaux. Il est aussi arboré par les représentants du pays lors des visites effectuées à l’étranger. Il est formellement interdit de proférer des menaces et des propos injurieux au drapeau. Les gestes le dévalorisant peuvent être sanctionnées sévèrement par la loi par des amendes ou des emprisonnements. Le drapeau, dans certains cas, peut être mis sur les cercueils des défunts en hommage à ces derniers, surtout s’il est question de personnalités célèbres ou de figures politiques très importantes. Le drapeau est l’emblème du pays sert de représentation de ce dernier  lors de voyage dans un pays étrangers ou de visites officielles.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Corée du Sud

Le drapeau du Congo-Brazzaville

Le drapeau du Gabon

Le drapeau du Bénin

Le drapeau du Bénin

Avant l’adoption des drapeaux, la plupart des empires et pays se faisaient connaitre à travers des marques  et des symboles. Portés sur des armures et faisant office de décors, les marques et les symboles étaient une façon de faire transmettre une idée ou une position politique. Avec l’évolution au fil des siècles, les tissus flottants à couleurs différentes prenaient de l’importance et c’est ainsi que l’idée du drapeau vient à se créer. Le drapeau est devenu ainsi incontournable pour distinguer un pays d’un autre. Comme la plupart des pays, Bénin dispose aussi de son propre drapeau qui le distingue des autres nations.

Description et signification des couleurs

Le drapeau du Bénin a été officiellement adopté le 16 novembre 1959. Il est à la fois le drapeau et le pavillon national de la République du Bénin. Il arbore trois couleurs attribuées au drapeau de l’Ethiopie. Ces trois couleurs sont qualifiées comme étant les trois couleurs panafricaines. Une bande verticale verte domine le long de la hampe du drapeau. Deux bandes horizontales se trouvent sur le côté, elles sont de dimensions égales : le dessus est de couleur jaune et le dessous de couleur rouge.

La signification des couleurs est expliquée dans l’hymne national du Bénin intitulé L’Aube Nouvelle :

Jadis à son appel, nos aïeux sans faiblesse

Ont su avec courage, ardeur, pleins d’allégresse

Livrer au prix du sang des combats éclatants.

Accourez-vous aussi, bâtisseurs du présent,

Plus forts dans l’unité, chaque jour à la tâche,

Pour la prospérité, construisez sans relâche.

 

Enfant du Bénin, debout !

La liberté d’un cri sonore

Chante aux premiers feux de l’aurore ;

Enfants du Bénin, debout !

 

Quand partout souffle un vent de colère et de haine,

Béninois, sois fier, et d’une âme sereine,

Confiant dans l’avenir, regarde ton drapeau !

Dans le vert tu liras l’espoir du renouveau,

De tes aïeux le rouge évoque le courage,

Des plus riches trésors le jaune est le présage.

[…]

La constitution béninoise de 1990

L’emblème national du pays reste les trois couleurs : vert, jaune et rouge. La constitution de 1990 article 1er stipule clairement que : «  L’emblème national est le drapeau tricolore vert, jaune et rouge. En partant de la hampe, une bande verte sur toute la hauteur et sur les deux cinquièmes de sa longueur, deux bandes horizontales égales : la supérieure jaune, l’inférieure rouge. »

Histoire du drapeau du Bénin

Le drapeau national tel que nous le connaissons sous sa forme aujourd’hui a été adopté le jour du 16 novembre 1959. Mais il l’a été utilisé officiellement que le 1er Aout 1960. A cette époque, le pays n’était alors connu que sous le nom de Dahomey. Bien que le drapeau fut officiellement le drapeau national du pays, il a été périodiquement remplacé par un nouveau drapeau. En effet, pendant la période marxiste de Mathieu Kérékou qui s’est déroulée en 1975, l’ancien drapeau est vite remplacé par un autre. Le nouveau drapeau devait refléter le nouveau régime dans le pays qui prend le nom de Bénin. Il adopte alors un drapeau vert à étoile rouge à cinq branches qui se trouvait en haut à la hampe. Le drapeau est alors adopté partout dans le pays. A partir du 1er aout 1990, quand la période marxiste prend fin, l’ancien drapeau reprend sa place. Le pays décide de garder son nouveau nom Berlin.

Protocoles et utilisations

Comme pour la totalité des pays qui existent dans le monde et ayant son propre drapeau, le Bénin conserve le sien et l’utilise pour des moments bien déterminés. Etant l’emblème officiel du pays, les codes sont appliqués rigoureusement. Ainsi, il est formellement condamnable de proférer des injures dévalorisantes et accablantes vis-à-vis du drapeau national. Il est tout aussi interdit et parfois punit par la loi de faire des gestes compromettants par rapport au drapeau. Dans certains cas, la personne peut faire de la prison.

Le drapeau national est hissé lors d’évènements nationaux qui concernent le pays tout entier. Mais il peut être aussi hissé pour des occasions quotidiennes. Ainsi on peut aisément remarquer la levée du drapeau dans les écoles, certains établissements étatiques et militaires. Lors de fêtes nationales, le drapeau est mis en avance pour être valoriser. Dans certains cas, les couleurs sont très reprises sur des vêtements, les décors, les objets, etc. Il est aussi porté fièrement lors de la représentation du pays à l’étranger.

Quand le pays est en deuil ou traverse une période noire, le drapeau n’est généralement pas hissé. Par respect, certains défunts revêtent le drapeau sur leurs bières, ce qui est surtout pour le cas des militaires et des policiers ainsi que de grands noms qui ont marquées le pays.

Dans tous les cas, le drapeau est celui qui représente le pays ou qu’il soit. Emblème par excelle, le drapeau du Bénin est chargé d’histoire et est quelque par la marque d’une indépendance nouvelle à la fois sur ses idée et sur le pays.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Bangladesh

Le drapeau de la Guyane

Le drapeau du Ghana