Le drapeau de l’Afghanistan

afghanistan-858158_1280

Le drapeau de l’Afghanistan

Description du drapeau d’Afghanistan

Le drapeau de ce pays possède une forme rectangulaire avec une proportion de deux sur trois en hauteur et en longueur. Il est formé par trois bandes verticales de couleur noir, rouge et vert, de gauche à droite. Tout au centre du drapeau se trouve les armoiries du pays. Le blason afghan est formé par une mosquée ornée par deux drapeaux à ses deux côtés. La date de l’obtention de l’indépendance de l’Afghanistan est inscrite juste au-dessous de cette mosquée. C’est l’année 1 298 du calendrier musulman, qui équivaut à l’année 1 918 du calendrier grégorien. Le tout est entouré par une guirlande végétale. Au centre de cette guirlande, on retrouve le Shahada, sous lequel se trouve le Takbir qui signifie « Dieu est Grand ». Sur le drapeau de la république islamique de l’Afghanistan, cet emblème a une couleur blanche. En tout, on remarque que les couleurs présentes sont les couleurs panarabes qui sont issues du drapeau de la Révolte arabe entre 1 916 et 1 918. Elles sont présentes sur la plupart des drapeaux des pays arabes.

Signification des symboles et couleurs

Chacune des couleurs présentes sur ce drapeau possède une signification précise. Le noir est la couleur qui illustre le passé afghan, le rouge au milieu représente le patriotisme ainsi que le sang versé pour la patrie. Quant à la dernière couleur, qui est le vert, elle possède plusieurs interprétations : c’est le symbole universel de l’espoir et de l’avenir. Comme l’Afghanistan est un pays islamique, le vert est aussi la couleur de l’Islam. Pour certains, la couleur verte représente l’agriculture qui est l’une des bases de l’économie du pays.

La mosquée se situant au milieu souligne le penchant du pays pour sa religion qui est l’islam. Il est à remarquer que sur le blason officiel du pays, les drapeaux se trouvant sur cette mosquée ne sont pas en blancs. Ils ont les mêmes couleurs que le drapeau officiel.

Histoire et origine du drapeau de l’Afghanistan

Le modèle actuel du drapeau afghan est un modèle assez récent. Il fut adopté en 2004. Cette décision fut prise par la république islamique transitoire de l’Afghanistan. Mais en tout, le pays a eu près de 23 modèles de drapeau avant ce dernier. Ils ont variés en fonction du régime politique du pays. Le premier modèle de drapeau arboré dans ce pays de 1 709 à 1 739 fut formé simplement d’un rectangle de couleur noir. Malgré les changements de régimes politiques que le pays a connu jusqu’en 1 928, ce modèle fut gardé. Cependant, l’emblème national qui se trouvait au milieu a varié au fil des années. Le blason sur le modèle de 1 926 à 1 928 est à peu près identique à celui utilisé actuellement, sauf qu’il ne contient pas les inscriptions en arabe ancien présentes sur le modèle actuel.

Les trois couleurs des bandes ont déjà été adoptées vers 1 928-1 929. A cette époque, le pays était sous le règne du roi d’Afghanistan Amanullah Khan. La différence avec le modèle actuel est le blason. Il représentait en effet des montagnes entourées par une guirlande végétale. Au fond se trouvait un soleil levant avec une étoile rouge en haut à droite. Le régime politique du pays bascula de royauté à république en 1 973, ce qui fait que les armoiries se trouvant au milieu du drapeau ont aussi changées.

Le drapeau que le pays a arboré de 1 978 à 1 980 fut identique à ceux des pays socialistes à cette époque. Cela est dû à la domination du pays par la puissance soviétique. De ce fait, le drapeau était de couleur rouge et jaune, et on y retrouvait l’étoile à cinq branches qui fut l’image du communisme. Le modèle actuel, quant à lui, présente de nombreuses similarités avec le modèle utilisé juste avant lui. Pour ce dernier, l’emblème au milieu était de couleur jaune et il était dépourvu des inscriptions en arabe ancien.

Au cours de son histoire donc, ce pays a détenu le record du nombre de changements de drapeaux nationaux dans le monde. Cela s’explique par le grand nombre de puissances étrangères qui ont essayé d’envahir le pays. Mais comme le nom du pays l’indique si bien, cette terre est le pays des Afghans.

Les protocoles liés au drapeau afghan

Pour l’Afghanistan, le drapeau national représente la fierté du pays tout entier. Il est donc du devoir de chaque citoyen de le respecter et de ne pas faire des actes inappropriés avec ce drapeau. Le respect de cet emblème national fait partie du respect de l’honneur et de la dignité de leur patrie, qui est régit par la Constitution afghane. Ce drapeau est aussi un moyen pour ce peuple d’affirmer sa souveraineté à en tant que République indépendant. Il véhicule alors un message de non-ingérence pour les autres pays du monde.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Colombie

Le drapeau du Laos

Le drapeau de la Gambie

Le drapeau du Cambodge

flag-of-cambodia-1159274_1280

Le drapeau du Cambodge

Description du drapeau du Cambodge

Le Royaume du Cambodge possède un drapeau rectangulaire de proportions deux sur trois. Il est formé par trois bandes horizontales. Les deux bandes se trouvant aux extrémités supérieures et inférieures sont en bleu et elles ont les mêmes hauteurs. Quant à la bande se trouvant au milieu, elle est en rouge et sa hauteur fait deux fois celle de la bande bleue. L’image du temple d’Angkor Vat est présente sur le centre du drapeau en son milieu, avec ces trois tours. Cette figure a une couleur blanche, dont les bords sont en noir.

Signification des couleurs et symboles

Le rouge et le bleu sont connus comme étant des couleurs traditionnels cambodgiens. Le bleu fait référence à la monarchie et le rouge est la couleur qui illustre le peuple. Quant à la couleur blanche, elle est souvent associée à une dimension religieuse. Pour le Cambodge, c’est la couleur qui est à l’image du bouddhisme. En tout, elles sont les images même de la devise du pays qui est la Nation, la Religion et le Roi.

Le temple inscrit au milieu n’est pas un symbole puisque c’est l’illustration d’un monument qui existe réellement. D’ailleurs, le drapeau cambodgien est le seul drapeau au monde qui représente un monument réel dessus. Le temple d’Angkor Vat est l’un des symboles nationaux du pays, à part le kouprey qui est un bœuf sauvage caractéristique du Cambodge.

Origines et histoires du drapeau

Le drapeau cambodgien a été officiellement adopté en 1 993, bien qu’il ait été dessiné des années auparavant (en 1 947). Quand il a été créé pour la première fois, il était destiné à revendiquer la libération du pays de la domination japonaise et du protectorat français. Avant son adoption, le pays a eu huit modèles de drapeau en tout. Ces changements sont dus aux divers pouvoirs qui se sont succédé. En effet, avant le protectorat français, le régime politique en place était la monarchie. Même si le pays a adopté un régime démocratique ente temps, la monarchie fut de nouveau rétablie en 1 993.

Les drapeaux successifs du pays

Le premier, sous le protectorat français, datait de 1 863 à 1 948. Ce modèle avait un fond rouge, bordé par des bandes bleues étroites sur ces quatre côtés. Au milieu, on retrouve le temple d’Angkor Vat en blanc. En 1 945, la puissance nippone a étendu sa domination jusqu’au Cambodge, ce qui fait que le drapeau à cet époque était formé par un vue de dessus du temple d’Angkor Vat. Cette illustration était formée par un carrée se trouvant au centre de quatre autres carrées. Ces derniers sont reliés entre eux par des bandes blanches. Le fond restait toujours coloré en rouge. De 1 948 à 1 970, le pays a hissé un drapeau identique à celui utilisé actuellement. Sous le régime de la République khmère de 1 970 à 1 975, le drapeau a gardé les mêmes couleurs avec une disposition différente de ses éléments. Le premier quart en haut, du côté de la hampe, est de couleur rouge. Dessus est marqué le temple qui est l’un des symboles du pays. Tout le reste du drapeau est en bleu. En haut à droite se trouve trois étoiles de couleur blanche. De 1 975 à 1 989, le pays a eu un drapeau à fond rouge avec une la figure du temple en jaune tout au milieu. De 1 989 à 1 991, le régime en place était l’Etat du Cambodge et le drapeau était formé par deux bandes rouge et bleu avec la figure du temple au centre. Cependant, sur ce modèle, il y a cinq tours et non trois comme sur le drapeau actuel. De 1 992 à 1993, le pouvoir en place était l’Autorité provisoire des Nations Unies au Cambodge (APRONUC). De ce fait, un drapeau, provisoire lui-aussi, fut utilisé dans ce pays. Il avait un fond en bleu clair, au-dessus duquel on retrouve la carte du pays qui était en blanc.

Les armoiries du Cambodge

Les armoiries cambodgiennes sont fortement influencées par la monarchie. Elles sont directement inspirées des emblèmes utilisés par les précédents monarques du pays. Le blason est formé par un bouclier ovale de couleur bleu clair au centre. Sur le bouclier se trouvent deux coupes mises l’une sur l’autre. Tout en haut de cette superposition est placée horizontalement une épée. Des guirlandes verticales se trouvent de part et d’autre du pied de la coupe se trouvant en dessous. Un manteau royal surmonté par la couronne recouvre ce bouclier. Des deux côtés du bouclier se trouvent deux lions apposés qui tiennent chacun un parasol. Chacun de ces parasols est formé par cinq niveaux. Tous ces ornements sont de couleur or. Au-dessous, on retrouve une banderole bleue bordée par d’étroites bandes de couleur or où la devise du pays est inscrite.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau Autrichien

Le drapeau du Honduras

Le drapeau du Barheïn

Le drapeau de l’Azerbaïdjan

national-147043_1280

Le drapeau de l’Azerbaïdjan

Des millénaires avant la conception du drapeau, la distinction des pays et des nations se faisait à travers des armoiries et des couleurs. Chaque territoire était reconnu à travers des symboles bien définis ou des insignes très significatifs. A travers les époques les années, sous l’influence de plusieurs facteurs, le drapeau fait son apparition. Le tissu flottant devient alors incontournable et est utilisé partout dans le monde. Comme pour la plupart des pays qui existent dans le monde, l’Azerbaïdjan dispose de son propre drapeau.

Description et signification du drapeau de l’Azerbaïdjan

Il est à la fois le drapeau national et le pavillon national de la République d’ Azerbaïdjan. Officiellement, le pays a été adopté le 9 novembre 1918. Il a été utilisé en cette année jusqu’en 1920 puis reprend du service le 5 février 1991 au moment de l’éclatement de l’Union soviétique.

Le drapeau est constitué par trois bandes horizontales.  Les trois couleurs montrent les différents aspects du peuple azéri. Les couleurs présentes sont : le bleu, le rouge et le vert. Le bleu est assimilé pour les racines turques de l’Azerbaïdjan. Le vert pour la présence de la racine islamique. Le rouge pour le soif du progrès et de modernisation dans la perspective de suivre les pays européens. Les couleurs sont toutes univoques et ne représentent qu’une idée à la fois.

Le drapeau reprend en partie une religion qui est l’islamisme. Il a été influencé quelque part par la venue de cette religion même si dans l’histoire c’est la religion d’origine du pays. Mais bien que le pays prône cette religion, elle entre quand même en conflit avec une idée de progrès tirée de la modernisation des Européens. En marquant deux idées dans un même drapeau Azerbaïdjan signe une traitée pour unifier les deux concepts dans un seul tissu flottant.

Au milieu de la bande rouge se trouve un croissant qui est aussi un autre symbole de l’islam. Une étoile à huit branches accompagne le croissant. Chaque branche est une représentation un des grands groupes turcs à savoir : Azérie, Turc, Chagatai, Tatar, Kipchak, Seldjouk et Turkoman.

Les anciens drapeaux

Avant l’adoption du drapeau actuel, le pays a connu la succession d’autres drapeaux. Ces anciens drapeaux sont une représentation d’autres pays parfois. Azerbaïdjan a connu la présence d’autres pays mais il n’a jamais été vraiment question de prise de pouvoir massive ou autre chose. Il est à noter cependant que les accords et unions politiques ont joué un rôle important dans la succession des drapeaux.

De février à mai 1918, le drapeau de la république démocratique fédérative de Transcaucasie est utilisé. Il est composé de trois bandes horizontales dont les couleurs suivent l’ordre suivant : le jaune, le noir et le rouge.

Du 24 juin 1918 au 9 novembre 1918, le drapeau de la République démocratique d’Azerbaïdjan prend le relais. Il est composé de la couleur rouge comme fond. Au milieu se trouve un croissant blanc accompagné d’une étoile à huit branches.

C’est à partir de 9 novembre 1918 que le drapeau actuel est utilisé. Il ne sera pas le drapeau national du pays pendant quelques années mais sera vivement repris le 5 février 1991.

Protocole et règles à respecter

Les règles à respecter par rapport aux drapeaux sont souvent les mêmes. Au début même de la conception de la notion de drapeau, il a été remarqué que le tissu flottant attirait le respect et l’attention de tout le monde. A travers le monde entier, le tissu reflète donc le pays mais sous une autre forme. Il en de même pour le drapeau d’Azerbaïdjan. De ce fait il et totalement interdit et parfois punis par la loi de proférer des propos déplacés ou outrageants envers le drapeau. Il est aussi interdit de faire des gestes pouvant dévaloriser le drapeau de quelques manières que ce soit : le brûler, le déchirer, etc. Surtout si l’acte est fait en public ou aux yeux d’autres nations.

Le drapeau est hissé lors d’évènements nationaux qui concernent le pays tout entier. Il est aussi arboré lors de festivals ou lors de défilés comme la fête nationale ou les carnavals locaux. Les représentants du pays lorsqu’ils sont à l’étranger ont aussi le droit de l’arborer pour que le pays soit reconnu pour des jeux, réunions, etc. Lors de deuil national comme la perte d’une grande personnalité étatique ou une personnalité célèbre, le drapeau n’est pas hissé pendant des heures voire pour des jours pour certains cas.

Le drapeau et la population locale

Bien que l’origine du drapeau n’ait jamais été connue, aucune discorde n’a été enregistrée par rapport à l’adoption du drapeau. La population locale accepte le drapeau et l’utilise durant les moments adéquats à chaque situation. Chaque année, le drapeau est bien utilisé lors des évènements nationaux. Le drapeau prend alors une valeur très importante au sein de la nation et elle devient officiellement aux yeux de la population un symbole national.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau Irakien

Le drapeau de l’Andorre

Le drapeau des Fidji

Le drapeau de l’Arménie

armenia-162230_1280

Le drapeau de l’Arménie

Description et signification du drapeau Arménien

C’est le drapeau national de l’Arménie. Trois bandes horizontales dominent le drapeau : la bande supérieure est de couleur rouge, le milieu est de couleur bleu et la dernière bande est de couleur orange ( ou plus précisément la couleur abricot). Il a été officiellement adopté le 24 aout 1990 et a été confirmé par le parlement arménien le 15 juin 2006.

L’interprétation portée aux trois couleurs n’est jamais la même. Celle qui est communément acceptée dit que le rouge est le symbole du sang versé par le peuple lors de la défense du pays, le bleu est le ciel et l’orange fait allusion au sol très fertile du pays et de ses cultivateurs. L’interprétation des couleurs, de façon officielle, est définie par la loi susmentionnée : «  Le rouge symbolise le haut-plateau arménien, la lutte continuelle des Arméniens pour la survie, le maintien de la foi chrétienne, l’indépendance et la liberté de  l’Arménie. Le bleu symbolise la volonté du peuple arménien de vivre sous des cieux paisibles. L’orange symbolise le génie créateur et la nature laborieuse du peuple arménien. »

Histoire : les étendards antiques et les drapeaux

Avant, des étendards étaient utilisés dans le pays. Aucune ressemblance n’était notable entre ces étendards anciens et le drapeau actuel. Les étendards étaient munis d’un dragon, d’un aigle, d’un lion, ou de quelques mystérieux objets qui étaient liés aux dieux. Auparavant, ils étaient utilisés pour mener les armées à la guerre. Des années s’écoulent et le christianisme vient occuper le territoire sur quelques plans. L’Arménie adopte alors des étendards qui représentent les dynasties.

Au XIXème siècle, l’idée d’un drapeau nait alors. Avant cela après la division de l’Arménie, un drapeau unique qui représentait le pays n’était pas encore envisageable. C’est en 1885 que des étudiants arméniens à Paris désirent assister aux funérailles du célèbre écrivain Victor Hugo avec un drapeau qui représentait le pays d’Arménie. Le drapeau n’était pas alors conçu. Ils demandent alors prêtre catholique arménien de concevoir le fameux drapeau. Cette première création est assez similaire à celui adopté aujourd’hui. Mais il était plus associé au drapeau bulgare. Le drapeau est composé de trois bandes horizontales : le rouge, le vert et le blanc. Il existera après une seconde création qui était toujours tricolore mais avec des bandes verticales : rouge, vert et bleu.

La République démocratique d’Arménie a connu son indépendance en 1918 et avait adopté un drapeau similaire à celui présenté aujourd’hui. Le gouvernement reprend les couleurs de la fin du règne de la dynastie roupénide avec la couleur rouge, bleu et jaune. Mais le jaune sera rapidement remplacé par l’orange. La seule différence entre ce drapeau et celui adopté aujourd’hui est sur le plan de la proportion.

En 1920, les bolcheviks viennent établir la République socialiste soviétique d’Arménie. Un nouveau drapeau est alors attribué au pays. Ceci étant noté dans la constitution du 2 février 1922. Malheureusement ce drapeau n’existera que pendant un mois.

Au fil des années, avec les différents ordres politiques et les mouvements présents, le pays adoptent divers drapeaux qui portent tous un sens assez défini. C’est finalement en 1990 que sera adopté le drapeau définitif du pays qui reprend le concept de bandes horizontales.

Exhibition du drapeau et utilisation de ce dernier

Le drapeau est exhibé sur des bâtisses définies. La loi de l’article 3 préconise que l’on hisse le drapeau national quotidiennement sur : tous les bâtiments publics sans exception, le siège de la présidence, le parlement, la cour constitutionnelle et toute représentation tangible de la République d’Arménie.

Le même article règlemente l’usage du drapeau à l’intérieur de ces bâtiments. Les véhicules utilisées par les personnalités étatiques lors de missions concernant le pays sont aussi tenues d’arborer le drapeau où qu’elles aillent.

Le code judiciaire arménien prévoit entre autre que le drapeau soit hissé sur les bâtiments hébergeant les cours judiciaires du pays.

Le drapeau doit impérativement se trouver au moins à 2.5 m du sol s’il est hissé par les citoyens. Il faut que les couleurs du drapeau ne soient pas ternes et il est obligatoire que le drapeau soit toujours propre.

La loi cite les dires suivant lorsque d’autres drapeaux sont présents :

  • « si deux drapeaux sont utilisées, le drapeau arménien sera placé à la gauche de l’observateur ;
  • si les drapeaux sont utilisés en nombre impair, le drapeau arménien sera placé au milieu ;
  • si les drapeaux sont utilisés en nombre pair, le drapeau arménien sera placé à la gauche du milieu. »

Fête du drapeau

Il existe une fête du drapeau dans le pays. La première fête a eu lieu le 15 juin 2010 à Erevan. C’est en cette date que le drapeau a été officialisé par la loi. A la venue de cette date, diverses activités sont prévues et jusqu’à 20 heures, on peut assister à de nombreux défilés et de danses.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau Afghan

Le drapeau de la Birmanie

Le drapeau du Cap-Vert

Le drapeau de l’Arabie Saoudite

saudi-arabia-162413_1280

Le drapeau de l’Arabie Saoudite

Des millénaires avant la conception du drapeau, la distinction des pays et des nations se faisait à travers des armoiries et des couleurs. Chaque territoire était reconnu à travers des symboles bien définis ou des insignes très significatifs. A travers les époques les années, sous l’influence de plusieurs facteurs, le drapeau fait son apparition. Le tissu flottant devient alors incontournable et est utilisé partout dans le monde. Comme pour la plupart des pays qui existent dans le monde, l’Arabie dispose de son propre drapeau.

Description et signification du drapeau de l’Arabie Saoudite

Le drapeau de l’Arabie Saoudite est principalement dominé par la couleur verte et la couleur blanche. Il a été officiellement adopté le 15 mars 1973. C’est le drapeau d’Etat et de guerre du royaume de l’Arabie Saoudite. Il a été imaginé en 1926 dont la forme finale date de 1980. L’espace totale du drapeau est dominé le vert. Au milieu superposé l’un sur l’autre une écriture et un sabre. L’écriture se situe au-dessus et est rédigée en langue arabe. Au-dessous se trouve le sabre. Les deux emblèmes sont de couleur blanche. Le vert est la couleur principale de l’islam. Le sabre est symbole de l’unification du pays par Ibn Séoud et de la justice. Quant à l’écriture, c’est la « chahada » ou la profession de la foi musulmane. Elle proclame en arabe une sorte de citation qui dit : « Je certifie qu’il n’y a de Dieu et je certifie que Mohammed est le dernier de ses messagers. » Pour cette raison, le drapeau ne peut jamais être mis en berne.

La religion musulmane est très ancrée dans le pays, elle est une fondation nécessaire à la construction du pays. Elle domine totalement le drapeau en prônant des couleurs qui sont fondamentales dans la religion.

Le pavillon naval en temps de guerre reprend le drapeau avec la présence en plus de la couleur bleue. C’est aussi le cas du pavillon civil qui met dans un petit rectangle en haut à droite, le reste est dominé totalement par la couleur verte.

Les autres drapeaux antérieurs à l’Arabie

D’autres drapeaux étaient connus avant le drapeau officiel du pays. Il s’agit de drapeaux antérieurs à l’Arabie Saoudite.

Entre 1744 et 1818, il y a eu le drapeau du Premier Etat saoudien qui était aussi celui de l’Emirat du Nejd. Il présentait aussi la forte dominance de la couleur verte, au milieu est dessinée une demi-lune de couleur blanche.

Entre 1835 et 1920, un autre drapeau était aussi connu : c’était celui de l’Emirat de Haïl. Il est composé de la couleur rouge et de a couleur jaune. Le rouge domine et le jaune est représenté par une demi-lune et une étoile à huit branches. Le même Emirat change totalement de drapeau de 1920 à 1921 et adopte de nouvelles couleurs. Le drapeau est composé d’un triangle tourné vers la droite sur la partie droite du drapeau, les autres couleurs sont présentées dans des bandes horizontales : bande noire, bande verte et une autre bande jaune.

C’est le drapeau de Sultanat de Njed de 1921 à 1926 qui est similaire au drapeau de l’Arabie telle qu’elle est présentée aujourd’hui. Les mêmes couleurs et les mêmes dessins sont repris et les deux drapeaux se ressemblent comme deux gouttes d’eau. C’est le seul drapeau qui ressemble au drapeau de l’Arabie.

Les autres drapeaux de l’Arabie

Depuis 1932, le drapeau de l’Arabie n’a pas changé. Celui de 1932 ressemble à celui de 1973. Au fil des années trois drapeaux presque identiques se sont succédé. La seule différence notable était la dimension de l’écriture et du sabre qui n’était pas la même. Au final le drapeau de 1973 est adopté officiellement. Etant un pays totalement musulman, Arabie Saoudite a toujours conservé les symboles de l’islam dans son drapeau. C’est pour cette raison que les drapeaux étaient les mêmes et n’avaient modifiés que la dimension des emblèmes.

Protocole à suivre

Le protocole autour du drapeau reste souvent très strict car il s’agit d’un emblème national. Ainsi, comme dans la plupart des pays, le drapeau d’Arabie Saoudite mérite le respect total. Il est interdit de passer des injures sur ce dernier et de montrer publiquement des gestes qui le dévalorisent. Il est hissé lors des cérémonies officielles connues de la population et lors des fêtes admises officiellement par l’Etat arabe. Il est abaissé lors de deuil national ou lors d’évènements tristes qui touchent toute la nation. Il est aussi le représentant de l’Etat arabe lors de visites effectuées à l’étranger surtout lors de regroupement international, de jeux ou de cérémonies.

Dans certains cas cependant, étant donné que le drapeau est aussi le reflet de la religion musulmane, il est aussi présent dans des institutions religieuses. Il porte alors une double valeur : celui du symbole de la nation toute entière et une valeur importante aux yeux de la religion musulmane.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de l’Irak

Le drapeau de la Guinée

Le drapeau du Japon

Le drapeau de la Corée du Sud

south-korea-26819_1280

Le drapeau de la Corée du Sud

Description du drapeau Sud-Coréen

Le drapeau de ce pays a une géométrie rectangulaire de proportion deus sur trois. Assi connu sous le nom de Taegeukgi, il possède un fond blanc. Sur ce fond est posé le symbole du Yin et du Yang aussi connu sous le nom de Taijitu. En coréen, l’équivalent du Yin et du Yang et le um yang. Le disque au centre représentant le Yin et le Yang est de couleur rouge en dessus et bleu en dessous. Il possède un diamètre unité sur la proportion du drapeau. Sur les quatre diagonales du drapeau, on retrouve les inscriptions Geon, Li, Gam et Gon qui sont en trigramme. Ces symboles sont de couleur noir.

Significations du drapeau de la Corée du Sud

Chaque détail sur ce drapeau représente un élément bien précis. Le fond blanc est traditionnellement connu comme étant la couleur de la paix et de la pureté dans ce pays. La couleur rouge du disque au milieu représente les forces positives du Yang tandis que le bleu en bas est celui des forces négatives du Yin. Les deux couleurs représentent donc l’équilibre entre les forces cosmiques.

Chaque élément du trigramme peut être interprété comme l’un des quatre éléments fondamentaux de la nature. Le premier élément du trigramme est le Geon. Il se trouve en haut à gauche, du côté de la hampe. Il représente l’air ou le ciel. Le second, en bas du côté de la hampe est le Ri ou encore Li. Il représente le feu. Le troisième est le Gam qui est le symbole de l’eau. Il se trouve en haut, du côté du flottant. Le dernier élément est le Gon qui est celui du feue. Il est placé en bas à droite, du côté du flottant.

Ces quatre éléments représentent les quatre saisons d’une année, les membres d’une famille ou encore les vertus fondamentales. Chaque trigramme possède aussi une signification se reflétant sur les quatre points cardinaux : Sud pour Geon, Ouest pour Gam, Est pour Ri et Ouest pour Gon. En tout, le message que le drapeau sud-coréen envoie est celui de l’harmonie entre toute chose. Ce message énonce aussi le principe du mouvement (entrée pour Gam et sortie pour Ri).

Les drapeaux successifs du pays

Au fil des années, plusieurs régimes se sont succédé dans ce pays. Les drapeaux ont aussi suivi ce rythme de changement au cours de l’histoire. Pendant la période de la dynastie Joseon, de 1 392 à 1 882, le pays a hissé un drapeau de couleur rouge. Au centre, il y avait un cercle dont la moitié, à gauche, était de couleur jaune et l’autre à droite, de couleur blanche. Ce cercle était entouré par les huit trigrammes coréens. Les extrémités en haut, en bas et à droite, du côté des flottant, étaient formées par des bandes vertes en dents de scie. Selon d’autres sources, ces bandes seraient en noir et se trouvent sur les extrémités gauche, haut et bas.

Après ce modèle, le pays adopta un drapeau assez similaire au modèle actuel. Il avait le même cercle du milieu mais avec des couleurs, rouge et bleu, moins vives. Les quatre trigrammes avaient une disposition différente. En effet, le Ri se trouve en haut  du côté de la hampe, le Gon se trouve juste en dessous du Ri. Quant au Geon, il est du côté du flottant en haut, et le Gam se trouve en dessous de lui.

Les dispositions actuelles des quatre trigrammes ont déjà été adoptées pour les modèles de drapeau utilisé depuis 1 945. Mais entre 1 945 et 1 948, le cercle se trouvant au milieu avait un plus petit diamètre. On remarque aussi que les couleurs bleu et rouge y sont plus vives. Entre 1 948 et 1 950, le drapeau hissé en Corée du Sud adopta le cercle de même diamètre que le modèle utilisé actuellement. Après l’adoption du drapeau actuel, les couleurs bleu et rouge sont devenus plus foncées.

Le blason de la Corée du Sud

Les armoiries de la Corée du Sud sont formées par le symbole du yin et du Yang. Ce symbole est le même que celui présent sur le drapeau national. Le Yin est le Yang et entouré par cinq pétales de fleurs : ce sont des pétales d’hibiscus. Le tout est supporté par une ceinture de couleur bleu azur, avec une inscription en bas. Il y est écrit « République de Corée » en caractères Hangeul.

Les différents drapeaux existants

En plus du drapeau national, il y a aussi d’autres drapeaux utilisés par chaque institution. Le drapeau du président de la République sud-coréen, par exemple, est complètement différent du pavillon national. Il a un fond bleu, avec un ibiscus au centre. Au-dessus, il y a deux Phoenix qui sont placés l’un face à l’autre. Les Phoenix ainsi que la fleur au milieu sont de couleur or.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Salvador

Le drapeau de l’Irak

Le drapeau de la Bolivie

Le drapeau de la Corée du Nord

ob_b370ae_flag-of-north-korea-svg

Le drapeau de la Corée du Nord

Description du drapeau

De forme rectangulaire, le drapeau de la Corée du Nord possède une proportion de un sur deux entre la longueur et la hauteur. Il est formé par trois bandes horizontales, perpendiculaires à ces bords. La première bande, tout en haut, est de couleur bleu, la seconde est en rouge et la dernière, en bas, est en blanc. Ces trois bandes sont séparées par une petite bande blanche. Il est à remarquer que la largeur de la bande rouge fait trois fois la largeur de celles de couleur bleue. A gauche du drapeau se trouve un disque blanc avec une étoile rouge dessus.

Signification des symboles et couleurs

Chaque couleur du drapeau Nord-coréen a une signification bien précise et il peut y avoir plusieurs interprétations de ces couleurs. La couleur bleue est le symbole de la souveraineté, la paix et l’amitié. La couleur rouge est liée aux traditions révolutionnaires. Quant à la couleur blanche illustre la pureté. Cette dernière est la couleur traditionnelle du pays. D’autres significations sont données à ces couleurs par l’Association d’amitié avec la Corée. Dans ce cas, les bandes bleues sont synonymes d’unité. La couleur rouge est celle du patriotisme et la couleur blanche illustre l’unification de la nation. Cela concerne le plan ethnique, culturel et linguistique.

Il est à remarquer que les bandes bleues peuvent aussi être interprétées comme étant le progrès et le combat pour le socialisme.

Quant aux formes présentes sur cet emblème national, l’étoile en rouge est l’image du socialisme. Pour certains, il représente le parti ouvrier. Cette étoile illustre aussi les luttes que ce pays a menées contre le Japon. Le disque blanc qui l’entoure peut être interprété comme la représentation de l’univers.

Histoire et origine du drapeau

Il est à remarquer que ce drapeau est le drapeau national du pays. De ce fait, il peut être arboré par tout citoyen et il représente la nation. Il est aussi le pavillon national de la Corée du Nord. De ce fait, il est présent sur toute embarcation qui y est originaire. Le drapeau de la Corée du Nord, plus officiellement la République populaire démocratique de Corée, a été adopté le 08 Septembre 1 948. Avant cette date, entre 1 946 et 1 948, la Corée du Nord a arboré un autre drapeau qui était le même que celui de la Corée du Sud actuellement. Ce dernier drapeau a été changé pendant la guerre de Corée du fait qu’il représentait la couleur d’une puissance étrangère : la Chine. L’annonce du changement de l’ancien drapeau fut faite en Juillet 1 948 par le Président du parti du travail à l’époque : Kim Tu-bong. Depuis le 09 Septembre de cette année, de nouvelles couleurs sont à l’image d’un nouvel Etat Coréen. Ces symboles ont été adoptés par l’Assemblée populaire suprême, avec la Constitution de la RPDC.

Quelques incidents diplomatiques liés au drapeau

Au fil des années, on a recensé plusieurs incidents diplomatiques liés à ce drapeau. Par exemple, lors des jeux olympiques de Londres en 2012, l’équipe de football féminine de la Corée du Nord a refusé temporairement de jouer après qu’un autre drapeau fut associé à leur image sur l’écran géant. En effet, les organisateurs ont commis l’erreur de mettre le drapeau de la Corée du Sud au lieu de celui de la Corée du Nord. Cependant, le drapeau de la Corée du Nord est interdit lors des jeux asiatiques d’Incheon en Corée du Sud, même si le pays y participe. Il flotte dans le stade, comme le drapeau de tous les pays, qui participent à ces rencontres sportives mais il est interdit aux supporters de l’introduire sur les sites de compétitions. Cela peut entraîner de lourdes sanctions et même une peine d’emprisonnement. Cette interdiction est liée au fait qu’en Corée du Sud, il est interdit de sympathisé avec la Corée du Nord depuis la division de la péninsule. Malgré le fait que la péninsule ait été divisée en deux, les athlètes issus de ces deux pays ont défilé ensembles lors de certaines compétitions internationales telles que les cérémonies d’ouvertures des jeux olympiques d’été en 2000 et 2004, aux jeux olympiques d’hiver de 2006 ainsi que pendant les jeux asiatiques de Doha en 2006.

Protocoles liés au drapeau Nord-Coréen

Pour le peuple de ce pays, ce drapeau représente leur position anti-japonaise. De ce fait, ils sont fiers de le porter, puisqu’il représente leur émancipation de cette puissance étrangère. Le pays participe à des nombreuses rencontres sportives durant lesquelles, ces athlètes sont fiers de porter ces couleurs. Ce drapeau est hissé lors de tous les rencontres sauf en Corée du Sud. Il est interdit de faire tout acte ou geste non approprié avec ou envers le drapeau. Cela peut entraîner de lourdes peines, comme l’emprisonnement ou les travaux forcés.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Belgique

Le drapeau de l’Arménie

Le drapeau des Comores

 

Le drapeau de l’Irak

Le drapeau de l’Irak

Géométrie et couleurs

De forme rectangulaire, le drapeau Irakien est formé par trois bandes horizontales de mêmes hauteurs. On y retrouve les couleurs panarabes, qui sont présentes sur la plupart des drapeaux arabes. En haut, la bande est de couleur rouge, celle du milieu est en blanc et le dernier est en noir. Ce qui fait la particularité de ce drapeau est l’inscription du Takbir  ou « Allahu Akbar » qui se trouve au milieu de la bande blanche. Cela signifie « Dieu est Grand ». Cette devise est marquée en lettre arabe et est écrit tout en vert. Ce drapeau possède une proportion de deux unités en hauteur sur trois unités en largeurs.

Signification des symboles et couleurs du drapeau irakien

Le premier détail qui frappe sur ce drapeau est l’inscription du milieu. Cette écriture dénote la relation qu’il y a entre la religion et l’Etat irakien. Dans ce pays, ces deux éléments ne peuvent être dissociés. L’interprétation des couleurs est la même que pour les autres drapeaux arabes. Le rouge symbolise la libération ainsi que la lutte contre l’oppression qui est le noir. Le rouge est donc une couleur qui illustre le patriotisme. C’est pour cela que le rouge se trouve tout en haut. Cela marque la victoire de la lutte. Quant à la couleur blanche, elle reflète le brillant avenir qui attend le pays. La couleur verte est connue de tous comme étant la couleur de la religion musulmane. Par ces couleurs, c’est-à-dire les couleurs panarabes, l’Irak souligne son aspiration à s’unir avec les autres pays arabes.

Histoire et origine

Ce drapeau est accompagné par une longue histoire. En effet, avant l’adoption du modèle actuel, six formes de drapeaux ont été arborés en Irak. La première d’entre elles fut utilisée entre 1 921 et 1 959. Pendant à l’époque, le drapeau était formé par un trapèze rouge sur le côté gauche avec deux étoiles à sept branches : l’une en dessus, et l’autre en dessous. A droite, il y a trois bandes : tout en haut, la bande est de couleur noir, la deuxième est de couleur blanche et la dernière est de couleur verte. Ce modèle fut hissé pour la première fois pendant le Mandat britannique de la Mésopotamie. Après ce premier modèle, un autre fut utilisé juste pour un an : ce dernier à changer le trapèze en triangle, mais sans les deux étoiles. Ce drapeau a été utilisé pendant la création de la Fédération arabe, une alliance que l’Irak a formée avec l’Egypte et la Jordanie.

De 1 959 à 1 963, l’emblème national de l’Irak a changé de design tout en gardant les mêmes couleurs panarabes. Il est formé par trois bandes verticales en noir, blanc et vert avec une image du soleil au milieu. Un modèle non loin de celui utilisé actuellement a été adopté entre 1 963 et 1 991, sauf qu’à la place de l’inscription « Dieu est Grand », il y a trois étoiles de même couleur, c’est-à-dire en vert. Entre 1 991 et 2004, le takbir a été ajouté entre les étoiles. Cette initiative fut prise par Saddam Hussein. Il est aussi à remarquer que les trois étoiles illustrent les devises du pays qui sont : Unité, liberté et socialisme. Le modèle actuel fut adopté par le parlement irakien en 2008, plus précisément le 22 Janvier de cette année. Le même texte y est, sauf que cette fois, il est écrit en Coufique, une écriture arabe ancienne. Les lois concernant les dernières modifications apportées sur le drapeau sont présent dans la Constitution de l’Etat.

Les drapeaux similaires à celui de l’Irak

Il est vrai que tous les drapeaux des pays arabes possèdent des points communs qui sont les couleurs panarabes : le noir, le blanc, le rouge et le vert. Mais quelques pays possèdent des drapeaux qui se rapprochent le plus de celui de l’Irak. Le drapeau de la Syrie en est l’un d’entre eux. En effet, le drapeau syrien possède les mêmes proportions et couleurs. Cependant, à la lace des inscriptions du milieu, il y a deux étoiles en vert. Le drapeau du Yémen est le même mais sans inscription ni étoiles dessus. Il est de même pour celui de l’Egypte. Ce dernier est un tricolore avec un aigle au centre. Les points communs entre les drapeaux de ces pays sont liés au fait qu’autrefois, leurs dirigeants ont signés des alliances : la Fédération arabe.

Utilisation du drapeau irakien

Chaque citoyen irakien a le droit de porter le drapeau national de l’Irak, mais il devra le fait avec respect. Autrement dit, aucun signe de non-respect ne doit être commis envers ce drapeau. C’est un moyen par lequel le peuple irakien montre au monde que c’est un pays libre, de ce fait le drapeau marque la souveraineté de l’Etat irakien.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Pologne

Le drapeau du Guatemala

Le drapeau de l’Australie

Le drapeau de la Syrie

1009601-drapeau_de_la_syrie

Le drapeau de la Syrie

Description du drapeau Syrien

Ce drapeau a un rapport entre la longueur et épaisseur de deux sur trois. Il est composé de trois bandes. La première bande est de couleur rouge, la deuxième est de couleur blanche et la troisième de couleur noire. Sur la bande blanche du milieu, il y a deux étoiles à cinq branches de couleur verte. Il est a remarqué que les quatre couleurs présents sur ce drapeau sont les couleurs panarabes, qui sont issues du drapeau de la Révolte arabe. Autrement dit, ces quatre couleurs sont présents sur la plupart des drapeaux des pays arabes.

Significations des symboles et couleurs

Comme ce drapeau dérive de celui de la révolte arabe, les significations sont aussi les même. Pour tous, la couleur rouge est la couler de la révolte ainsi que celle du sang versé pendant la lutte pour l’indépendance. La couleur noire est celle de l’oppression. Pour la couleur blanche, elle représente l’avenir brillant qui attend la Syrie.

Le vert est la couleur de l’Islam, ce qui explique sa présence sur le drapeau de plusieurs pays arabes. C’est aussi la couleur de la dynastie fatimide. Le blanc est le symbole de la dynastie des Omeyyades. Les deux étoiles représentent les deux pays : Egypte et Syrie qui ont formé une alliance en 1 958.

Les drapeaux successifs en Syrie

Le drapeau actuel de la Syrie est le drapeau national ainsi que le pavillon national de ce pays. Mais avant son adoption en 1 980, plusieurs drapeaux se sont succédé. Après la proclamation de l’indépendance de la Syrie par Fayçal 1er d’Irak, la Syrie a hissé le drapeau de la révolte arabe entre Mars et Juillet 1 920. Il est formé par un triangle rouge avec une étoile blanche à sept branches à gauche. A droite, il y a trois bandes de couleurs noir, vert et blanc de haut en bas. Entre Juillet et Août de cette même année, les français ont repris le control du pays. De ce fait le drapeau a été changé à nouveau. Il était formé par un croissant de lune blanc sur fond bleu. En haut à gauche se trouvait le drapeau de la République française. Le drapeau connait une autre modification un mois après la prise de contrôle des français. Cette fois, le fond a été changé en trois bande de couleur blanche au milieu est verte sur les deux extrémités supérieure et inférieure. Ce modèle sera utilisé entre 1 922 et 1 930.

Le drapeau de la République syrienne fut arboré entre 1 932 et 1 958. Il est formé par trois bandes de couleurs vert, blanc et noir de haut en bas, avec  trois étoiles rouges sur la bande blanche. Entre 1 958 et 1 961, l’Egypte et la Syrie forment la République arabe unie. De ce fait, les deux pays ont adopté un drapeau commun. L est assez identique au drapeau actuel sauf que la couleur rouge est plus foncée. Entre 1 961 et 1 972, il y a eu trois étoiles sur le drapeau syrien. Cela est lié à l’union des trois pays : l’Egypte, l’Irak et la Syrie. De 1 972 à 1 980, le drapeau de l’Union des République arabes fut utilisé. Il avait trois bandes de couleur rouge, blanc et noir avec un aigle de couleur or eu milieu. Mais cette union n’a pas duré, ce qui fait qu’en 1 980, la République arabe syrienne a adopté le drapeau actuel.

Le drapeau des rebelles syriens

Un nouveau drapeau a été imposé par les rebelles en Syrie depuis 2011. En effet, le 29 Juillet 2011, un rassemblement des groupes rebelles a été formé : c’est celui de l’Armée Syrienne libre. Ils ont repris le drapeau de la Syrie entre 1 961 et 1 963. Ils ont repris le drapeau de la Syrie mandataire avec les couleurs qui représentent les trois puissantes dynasties de la Syrie qui sont Fatimides, Omeyyades et Abbassides. Cela explique la présence des trois couleurs. Quant aux trois étoiles à cinq branches, ils représentent pour eux les trois minorités qui sont les minorités chrétienne, druze et alaouite. Malheureusement, le drapeau de la révolution syrienne a été associé à des actes terroristes dans de nombreuses situations. De ce fait, ce drapeau représente pour certains un risque assez élevé de trouble, surtout pour les pays autre que la Syrie comme les Etats-Unis ou la France.

Protocole du drapeau syrien

Ce drapeau peut être arboré par tout citoyen du pays qu’il soit en Syrie ou à l’étranger. Il est aussi présent sur chaque bâtiment officiel du pays sur le territoire syrien, comme à l’étranger. Le drapeau est porté par les syriens pour exprimer leur patriotisme lors de diverses manifestations. Pour le peuple syrien, le drapeau national représente la souveraineté de l’Etat syrien. Il exprime aussi son indépendance.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Cambodge

Le drapeau de l’Angleterre

Le drapeau du Ghana

 

Le drapeau du Liban

tara

Le drapeau du Liban

Description du drapeau libanais

Le drapeau de ce pays est composé par trois bandes : deux bandes rouges identiques à ces extrémités, haut et bas,  et une bande blanche au milieu. La largeur de la bande blanche au milieu est deux fois plus grande que celle de la bande rouge. Au centre de la bande blanche, il y a un arbre ; cet arbre est du cèdre, qu’on appelle aussi le Cèdre du Liban. Le cèdre est entièrement de couleur verte. Quant à ses proportions, il a un rapport entre longueur et hauteur de deux sur trois. Sur une longueur de six unités, le cèdre se trouve au centre et s’étend sur deux unités. De même, pour une hauteur de quatre unités, il s’étend sur deux d’entre eux.

Signification des couleurs et du symbole

La couleur prédominante, qui est le blanc, représente la neige dans les montagnes de ce pays. Cette couleur peut aussi être interprétée comme étant le symbole de la pureté. C’est aussi la couleur universelle de la paix. Le blanc est aussi porté par les clans Yéménites du Liban. Les deux bandes rouges sont à l’image du sang que les libanais ont versé afin d’obtenir leur indépendance. Pour eux donc, c’est la couleur du patriotisme. De plus, c’est la couleur des clans Kassites. Quant au cèdre au milieu, ce n’est pas qu’un arbre pour les libanais. C’est le symbole du Liban. Cet arbre est originaire du Moyen Orient. Il a une dimension et une signification spirituelle puisque cet arbre est mentionné comme étant sacré dans trois importantes religions présentes ans cette partie du globe. L’allure de cet arbre lui donne un air majestueux avec sa grande taille et ses longues branches horizontales. De plus, il est reconnu pour sa longévité. En effet, cette arbre peut vivre pendant un millénaire et même plus. En ce qui concerne le Liban, il y aurait deux cèdres qui ont plus de trois mille ans dans le pays. De plus, c’est une espèce rare et protégé dans le pays puisqu’il n’en existe plus que dans deux forêts. En tout, cet arbre représente l’éternité de par sa longévité, la stabilité grâce à ces formes, le bonheur et la prospérité.  Pour le peuple libanais, c’est un arbre qui signifie espoir et liberté. La couleur verte signifie pour le Grand Liban un peuple toujours jeune malgré les oppressions qu’il subit.

Histoires et origines du drapeau libanais

Le drapeau actuel du Liban est le pavillon national du pays. C’est aussi le drapeau national de la République libanaise. Il fut adopté 1 943. C’est durant cette année que le pays a obtenu son émancipation de la République française. Mais avant cette époque, plusieurs modèles de drapeaux se sont succédé. Tout d’abord, le drapeau des émirs Maanides fut porté par le pays entre 1 116 et 1 697. Ce drapeau avait une forme carrée. Il était constitué de deux triangles de couleur blanc et rouge avec une guirlande végétale en son milieu. Après cette époque, c’est-à-dire entre 1 697 et 1 842, ce sont les couleurs des émirs Chehabistes qu’a porté le Liban. Ce drapeau était de forme carrée. Il avait un croissant de lune blanc sur un fond bleu ciel. Après cela, il y a eu le drapeau du Mont-Liban entre 1 848 et 1 920. Ce drapeau avait une géométrie carrée. Il avait aussi des couleurs simples, un cèdre tout e vert sur un fond blanc. Entre 1 920 et  1 943, le Liban était devenu une colonie française. Il a été connu sous le nom de Grand Liban. De ce fait, le drapeau français, menu d’un cèdre tout vert au centre a été hissé dans tout le pays. Quand le pays accéda à son indépendance, il adopta le drapeau actuel à la seule différence que le pied du cèdre était en marron entre 1 943 et 1 995. Des modifications ont été apportées au drapeau en 1 995, et de ce fait, le cèdre tout en vert a été rétabli.

Protocoles liés au drapeau libanais

Cet emblème national du Liban est présent et est hissé sur tous les bâtiments officiels du pays. Il est aussi hissé sur les bâtiments de la force armée. De plus, comme ces couleurs représentent le pays sur le plan international, le drapeau est présent sur les établissements du pays à l’étranger tels que les ambassades, les consulats, … . Le drapeau accompagne aussi le Président de la république Libanaise pour toutes ses visites à l’étranger. Sur le plan culturel et sportif, ce drapeau est fièrement porté par les représentants du pays, tels que les athlètes, lors des rencontres internationales. Il y a des jours officiels pendant lesquels, le drapeau devra être hissé : ce sont le 6 Mai qui est la fête des martyrs, le 1re Août pour la fête des Forces armés et le 22 Novembre qui est la fête de l’indépendance.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Grenade

Le drapeau de la Guyane

Le drapeau du Panama