Le drapeau du Honduras

Le drapeau du Honduras

Le Honduras est un pays en Amérique Centrale délimitée par la Mer des Caraïbes, l’Océan Pacifique, le Guatemala, la Salvador et le Nicaragua. Avec une superficie de 112 090 km², il est une colonie espagnole et avant d’avoir ce drapeau, il utilisait les armoiries des rois d’Espagne. Il s’est allié avec le Nicaragua, le Salvador, le Costa Rica et le Guatemala pour faire la Fédération de l’Amérique Centrale durant cette période de colonisation. Les Honduriens ont également utilisé l’emblème de cette union. Le Honduras trouve son indépendance en septembre 1821, mais c’est seulement en janvier 1866 qu’il adopte son drapeau. Ce dernier a une similitude avec ceux de ses pays voisins. Le drapeau hondurien est composé de la superposition de bandes horizontales avec 5 étoiles au centre.

Description et signification des couleurs du drapeau

L’emblème du Honduras est représenté par trois bandes horizontales de mêmes dimensions : le bleu aux extrémités et le blanc au centre. Cette superposition évoque la situation géographique du pays : le blanc sur le milieu fait allusion à la terre hondurienne qui est située entre l’Océan Pacifique et la mer des Caraïbes, d’où les bandes bleues sur le haut et le bas. Pour représenter le Honduras, le blanc a été choisi en symbole de la paix et de la prospérité. Lorsqu’on regarde le drapeau du Honduras, on peut également remarquer les 5 étoiles à 5 branches sur la bande blanche. Les étoiles sont placées de façon à former un « H » qui est l’initial du nom du pays. Les Honduriens ont pris 5 étoiles en rappel des cinq pays qui constituaient les Provinces unies d’Amérique Centrale.

Le pavillon naval

Sur les navires honduriens, les cinq étoiles du drapeau national sont remplacées par les armoiries du pays. Ces derniers ont été formés à partir de l’histoire et le territoire du Honduras. Sur le haut, on peut voir un ensemble de flèches et deux cornes d’abondance. Ces symboles représentent l’autochtonie de la population. La partie centrale en ovale est bien remplie : on aperçoit un ciel azur, la mer, une pyramide et deux tours. Le soleil levant sur ces armoiries représente l’espoir. Vous pourrez également distinguer un volcan qui est présent sur le territoire hondurien. L’ensemble est placé dans une forme ovale avec un contour blanc où on peut lire : « República de Honduras. Libre, Soberana e Independiente. 15 de Septiembre de 1821 », ce qui signifie « République du Honduras. Libre, souveraine et indépendante. 15 septembre 1821 ». Sur le bas, il y a quelques arbres, ce sont des pins et des chênes qui sont des ressources naturelles honduriennes. Vous pouvez également voir des outils de mineurs et des mines.

Ressemblance avec les autres drapeaux

Si on se réfère aux superpositions des bandes, on peut remarquer que le drapeau du Honduras a une ressemblance avec le drapeau du Nicaragua et du Salvador. En effet, ces drapeaux utilisent les mêmes couleurs et on a l’alternance des bandes avec le blanc au milieu. Si le Honduras a les étoiles sur le milieu du drapeau national, le Salvador a un emblème rond avec les mots : « REPUBLICA DE EL SALVADOR EN LA AMERICA CENTRAL ». Le Nicaragua un triangle entouré par « REPUBLICA DE NICARAGUA ET AMERICA CENTRAL ».

Histoire du drapeau avant 1866

Entre 1823 et 1839, le Honduras formait avec le Salvador, le Costa Rica, le Nicaragua et le Guatemala la Fédération de l’Amérique Centrale. On pouvait voir sur le territoire hondurien l’emblème de cette fédération. Le drapeau était formé par trois bandes horizontales avec le bleu sur les extrémités et le blanc au milieu. Il a été inspiré du drapeau des Provinces-Unies du Rio de la Plata. Sur la bande blanche, on pouvait apercevoir un écusson qui représentait les cinq états formant la Fédération de l’Amérique Centrale. Celui-ci était également illuminé par un bonnet phrygien évoquant la liberté.

L’arrivée du drapeau actuel

C’est à partir du 9 janvier 1866 que le Honduras adopte officiellement son drapeau. Il s’est basé sur l’ancien emblème qu’il a utilisé plusieurs années. Le pays garde les trois bandes de bleu et blanc, car ceci représente parfaitement sa situation géographique. Le Honduras est un bout de terre de 112 492 km² perdu entre la Mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique. Comme pour l’ancien drapeau qu’il utilisait le blanc représentait la paix et la prospérité. Le Honduras a tenu à garder les étoiles pour qu’on n’oublie pas ses origines. Rappelons qu’il a tiré ces cinq étoiles de son ancien drapeau qui était celui de la Fédération de l’Amérique centrale. Ces cinq étoiles représentent les pays membres de l’Union, dont le Honduras, le Salvador, le Costa Rica, le Nicaragua et le Guatemala. Si Le Honduras a gardé les étoiles, c’est dans l’espoir de la réunion des cinq pays un jour.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Mexique

Le drapeau du Kenya

Le drapeau du Paraguay

 

 

 

 

Publicités

Le drapeau du Salvador

Le drapeau du Salvador

Le Salvador est le plus petit État d’Amérique Centrale et ne fait que 20 742 km². Il abrite plus de 6 millions de Salvadoriens et compte 14 départements. Comme ses voisins, son drapeau est dominé par les bandes horizontales de bleu et de blanc. Il possède un drapeau national, mais sur les bâtiments municipaux et sur d’autres édifices, on peut voir des drapeaux particuliers.

Le drapeau national

L’emblème salvadorien est constitué d’une superposition de bandes horizontales de même taille avec une bande en bleu sur chacune des extrémités et une blanche sur le milieu. Les bleus représentent le ciel et les mers qui entourent le pays et le blanc a été choisi pour représenter le désir de paix et de concorde. Sur la bande blanche, il y a le blason national qui est entouré par les mots « Republica de El Salvador en la America Central ». Dans le cercle, on peut voir le triangle maçonnique des armes du centre qui fait allusion à l’égalité. Il y a également un arc-en-ciel, un bonnet phrygien, les cinq sommets volcaniques des cinq états qui constituaient la Fédération de l’Amérique Centrale. Sur la bordure intérieure de cet ensemble qui constitue le blason, on peut apercevoir une couronne de laurier et cinq minidrapeaux du Salvador. C’est ce drapeau qui est le plus souvent utilisé pour représenter le pays.

Les autres drapeaux du Salvador

Le Salvador dispose également d’un drapeau civil. Celui-ci est plus simple, car il n’y a pas le blason sur la bande blanche. Les proportions ont été gardées pour cet emblème, mais le bleu utilisé pour la bande est plus clair. Ce drapeau est utilisé lors des défilés. On distingue également la « Bandera Nacional ». Sur cet autre type d’emblème, le blason est remplacé par la devise nationale du pays écrite en jaune « Dios Union Libertad » traduit littéralement « Dieu Union Liberté ». On peut apercevoir la bandera nacional sur les bâtiments et les édifices publics. Le drapeau national est appelé la « Magna » et sur la bande blanche de celle-ci, on voit les armoiries nationales. Ces différents types de drapeau se distinguent aussi dans leur taille. Pour la Magna, il faut 335 sur 189 cm, ce sont les dimensions recommandées.

Ressemblance avec les autres drapeaux

Les pays anciens membres de la Fédération d’Amérique Centrale ont à peu près les mêmes drapeaux. Ils ont tiré leurs drapeaux de l’emblème de cette union et ils ont gardé les mêmes couleurs. Le drapeau salvadorien ressemble à celui du Nicaragua et du Honduras. En effet, on a la bande bleue sur la partie supérieure et inférieure et la bande blanche sur le milieu. Ce sont les armoiries sur la bande blanche qui font la différence. Sur le drapeau du Nicaragua, on a un triangle entouré par la mention « Republica de Nicaragua, America Central » en cercle. Le drapeau nicaraguayen présente également ses armes nationales. Sur la bande blanche du drapeau du Honduras, on peut apercevoir les cinq étoiles à cinq branches disposées en X. Le drapeau du Salvador, lui, a le blason national avec les mots « Republica de El Salvador en la America Central ».

Les autres emblèmes avant le drapeau actuel

Ce drapeau que les Salvadoriens ont actuellement n’a vu le jour que le 27 septembre 1972 et avant celui-ci, ils ont eu plusieurs drapeaux. Entre 1921 et 1922, le Salvador a utilisé un emblème avec trois bandes, mais le bleu a été plus clair. Sur la bande blanche, on avait une forme ovale avec une couronne de laurier sur la partie supérieure. Il y avait également la mention « Republica Federal De Centro America ». Dans cette forme ovale, on avait un triangle sur avec un fond de ciel et de mer bleu dans lequel étaient placés un arc-en-ciel et cinq montagnes. Ce même drapeau est réutilisé entre 1924 et 1841. Le drapeau voit une légère modification entre 1823 et 1824. La forme ovale devient ronde et la mention devient « Provincias Unidas Del Centro De America ». Celle-ci a également été entourée d’une bande bleue. Le 9 mai 1865, un nouveau drapeau est hissé sur le territoire salvadorien. Celui-ci est constitué par l’alternance de neuf bandes horizontales de bleu et de blanc. Sur le côté haut gauche, on pouvait voir un carré rouge avec neuf étoiles en blanche. Les étoiles sont posées à former trois rangées. En juin de la même année, les étoiles sont rajoutées et deviennent au total 11 et forment une rangée horizontale de 4, de 3 et de 4 étoiles. En 1869, on compte 12 étoiles qui sont en rangée horizontale de 4 étoiles. En 1973, les étoiles sont au nombre de 11 et le surplus est placé sur la seconde rangée. En 1977, les Salvadoriens jouent toujours sur les étoiles et on compte sur le drapeau 14 étoiles avec 5 chacune sur la rangée supérieure et inférieure. En novembre 1898, ils reprennent l’ancien drapeau avec les trois bandes et le blason en triangle entouré de la mention « Republica Mayor de Centro America ». Ce drapeau n’est utilisé qu’un mois seulement et le Salvador reprend le drapeau qu’il a utilisé en 1977. C’est le 17 mai 1912 que le drapeau actuel naît.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Jamaïque

Le drapeau du Honduras

Le drapeau de l’Autriche

Le drapeau du Panama

panama-26998_1280

Le drapeau du Panama

Le drapeau du Panama est facilement identifiable parmi dans d’autres par sa forme et sa couleur. Il est formé par un rectangle qui a une proportion de 2 sur 3. Il est composé par trois couleurs : blanc, bleu et rouge. Divisé en quatre petits rectangles égaux, le premier est formé par un fond blanc, au milieu duquel il y a une étoile à cinq branches de couleur bleu. Le second rectangle se trouvant à gauche est de couleur rouge. Le troisième quartier, en bas à droite, est de couleur bleue. Quant au dernier quartier, il est de couleur blanche, munie d’une seconde étoile rouge, avec le même nombre de branches que le premier, en son centre. En tout, ce drapeau a un style simple mais harmonieux.

Le drapeau du Président de la République est le même que le drapeau officiel sauf qu’au centre, il y a les armoiries du Panama. Ce dernier est un écusson formé par 5 quartiers délimités par une filière de couleur or. Le premier quartier est formé par un sabre et un fusil, le second représente une houe et une pelle. Le troisième est une vue sur l’isthme de Panama, et sur le quatrième, il y a une corne d’abondance alors que le dernier représente une roue ailée.

Significations des symboles et des couleurs

Chaque drapeau est destiné pour transmettre des messages et affirmer les positions d’un pays au niveau international. Celui du Panama ne manque pas à ces devoirs. Les deux couleurs prédominantes sont celles des partis politiques existant au Panama. Le bleu est la couleur du parti conservateur, tandis que le rouge est celle du parti libéral. Les deux partis se sont entendus pour éviter toute guerre destructrice, qui s’avère être inutile. Ces deux rectangles représentent alors les deux partis qui se font la paix. De plus, le blanc est connu de tous comme étant la couleur universelle de la paix. Ces deux rectangles sont aussi perçus comme étant la personnification de la population panaméenne. L’opposition de ces deux couleurs envoie un message très clair : les deux partis politiques sont souvent des adversaires, mais ils ne seront jamais ennemis. Quant aux étoiles, elles ont une signification particulière. La première étoile, de couleur bleu mat, illustre la pureté et l’honnêteté. Elle est aussi l’image des vertus civiques de ce beau pays. La deuxième étoile en rouge est symbolique du droit et l’autorité. Si l’on résume les idées qui accompagnent ce drapeau, on peut dire que le drapeau panaméen véhicule une image d’espoir et une promesse de paix.

Histoire et origine du drapeau panaméen

Depuis 1 519, l’année de fondation de la ville de Panamá par les conquistadors, ce pays a été une colonie espagnole. Entre 1821 et 1903, ce pays a été uni avec la Grande Colombie, ce qui fait qu’à cette époque, le Panama portait le drapeau de cette dernière (de couleur jaune, bleu et rouge).

Au départ, deux modèles ou prototypes ont été proposés : l’un est devenu le drapeau officiel du Panama et l’autre proposition fut rejetée. Cette dernière était plutôt à l’image de la puissance coloniale. Ce drapeau, proposé par le français Buneau Varilla, reprenait les couleurs de l’Espagne et avait le jaune et le rouge comme couleurs prédominantes. Il faisait référence à la future voie d’eau interocéanique entre l’Amérique et l’Europe.

Le Panama n’a proclamé son indépendance de l’Etat de Nouvelle-Grenade qu’en 1 904, d’où l’adoption de son drapeau officiel le 03 Novembre de cette année. Il a été conçu par le fils du premier président de la République, Manuel Amador Guerrero. Le premier drapeau de ce pays a été confectionné par María Ossa de Amador, épouse du premier président du Panamá. Ce drapeau acquiert alors sa forme définitive le 04 Novembre 1903.

Protocoles liés au drapeau du Panama

Le peuple panaméen est un peuple qui est très fière de ces couleurs. De ce fait, c’est un objet qui mérite le plus grand des respects chez eux. Il est hissé en premier lieu lors de la célébration de divers cérémonies officielles, et surtout le jour de l’indépendance du Panama, c’est-à-dire le 03 Novembre. De plus, il est fortement interdit de faire des gestes indécents avec ce drapeau.  Il est tellement important pour eux qu’il est interdit de la laisser trainer par terre ou de le jeter même si il est usé. Dans ce cas précis, quand un drapeau n’est plus utilisé, il est plié suivant un protocole bien déterminé et est brulé lors d’un rituel spécial. Dans ce pays, selon le décret de 1 925, si le drapeau d’un autre pays est levé en même temps que le drapeau panaméen sur leurs terres, celui du Panama devra être élevé plus haut que l’autre, et les dimensions de ce dernier devront être au moins égales avec celui de l’autre pays. Ce drapeau accompagne les représentants du Panama dans tout déplacement international : que ce soient des représentants diplomatiques, sportifs,…

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de l’Espagne

Le drapeau du Bénin

Le drapeau du Nicaragua

Le drapeau du Nicaragua

Le drapeau du Nicaragua

Avec une proportion de 3 sur 5, le drapeau de ce pays est formé par trois bandes d même largeur. Ce sont deux bandes bleues marines sur les extrémités (inférieure et supérieure) et une bande blanche au milieu. Au centre du drapeau se trouve un triangle équilatéral entouré par les lettres : REPUBLICA DE NICARAGUA, ou République du Nicaragua, en haut et AMERICA CENTRALE, Amérique Central, en bas. Cette inscription est de couleur or. Si l’on regarde de plus près le centre du drapeau, on y distingue  cinq montagnes, un arc-en-ciel, un soleil levant et un pieu surmonté du bonnet phrygien. Ce dernier se trouve au milieu et le out est baigné dans un fond bleu pâle.

Origine et histoire du drapeau du Nicaragua

Avant 1821, le Nicaragua était une colonie espagnole, mais une fois qu’il a été émancipé, il s’associe avec 4 pays pour former la Fédération de l’Amérique centrale. De ce fait, cette fédération a créé son propre drapeau, qui était la base du drapeau nicaraguayen actuel. Il avait les mêmes couleurs, les mêmes symboles au milieu du triangle. Les seules différences étaient  les inscriptions qui entouraient le triangle et les guirlandes végétales au-dessus de ces derniers. De longues périodes de confrontations entre conservateurs et libéraux ont conduits à la dissolution de la fédération le 19 Novembre 1839. De ce fait, les pays membres ont dû changer leur drapeau pour montrer qu’ils étaient autonomes. Donc pour le Nicaragua, l’inscription REPUBLICA FEDERAL DE CENTRO AMERICA a été remplacée par REPUBLICA DE NICARAGUA- AMERICA CENTRALE. Cependant, ce drapeau n’a pas été adopté juste après la dissolution de la Fédération. Il n’a été adopté pour la première fois que le 04 Septembre 1908, et a été créé par le décret législatif du 5 Septembre 1908. Ce drapeau est celui qui se rapproche le plus du drapeau de la Fédération parmi les 5 pays membres. Le drapeau actuel a été adopté le 27 Août 1971.

Au cours des années, de nombreux drapeaux se sont succédés et ont été hissés au Nicaragua. Au total, ce pays a eu 6 drapeaux avant d’adopté le drapeau actuel. Le drapeau d’état du Nicaragua du 21 avril 1854 à 1858 avait trois bandes de mêmes largeurs, de couleur jaune, blanc et nacre, des couleurs assez inhabituelles, surtout le dernier qui est assez rare en vexillologie. Au centre, il était formé par une montagne entouré de mer, et le tout était broché par une guirlande végétale. Quant aux drapeaux civils, ils étaient dépourvus du motif au centre. Le premier était juste formé par les trois couleurs tandis que le second comportait les inscriptions : REPUBLICA DE NICARAGUA. De 1858 à 1896, l’emblème de ce pays était formé par trois bandes de mêmes largeurs simplement et de couleur bleu marine, blanc, bleu marine. Entre le 15 septembre 1896 au 21 novembre 1898, les dirigeants du Salvador, Honduras et Nicaragua ont formé un pacte d’union nommé la Grande République d’Amérique Centrale, mais qui est resté sans lendemain. A cette époque, le drapeau avait comme inscription : REPUBLICA MAYOR DE CENTRO AMERICA autour du triangle et comportait cinq étoiles à ses pieds. Il est aussi à remarquer qu’entre le 17 Juillet 1979 et le 25 Avril 1990, le drapeau issu de la Révolution sandiniste a été utilisé comme drapeau national. Il était formé par deux couleurs uniquement. La couleur rouge était en haut  et la couleur noir en bas. Elles avaient la même largeur.

Signification des symboles et couleurs

Comme pour chaque pays, le drapeau du Nicaragua représente ses propres idéaux. Les deux bandes bleues illustrent les deux étendues d’eau qui bordent le pays. L’un représente l’Océan Pacifique qui se trouve à l’Est du pays, tandis que l’autre est à l’image de la mer des Caraïbes, située à l’Ouest. Quant à la bande blanche au milieu, elle exprime la situation géographique du Nicaragua, puisque c’est une terre se trouvant entre deux étendues d’eau. La couleur signifie la pureté du pays. Le triangle au milieu est une forme qui est synonyme de vérité et d’égalité. En regardant de plus près les symboles sur le triangle, les 5 montagnes ou 5 volcans symbolisent la fraternité des 5 états membres de la fédération de l’Amérique centrale. Ces 5 pays membres sont le Nicaragua, le Salvador, la Costa Rica, le Guatemala et le Honduras. Ces volcans sont aussi à l’image des reliefs de ces pays, puisque c’est une zone volcanique. Quant à l’arc en ciel, il est le symbole de l’espérance et la paix qui doit régner dans le pays, tandis que le bonnet phrygien représente la liberté. Le soleil levant et l’image de l’avenir nicaraguayen. La gloire, l’héroïsme et le sacrifice sont les messages que fait passer le fond bleu pâle du triangle. Les inscriptions autour du triangle sont de couleur or, ce qui marque la richesse minérale du Nicaragua.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de Bélize

Le drapeau de la Finlande

Le drapeau du Costa Rica

Le drapeau du Belize

belize-858235_1280

Le drapeau du Belize

Le drapeau bélizien possède une forme rectangulaire de proportion 2 sur 3. Le bleu est la couleur qui prédomine sur ce drapeau. Il comporte deux bandes rouges sur ses extrémités inférieure et supérieure. Au centre se trouve un cercle blanc broché par une couronne végétale. Cette couronne est formée par 50 feuilles d’acajou. Au milieu, il y a des motifs qui représentent deux hommes, d’origines différentes, l’un créole et l’autre métis, selon l’encyclopédie Britannique. Ces hommes  tiennent des outils entre leurs mains : à droite, le créole tient une rame sur l’épaule, et à gauche, le métis porte une hache. Entre eux se trouve un écusson avec un arbre au-dessous. L’arbre en question est de l’acajou. Sous leurs pieds est marquée la devise du pays : « Sub ombra floreo ». Elle signifie : Je fleuris à l’ombre ou encore je m’épanouis à l’ombre. Il est à remarquer que le drapeau de ce pays est le seul drapeau officiel qui met en évidence des êtres humains de façon très claire.

Histoire du drapeau du Belize

Avant, ce pays de l’Amérique centrale était connu sous le nom d’Honduras Britannique. Il était une colonie britannique ce qui fait qu’il n’avait pas de drapeau qui le représentait officiellement. A cette époque, le drapeau était alors formé par le drapeau britannique à droite et un écusson à gauche. Cet écusson représentait lui aussi le drapeau britannique et des outils en haut, et un navire à voile en bas. Le tout se trouve sur un fond bleu. Mais en 1950, une crise économique importante incite le Parti Uni du Peuple (People’s United Party) ou PUP à mener un combat qui a conduit à la libération du Belize. De ce fait, pour affirmer sa contestation contre la puissance coloniale, ce pays adopta son propre drapeau. Mais c’était encore un drapeau non officiel, adopté entre 1950 et 1981. Ce dernier est à la base du drapeau actuel. Il était, à l’époque, dépourvu des bandes rouges inférieure et supérieure. Le drapeau actuel, quant à lui, a été finalement adopté à l’indépendance du pays, plus précisément le 21 Septembre 1981.

Signification des détails du drapeau du Belize

Les deux couleurs de bases sont très significatives puisque se sont celles des deux partis politiques du pays. Ils dominent la vie politique du Belize depuis 1 974. Le bleu est la couleur du Parti Uni du peuple ou PUP de centre-gauche, et le rouge est celle du Parti Démocratique uni (United Democratic Party – UDP) ou UDP, de tradition libérale. Donc la présence des deux couleurs indiquent une harmonie entre les deux camps et que les deux partis ont trouvé un terrain d’entente. Les 50 feuilles  sur le drapeau, quant à eux, représentent la date 1 950, pendant laquelle s’est tenu le combat pour la libération, afin que cette date soit à jamais gravé dans l’histoire du pays. La couleur verte de la guirlande végétale illustre l’exploitation forestière du pays. Avant, cette exploitation était très importante mais de nos jours, elle chute considérablement. L’arbre qui se trouve au centre du drapeau est de l’acajou puisque cet arbre est abondant en Belize. De plus, il représente l’une des plus importants éléments de l’économie et il est à l’origine même de l’intérêt que les colons ont porté à l’égard de cette terre. Si l’on regarde de plus près l’armoirie, on distingue en haut, une rame et un marteau, une scie et une hache d’abattage. En bas, on peut voir un bateau à voiles qui ressemble à ceux qui transportaient l’acajou du Belize vers l’Europe. Quant aux hommes sur le drapeau, ils montrent les différentes origines du peuple bélizien. En effet, ce peuple a des origines variées. La civilisation maya a été la première sur cette terre, mais il y a eu aussi l’immigration du peuple Garifuna, issu des caraïbes vers les années 1 800, sans compter l’arrivé des britanniques et les espagnols.

Protocole

Le drapeau est un symbole unique qui marque la souveraineté d’un pays. Il est de ce fait l’un des premiers éléments mis en valeur pendant la fête nationale du 21 Septembre, durant laquelle on assiste à une cérémonie de levée de drapeau. Il est aussi hissé pour d’autres évènements officiels dans le pays. Il suit les règles comme dans chaque pays concernant la levée et l’abaissement des drapeaux : on l’abaisse, par exemple, en cas de deuil national. Le drapeau national est aussi le moyen par lequel un pays exprime sa spécificité et son originalité. De ce fait, il représente le Belize pour toute visite effectuée à l’étranger : que ce soit d’ordre diplomatique, sportif, culturel, etcetera. Il est aussi présent sur tous les bâtiments qui représentent le Belize dans le monde entier. C’est un emblème sacré pour le Belize, ce qui fait qu’il est interdit de le dévaloriser en faisant des gestes inappropriés avec ce dernier.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Suriname

Le drapeau de l’Irlande

Le drapeau de l’Arabie Saoudite

 

 

 

Le drapeau du Guatemala

Le drapeau du Guatemala

Le drapeau est la représentation par excellence même d’un pays en particulier. Celui du Guatemala, comme tant d’autres, est aussi l’emblème du pays. Les couleurs présentes et les dessins qui y figurent signifient beaucoup.

Description et signification

Le drapeau du Guatemala est composé de trois bandes verticales. Deux bandes bleues sur les côtés et une bande blanche au milieu. Le bleu est la représentation de la couleur de l’océan, elle est ainsi à la fois l’Océan Pacifique et Atlantique. La blanche quant à elle est une représentation de la pureté des valeurs du pays.

Au centre du drapeau, on peut remarquer la présence d’une couronne faite de rameaux d’olivier qui entourent deux sabres en croix et deux fusils. Un parchemin est surimprimé portant la mention Libertad 15 de Septiembre de 1821 lui-même surmonté d’un quetzal. Perché sur le parchemin un oiseau vert avec une longue queue, c’est le symbole de la liberté du pays. Les fusils est une indication de la volonté du pays de se défendre si une guerre vient à se déclarer subitement. Les sabres sont le symbole de l’honneur et les branches d’olivier la paix

Historique du drapeau du Guatemala

Avant de connaitre cette version définitive, le drapeau a connu différentes versions. L’adoption de chaque couleur et de sa disposition est à la fois du aux changements politiques que les mouvements connus par le pays. Guatemala a aussi été influencé quelque part par d’autres pays à travers les siècles. Outre les statuts politiques changeants, la culture du pays a aussi connu une certaine modification à travers le temps. Il reste néanmoins le fait que le pays a toujours gardé la couleur bleue car l’Océan présent reste inchangeable et demeure à travers le temps et l’espace.

De 1825 à 1838, le pays était membre des Provinces unies d’Amérique centrale. En ces temps, le drapeau utilisé n’adoptait que deux couleurs : le bleu et le blanc. Ces dernières étaient disposées en bandes horizontales : bleue, blanche et bleue. La simplicité du drapeau était prônée en ces temps-là et seules les couleurs étaient présentes.

De 1838 à 1843, les mêmes couleurs sont retenues mais on a imposé la présence d’un emblème au milieu de la bande blanche. Il en sera de même de 1843 à 1851 mais l’emblème ne restera pas le même.

De 1851 à 1858, le drapeau adopte de nouvelles couleurs : le rouge et le jaune. L’idée de la disposition en bandes horizontales est toujours maintenue. La première bande est constituée par le rouge et le bleu, la seconde bande est dominée par le blanc et la dernière dominée par le jaune et le bleu.

De 1858 à 1871, les couleurs sont toujours maintenues mais elles sont toutes disposées et dispersées entre les sept bandes : bleu, blanc, rouge, jaune, rouge, blanc et bleu. La zone de la bande jaune étant trois fois supérieure aux autres bandes.

Le 12 aout 1871, le drapeau actuel tel que nous le connaissons est adopté et devient le drapeau national du pays.  En même temps, un drapeau du Président est aussi créé. Ce dernier reprend le même design, le même emblème et les mêmes couleurs que le drapeau national. La seule différence notable est la présence de cinq étoiles disposées verticalement dans le côté gauche du drapeau. Les étoiles sont de couleurs jaunes et sont chacune à cinq branches.

A travers les années, le pays a toujours marqué la présence de l’océan Atlantique et Pacifique qui bordaient en quelque sorte la Guatemala. Avant, la couleur utilisée pour représenter les océans était le bleu marine mais le nouveau drapeau de 1871 adopta la couleur bleu azur donnant une autre image au drapeau.

Le drapeau du pays a connu diverses formes avant de connaitre sa forme définitive. Depuis 1871, le drapeau est resté inchangé et garde toujours les mêmes couleurs et le même emblème.

Depuis son adoption, le drapeau du Guatemala n’a pas vraiment enregistré de contestations par rapport aux couleurs, à l’emblème et au design. On n’a pas vraiment noté d’où vient réellement l’idée du nouveau drapeau mais il a été officiellement adopté et arboré fièrement par le pays. L’emblème quant à lui reste véhiculeur de message et est le point fort pour symboliser la force du pays et son indépendance tout en tenant compte de sa valeur.

Protocoles

Le drapeau doit être hissé lors des évènements décrétés par la loi comme étant des évènements qui concernent la nation toute entière. Il peut aussi être hissé lors de jours ordinaires pour des occasions spéciales. Durant les deuils concernant la nation, il ne flotte pas et n’est pas hissé. Il est arboré par les établissements et par les maisons des particuliers. De même pour les représentants du pays à l’étranges que ce soit pour des missions officielles ou pour des jeux.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Lettonie

Le drapeau de la Birmanie

Le drapeau du Vénézuela