Le drapeau de Saint-Martin

Capture d_écran 2017-04-04 à 16.22.14

Le drapeau de Saint-Martin

Description du drapeau de Saint Martin

Les trois couleurs qui dominent sur ce drapeau sont le blanc, le bleu et le rouge. Ce sont les mêmes nuances de couleurs que l’on trouve sur le drapeau national français. Cependant, il n’a rien à avoir avec les drapeaux tricolores avec les bandes horizontales ou verticales. Sur ce drapeau de saint Martin, on a deux bandes horizontales avec un triangle isocèle sur le côté. La bande supérieure est en rouge et celle sur le bas est en bleu. Sur le côté gauche, on peut voir un triangle isocèle blanc et la base de cette dernière occupe tout le bord du côté de la hampe. Dans ce triangle, on peut voir les armoiries de Saint Martin.

Les armoiries de Saint-Martin

Les armoiries que l’on trouve sur le drapeau actuel de saint Martin est différent de ceux qui a été utilisé par le pays lors de la colonisation. Il ne faut pas aussi confondre ces armoiries officielles avec les autres symboles que l’on peut trouver sur certains drapeaux qui se hissent sur certains territoires du pays. Les armoiries sur le drapeau officiel sont composées d’un écu en orange avec des petites bordures en bleu. Dans cet écu, on peut voir bien distinctement au milieu une représentation du palais de la justice de Philipsburg dessiné en blanc. Dans l’écu toujours, il y a un bouquet de sauge jaune qui est la fleur national de Saint Martin sur le coin gauche de l’écu et sur le coin droit supérieur, il y a le monument à l’amitié franco-néerlandaise. Sur le haut de l’écu, on peut apercevoir la moitié d’un soleil jaune avec des pics et au milieu de celui-ci, il y a un pélican brun en vol. En bas de l’écu, il y a un ruban où on peut lire la devise du pays « Semper Pro Grediens » qu’on peut traduire littéralement par « toujours en progrès ».

Signification des symboles et des couleurs

Ces couleurs n’ont pas été choisis par hasard même si on peut constater que Saint Martin s’est inspiré des Philippines et du Pays-Bas pour son drapeau. Il est à souligner que ces pays utilisent les mêmes couleurs pour leurs drapeaux et les dispositions sont les mêmes, seuls les armoiries font la différence. Le rouge sur la bande supérieure fait allusion au courage du peuple de Saint Martin. Le bleu sur la bande inférieure représente la mer, mais pas le ciel comme sur certains drapeaux. Ce bleu représente également la paix et la justice que veut instaurer ce petit bout de terre. Le blanc souligne à nouveau cette paix mais aussi la neutralité du pays malgré la division du territoire. Sur ce drapeau, le blanc a été choisi pour le  triangle isocèle. Cette forme n’a pas été choisi par hasard car les trois côtés égaux fait allusion à l’égalité sur le territoire de Saint Martin. Les symboles sur ce drapeau reflètent également les richesses du pays. Sur l’île de Saint Martin, le soleil et le beau temps sont présentes toute l’année, d’où le soleil sur le drapeau de celui-ci. Vous pouvez également voir le pélican brun qui est au milieu du soleil. Cet oiseau vit dans les petites et grandes antilles mais est plus présent sur les plages de Saint Martin. Pour cette île, le palais de Philipsburg est une histoire. Ce monument historique se trouve dans la capitale du territoire néerlandais d’outre-mer et fut édifié sur une bande de terre séparant la mer d’un grand étang salé.

Histoire du drapeau de Saint-Martin

Ce drapeau a été adopté le 13 Juin 1985. Il est semblable au drapeau des Philippines avec les bandes horizontales en bleu et en rouge avec sur le côté de la hampe un triangle isocèle en blanc.  Ce sont aussi les mêmes couleurs que l’on trouve sur le drapeau des Pays-Bas.

Les infos sur Saint-Martin

Cette île dans le nord-est des Antilles est également connu sous le nom Sint Maarten. Saint Martin se trouve à 250 km au nord de la Guadeloupe et à 240 km à l’est de Porto Rico. Cette île fait 93 km² en superficie et abrite près de 75 000 habitants. Elle est composé par deux Etats séparé par une frontière dont la partie française dans le nord de l’île qui est une collectivité d’outre-mer depuis 2007 et la partie néerlandaise au sud qui est un état autonome du royaume des Pays-Bas. Sur le territoire, les habitants parlent l’anglais mais le français et le néerlandais sont également des langues officielles.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Le drapeau de la Côte d’Ivoire

Le drapeau de l’Arabie Saoudite

Drapeau de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

saint-vincent-162407_1280

Le drapeau de Saint-Vincent et les Grenadines

Description du drapeau du Saint Vincent et les Grenadines

Comme pour la plupart des drapeaux, celui du Saint Vincent et les Grenadines composés par 3 bandes verticales de différentes couleurs. À la différence des drapeaux que l’on peut croiser tous les jours, les proportions des bandes ne sont pas identiques. Les bandes sur les côtés ont chacune une largeur d’un quart du drapeau, ce qui fait que la bande du milieu fait un demi du drapeau en largeur. À gauche du drapeau, plus précisément du côté de la hampe, on a une bande bleue. Sur le milieu, on peut voir une bande jaune. La dernière bande sur la droite est en vert. On peut également apercevoir sur la bande du milieu trois losanges en vert. Ceux-ci sont déposés de façon à former un V et ils sont plus placés sur la partie inférieure sans toucher la base du drapeau.

Signification des symboles et des couleurs

Le bleu sur la bande à gauche représente le ciel tropical qui est garde toujours cette couleur tout au long de l’année. Cette couleur fait également allusion aux eaux cristallines. Le jaune qui se trouve au milieu fait allusion au sable d’or. La végétation luxuriante sur toute l’île est représentée par la bande verte qui se trouve sur le côté droit, à l’opposé de la hampe. Les losanges sur la bande jaune sont également verts et leur disposition fait rappel au symbole des îles en tant que « Gemmes des Antilles » ou « Joyaux des Antilles ».

Histoire du drapeau du Saint Vincent et les Grenadines

Cet État hisse son premier drapeau pendant l’ère colonial et à l’époque, le drapeau adopté était composé du Blue Ensign avec les armoiries propres au Saint Vincent et les Grenadines. Ce drapeau est hissé sur le territoire jusqu’en 1979. Le drapeau adopté à partir de cette année commence à prendre les couleurs de ce que le pays adopte actuellement. Seulement, les bandes étaient identiques et séparées d’une bandelette blanche. Les armoiries étaient placées sur le milieu dans la bande jaune. Ce drapeau n’a duré que 6 ans et le nouveau drapeau adopté en mars 1985 ne comporte plus les bandes blanches. Ce drapeau n’a été utilisé que quelques mois et le drapeau actuel est arrivé le 21 octobre 1985.

Les armoiries du Saint Vincent et les Grenadines

Ces armoiries remontent à 1912 et avant cette date, elles étaient plus simplifiées. À la différence des armoiries de ses états voisins, ceux de Saint Vincent et les Grenadines ne sont pas renfermés dans un écu. Ses armoiries représentent deux femmes placées sur un sol sinople et la représentation est entourée d’un cadre d’or. L’une de ces femmes porte un rameau d’olivier tandis que l’autre reste à genoux devant un autel et porte un plateau d’or. Sur le haut de cet ensemble, on peut voir une plante et sur le bas, on voit une bande où il y a écrit la devise du pays « Pax et Justitia » que l’on peut traduire littéralement « Paix et Justice ». Sur les anciennes armoiries, on a les deux femmes avec l’autel au milieu d’elles, mais ce dessin est renfermé dans un cercle composé par deux fonds : sur le bas, la couleur du sol, plus précisément le marron et sur le haut, un fond bleu. La devise est directement écrite sur le fond marron en dessous des deux femmes, et ce, sans le ruban.

Les infos sur le Saint Vincent et les Grenadines

Saint Vincent et les grenadines, connu sous l’abréviation SVG à l’international est un État insulaire des Petites Antilles. C’est également un petit paradis fiscal perdu dans la mer des Caraïbes. Ses pays voisins sont la Barbade, la Sainte Lucie et la Grenade. Ce pays est composé de l’île principale de Saint Vincent et d’un ensemble de petites îles dont les Grenadines qui se trouvent au sud, la Bequia, le Baliceaux, la Moustique, le Canouan, le Mayreau, le Tobago Cays, l’Union et le Petit Saint Vincent. En 2015, cet État compte près de 102 000 habitants qui peuvent être appelés les Vincentais, les Saint-Vincentais-et-Grenadins, les Saint-Vincentais ou les Grenadins. Ils parlent l’anglais et utilisent le dollar des Caraïbes orientales. L’ensemble de ces îles fait à peu près de 389 km² et l’île principale Saint Vincent fait à elle seule près de 344 km². Le Kingstown, la capitale de ce pays se trouvent sur l’île de cette île principale. Cette dernière abrite également la Soufrière qui est à 1220 mètres d’altitude. Le Saint Vincent et les Grenadines sont répartis en 6 paroisses dont 5 se trouvent sur l’île principale et le sixième est constitué par les îles Grenadines du nord au sud jusqu’aux îles Petit Saint Vincent.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Danemark

Le drapeau de Sainte-Lucie

Le drapeau de la Chypre

Le drapeau de Sainte-Lucie

saint-lucia-26966_1280

Le drapeau de Sainte-Lucie

Description du drapeau de la Sainte-Lucie

Le drapeau qu’utilise la Sainte Lucie actuellement est le même depuis le 1er mars 1967, mais sa date d’adoption officielle est le 22 février 1979. Le pays tient son drapeau d’un artiste de l’île nommé Dunstan Saint Omer.

Le drapeau a fond bleu azur et sur le centre, on peut voir un triangle noir avec des bordures en blanc. Sur ce même triangle, il y a un autre triangle en isocèle intégré sur la base en doré. Le triangle noir qui se trouve au milieu du motif ressemble à une pointe de flèche. La bordure blanche que l’on peut voir sur les deux côtés du triangle fait une largeur d’un pouce et demie. Les trois triangles superposés, blanc, noir et doré ont une même base qui fait un tiers de la longueur du drapeau.

Signification des symboles et des couleurs

Sur le drapeau, les couleurs présentes sont le bleu azur, le blanc, le noir et le jaune doré et chaque couleur a une signification.

Le bleu azur utilisé en fond du drapeau représente la fidélité, mais fait également rappel aux couleurs du ciel et de la mer des Caraïbes.

Les deux triangles noir et blanc représentent les deux Pitons jumeaux de la Sainte-Lucie qui émergent de la mer en direction du ciel. Ces triangles rappellent également l’espoir et l’aspiration du peuple. Par extension, ces triangles symbolisent également l’unification de la culture africaine et européenne qui se sont installés à la Sainte-Lucie. Le triangle doré évoque le perroquet de l’île. Cette couleur est un rappel au soleil et à la prospérité.

Histoire du drapeau de la Sainte-Lucie

Avant ce drapeau actuel, la Sainte-Lucie a utilisé d’autres drapeaux. A l’époque de la colonisation, la Sainte-Lucie a adopté le Blue Ensign qui contenait un blason où l’on pouvait distinguer les pitons et le volcan Gimie. On pouvait également trouver la devise à l’époque : « STATIO HAUD MALEFIDA CARINIS ». En 1939, le blason est remplacé par les armoiries du pays, mais le fond bleu était plus foncé. Sur ces anciens drapeaux, les composants sont presque identiques à ce que l’on trouve sur le drapeau actuel. Ce sont les dimensions des triangles et les couleurs qui ont changé. De 1967 à 1979, la Sainte-Lucie a utilisé un drapeau avec un fond bleu plus clair avec une superposition de triangles plus important. En effet, le symbole au milieu du drapeau avait une base qui occupait plus du tiers du drapeau. Le triangle doré en isocèle qui représente le perroquet de l’île était également plus petit. De 1979 à 2002, le drapeau utilisé ressemble plus au drapeau actuel. La seule différence résidait dans les couleurs. Le fond bleu du drapeau était plus foncé. C’est seulement après 2002 que le fond était remplacé par un bleu d’azur.

Les armoiries de la Sainte-Lucie

Si le drapeau a été dessiné par Dunstan Saint Omer, c’est Sydney Bagshaw qui était à la source des armoiries de l’île qui fut adopté en janvier 1979. Ce blason est composé d’un blason d’azur et d’or dans lequel on peut voir deux symboles de la Maison Tudor du Royaume-Uni et deux fleurs de lys en or qui étaient le symbole de l’ère française de l’île. Sur les côtés du blason, on peut voir deux perroquets qui sont parmi les faunes de la Sainte-Lucie. Sur le haut du blason, il y a une main qui tient une torche enflammée. On trouve sur le bas du blason une ceinture d’or où on peut lire « The Land. The People. The Light » traduit littéralement, « La terre. Le peuple. La Lumière » et rappelons que ceci est la devise officielle du pays.

Les infos sur la Sainte Lucie

La Sainte-Lucie est un État insulaire des Antilles, situé sur le bord oriental de la mer des Caraïbes. Au sud de la Sainte-Lucie, on trouve les îles Saint Vincent et les Grenadines, au sud-est, il y a la Barbade et au nord, vous trouverez la Martinique. Elle fait près de 620 km² et abrite près de 170 000 habitants. La population parle l’anglais, mais le créole à base lexicale français également. Une grande partie de la population parle également les dialectes régionaux français, dont le normand, le picard et l’occitan. Le point culminant est le Mount Gimie qui fait une hauteur de 950 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette petite île est pays membre du Commonwealth, membre de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques et a trouvé son indépendance le 22 février 1979. Sa capitale est Castries et sur l’international, on connaît ce petit pays par l’abréviation ST.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau des îles Salomon

Le drapeau du Bénin

Le drapeau des Philippines

Le drapeau des îles Salomon

flag-28606_1280

Le drapeau des îles Salomon

Description du drapeau des îles Salomon

Ce drapeau national a été adopté le 18 novembre 1977. Il a été accordé par la reine Élisabeth II représentée actuellement par Franck Kabui avant la proclamation officielle de l’indépendance du pays le 7 juillet 1978. Pour son drapeau, les îles Salomon ont également contourné le classique du drapeau avec les bandes horizontales ou verticales. Le drapeau des îles Salomon est composé par plusieurs couleurs, dont le bleu, le vert, le jaune et le blanc. Il est divisé diagonalement par une bandelette en jaune qui part du côté inférieur gauche sur la partie de la hampe jusqu’au coin supérieur du côté droit. Le triangle sur la partie supérieure dont la base se trouve du côté de la hampe est en bleu et l’autre triangle sur le bas du drapeau est en vert. On trouve dans le triangle bleu 5 étoiles à 5 branches disposées de façon à former un X.

Les pavillons des îles Salomon

Le pavillon civil, le pavillon d’État ainsi que le pavillon de guerre rappellent à chaque fois le drapeau national sur le côté supérieur gauche : on peut alors trouver un mini drapeau sur chaque pavillon. Le pavillon civil a un fond rouge tandis que le pavillon d’État a pris un bleu marine en fond et sur ceux-ci on peut trouver une représentation du drapeau national. Le pavillon de guerre est un peu particulier, car l’emblème est divisé en 4 rectangles égaux par une bandelette rouge. Les trois rectangles, dont ceux sur les côtés droits, et celui sur la partie inférieure du côté gauche sont en blanc. Le dernier quart de rectangle sur la partie supérieure du côté de la hampe renferme le drapeau national.

Signification des symboles et des couleurs

Si le drapeau paraît simple, chaque représentation, chaque disposition et chaque couleur ont une signification bien précise. Les étoiles sont un des symboles que l’on trouve sur la plupart des drapeaux de nombreuses îles du Pacifique et ils représentent souvent les districts de l’archipel. Le cas est le même pour les îles Salomon, car ce nombre des étoiles, le cinq, représente le nombre des districts administratifs de l’archipel. Ils étaient au départ 5, mais il y a eu un moment où les îles Salomon étaient composées par plus de 5 districts. Lorsque le pays a compté 7 districts, ce n’est pas pour autant qu’il a apporté deux étoiles en plus sur son drapeau. Ces 5 étoiles représentent désormais les 5 groupes d’îles principaux qui composent les îles Salomon. Pour certains, ces 5 étoiles représentent aussi l’image de la croix du Sud. Le bleu sur la partie supérieure représente l’Océan Pacifique, mais également le ciel. Le vert symbolise la végétation qui représente le pays, mais aussi c’est la couleur nationale. Vous vous demandez surement si la bande jaune pour séparer les deux triangles vert et bleu était vraiment nécessaire. Pour ce pays, cette bandelette qui coupe de drapeau symbolise le soleil qui est omniprésent sur l’archipel toute l’année.

Les infos sur les îles Salomon

Ces îles ne sont pas aussi connues que ses voisins. Les îles Salomon constituent un État dans le sud-ouest de l’Océan Pacifique. Cet archipel de l’Océanie est plus précisément situé en Mélanésie et à l’est, on trouve la Papouasie Nouvelle Guinée. Ces îles sont une monarchie membre du Commonwealth of Nations. Ils sont composés par une douzaine d’îles principales et plus d’un millier d’îlots éparpillés autour des îles Salomon pour la majorité du pays et des îles Santa Cruz pour la province de Temotu. Parmi les îles et îlots de cet état, on peut citer la Guadalcanal, le Choiseul, la Nouvelle Géorgie, la Santa Isabel, la Malaita et le San Cristobal Island. Cependant, l’île septentrionale de Bougainville et les îlots aux alentours de celle-ci appartiennent à l’État de Papouaisie Nouvelle Guinée. La capitale des îles Salomon est Honiara et elle est située sur l’île de Guadalcanal qui est la deuxième plus grande île de tout l’archipel. On compte 9 provinces aux îles Salomon et entre autres, nous pouvons citer le Makira-Ulawa, le Rennell, le Bellona et l’Occidental. Les îles Salomon avec les îles principales et les îlots s’éparpillent sur environ 1 100 kilomètres de longueur et 600 kilomètres de largeur, mais sa superficie totale fait près de 35 000 km². Cet archipel abrite près de 560 000 habitants qui sont appelés les Salomonais. Ils parlent l’anglais et ont leur propre monnaie, le dollar des îles Salomon.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau des Philippines

Le drapeau du Salvador

Le drapeau de l’Arménie

Le drapeau des Philippines

philippines-31013_1280

Le drapeau des Philippines

Description du drapeau des Philippines

Un drapeau rectangulaire avec quatre couleurs à l’honneur, le drapeau des Philippines est une véritable œuvre d’art propre à ce pays. Diviser en trois formes, dont chacun met à l’honneur une teinte différente, il est facile à différencier des autres drapeaux du monde.

Du côté du mat, à gauche du drapeau, vous avez une forme triangulaire qui se superpose sur deux bandes horizontales. Le sommet du triangle ; qui soit dit en passant est équilatéral est à la moitié de la largeur du drapeau. C’est aussi là que commence la séparation des deux bandes bleu et rouge. À l’intérieur du triangle de couleur blanc, il est possible d’apercevoir un soleil de couleur or et trois étoiles. Ces derniers se placent sur chaque coin du triangle.

Quid à parler de la structure du drapeau des Philippines, autant parlé également de sa proportion. C’est un détail qu’il est utile de connaitre afin d’en apprécier la beauté. Pour information, elle est de 1 :2, comme la plupart des drapeaux du monde.

Signification des symboles et des couleurs

Chaque détail que l’on peut trouver sur le drapeau des Philippines n’a pas été placé par hasard. Chaque forme et chaque couleur ont sa signification. Ce qui fait d’ailleurs la beauté de ce drapeau.

Par exemple, la bande bleue sur le dessus est le signe de la paix, de la vérité et de la justice. Son emplacement marque l’importance de ces vestiges pour la république des Philippines.

La bande rouge, qui se place en bas de la bleue, symbolise le patriotisme et la bravoure. Deux choses importantes quand il faut assurer la sécurité du pays.

Le triangle équilatéral représente l’égalité et la fraternité. C’est la raison pour laquelle, elle est de couleur blanche. Quant aux symboles en or qui se trouvent à l’intérieur, ils sont encore les prémisses d’autres vestiges du pays :

  • Le soleil d’or avec ses huit rayons est la symbolisation des 8 provinces du pays. Ces derniers ont été prononcés par une loi martiale lors de la colonisation.
  • Les trois étoiles d’or, qui se trouvent dans chaque coin du triangle et qui ont 5 branches représente Luçon, Visayas et Mindanao. Ce sont les principaux archipels des Philippines. Pour informations, ces îles sont connues dans le monde entier pour leur beauté, et leur taille.

Histoire du drapeau des Philippines

Adopté le 12 juin 1898, le drapeau des Philippines a été conçu par Emilio Aguinaldo. C’est le drapeau officiel de ce pays. Mais il n’en reste pas moins qu’il fallut plusieurs versions pour en arriver à celle-ci. Le premier a été créé, non pas dans le pays, mais à Hong Kong. C’est dans cette ville voisine que Marcella Agoncillo, nièce de José Rizal a fait les premiers croquis du premier drapeau des Philippines. D’ailleurs, pour l’histoire, cette forme que l’on voit devant les ambassades des Philippines et lors des festivités du pays n’est pas exactement celle qu’Emilio Aguinaldo avait conçue. L’original utilisait des teintes plus claires et un soleil plus ludique avec un visage à l’intérieur. Loirs du vote, le parlement a jugé plus marquant de changer ces détails.

Il importe également de savoir que les règlements concernant l’utilisation du drapeau des Philippines sont très différents par rapport à ceux du monde entier. Le leur est plus strict. Par exemple, en temps de guerre, il est strictement interdit de brandir le drapeau à l’endroit. Il faut le hisser à l’envers pour que la bande rouge soit en haut : la bravoure et le patriotisme.

Informations sur le pays des Philippines

Les Philippines est un pays de l’Asie sud-est. Son nom se prononce en pluriel dans la mesure où c’est la combinaison de plusieurs petites îles. Pour être exactes, les Philippines renferment 7 107 îles dont les plus grandes ont été marquées sur son drapeau : Luçon, Visayas et Midanao. Pour information, seul 2 000 d’entre ces îles sont habitées par la population locale.

Le pays vit à travers sa devise : « pour l’amour de Dieu, du peuple, de la nature et du pays ». Après sont indépendance le 12 juin 1898 pour l’Espagne et le 4 juillet 1946 pour les États-Unis, les Philippines se sont développées de manières exponentielles.  De par son emplacement, le pays profite d’avantages certains du point de vue touristique. D’ailleurs, les plages, et les vestiges sous-marins du pays attirent les curieux du monde entier, et ce, malgré un climat tropical humide. Il faut dire que la faune et la flore du pays sont aussi matière à convaincre les touristes. Ici la nature est encore d’une beauté unique et les espèces rares y ont élus résidences.

Mais l’économie du pays ne vit pas qu’à travers le tourisme et le secteur primaire. L’industrie y est très abondante. Les infrastructures ne manquent pas. Depuis peu, les centres d’appels sont nombreux à être créés dans cette partie du monde.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Roumanie

Le drapeau de Niue

Le drapeau du Costa Rica

Le drapeau de la Roumanie

romania-162399_1280

Le drapeau de la Roumanie

Description du drapeau de la Roumanie

Le drapeau de la Roumanie est composé de trois couleurs : le bleu, le jaune et le rouge, mais pas n’importe lesquelles. Il s’agit du bleu cobalt, du jaune chrome et du rouge vermillon. C’est cette couleur un peu plus prononcée qui différencie le drapeau de la Roumanie  avec celui du Tchad. En effet, les traits des drapeaux des deux pays se ressemblent. Si celui du Tchad utilise du bleu indigo, le drapeau de la Roumanie est en bleu cobalt qui est un peu plus foncé.

Les couleurs vont de gauche à droite. Le bleu se trouve du côté du mat, le jaune au milieu et le rouge tout à droite.

Le drapeau de la Roumanie adopte un rapport de 2:3, le rectangle est simplement séparé de trois bandes horizontales.

Signification des symboles et des couleurs

Une légende raconte la signification des couleurs du drapeau de la Roumanie. Apparemment, ces dernières sont les représentations des trois pays historiques du pays qui se sont unifiés entre 1859 et 1918. Il s’agit consécutivement de la Transylvanie, de la Valachie et de la Moldavie.

Histoire du drapeau de la Roumanie

Le drapeau de la Roumanie n’a pas toujours été celui que l’on voit actuellement lors des représentations. Il a connu quelques modifications au fil du temps. Le premier jet du drapeau du pays a été voté en 1834. À cette époque, les bandes étaient horizontales et n’étaient pas de la même couleur. On utilisait plutôt le bleu ciel pour symboliser la liberté, le jaune or pour la prospérité, l’égalité et la justice et le rouge marque de la fraternité et du sang. Même la signification des couleurs n’était pas les mêmes. Il faut dire que c’était la période de la révolution entre 1821 et 1848. Il fallait un message fort pour la population.

Malgré que la révolution ait échoué, le pays a gardé les trois couleurs, mais en a changé la signification dès lors que les trois bandes du drapeau de la Roumanie ont signifié les trois pays.

Durant la révolution roumaine de 1939, le drapeau a aussi tenu compte des armoiries hérité du régime communiste. Le symbole était alors placé au milieu de la bande jaune de celui-ci. Mais avant 1948, cet élément fut supprimé. C’est aussi à cette époque que la couleur bleu cobalt a été utilisée.

Le 16 juillet 1994, le drapeau de la Roumanie actuel a été voté par le parlement sous le régime de la loi n° 75.

Quelques informations sur la Roumanie

Faisant partie de l’Union européenne, la Roumanie a gagné sa place sur le plan international de bien des manières. C’est un État de l’Europe du Sud-Est. Il fait partie des 10 pays les plus peuplés de l’Union européenne. Il se trouve à la 7e place. Il faut dire qu’avec ses plus de 230 000 km2, il y a de quoi avoir une forte densité de population.

Il est loin le temps où la Roumanie vivait sous la direction d’autre pays. Depuis son indépendance le 9 mai 1877, fin de la vassalité de la principauté de Roumanie, elle s’est développée à son rythme et à son grès. Actuellement, la langue officielle est le Roumain. Elle est présente que ce soit dans les kiosques à journaux ou dans les journaux télévisés. Le Français n’est plus présent dans le pays.

La Roumanie est surtout connue pour sa géographie. Elle est ornée par la mer Noire, les Carpates et le Danube. De quoi lui apporter des vestiges environnementaux uniques. Pour ce qui est du tourisme, que ce soit pour l’écotourisme ou encore pour les visites historiques et culturelles, la Roumanie n’a rien à envier aux autres pays du monde.

Vivant entre tradition et modernité, le pays connait actuellement une économie florissante. Sa monnaie nationale est le leu roumain. Son activité principale tourne autour des services, productions et exploitations d’automobiles et d’énergie. Le secteur de entreprenariat et de l’industrie est l’une des principales forces du pays, et ce, depuis 2000. De grandes marques comme Dacia ou OMV Petrom viennent d’ailleurs de ce pays.

En outre, la Roumanie est un pays riche en culture. L’art est ici vivant et fait partie du quotidien de la population que ce soit les musiciens, les sculpteurs ou encore les peintres : les touristes sont souvent impressionnés par le trafic que cette activité créée dans le pays. Les inspirations artistiques y sont typiques de l’Europe de l’Est. En ce qui concerne sa gastronomie il y a quelques plats locaux qui en valent véritablement le détour. Tel est le cas des sarmales, des mititei et encore d’autres.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de la Palestine

Le drapeau du Brésil

Le drapeau de la Gambie

Le drapeau de la Palestine

country-1069575_1920

Le drapeau de la Palestine

Description du drapeau de la Palestine

Formé de trois bandes de diverses couleurs et d’un triangle sur le flan du côté du mat, le drapeau de la Palestine est une véritable œuvre d’art en soi. De haut en bas, la largeur du drapeau est divisée en trois bandes égales de couleur noir, blanche et verte. Le triangle sur le côté gauche du drapeau est de couleur rouge. Ce dernier se superpose aux autres.

En fonction des évènements, la manière de hisser ce drapeau peut changer.

Signification des symboles et des couleurs

Comme pour tous les drapeaux du monde entier, celle de La Palestine a sa propre signification. Propre, pas tellement, après tout les couleurs sont les mêmes que les autres États observateurs non membres de l’ONU.

Le triangle rouge sur le côté gauche signifie la maison hachémite de Mahomet.  La bande noire est le signe des Abbassides de Bagdad. La bande verte, quant à elle marquent les Fatimides du Caire et la blanche symbolise les Omeyyades de Damas.

Le tout forme les couleurs panarabes. C’est-à-dire les couleurs de la grande révolte arabe en 1916. Tous les pays arabes font honneur à cette lutte par le biais de leur drapeau, ce qui explique la forte ressemblance, et notamment avec la République arabe de Sahraouie démocratique ou le royaume de l’Irak ou encore des Émirats arabes unis. Après tout, il s’agit d’une lutte pour la création d’un royaume arabe.

Histoire du drapeau de la Palestine

Adopté le 15 novembre 1998, le drapeau de la Palestine a été voté entre 1964 et 1974 par le haut comité arabe. Le vote a duré des années. En effet, les membres du comité ont mis du temps pour trouver les divers drapeaux qui vont faire honneurs à chaque État de la Palestine. Pour ce qui est du drapeau pour toute la Palestine, elle a été simple à mettre en place. En 1948, le drapeau avait déjà cette forme. Ce fut juste après la proclamation de la liberté de Gaza en tant que gouvernement officielle. En tant que membre des États observateur hors ONU, la Palestine a eu du mal à obtenir le droit de hisser son drapeau devant les établissements de cette organisation internationale. Le 10 septembre 2015, à la suite d’un vote l’emportant sur 199 voix sur 172, les états observateurs comme lui ont eu cette chance. Comme elle n’a pas pris part à la décision, encore aujourd’hui, le drapeau de la Palestine n’est pas aligné à la suite de celle des états membres.

Il importe également de noter que le drapeau de la Palestine n’a pas toujours été ainsi dessiné. Il fut un temps où le design était autre. Le drapeau un simple rectangle de Red Ensign, avec un disque blanc et le nom PALESTINE écrit en grand. Il semble que le drapeau actuel est plus sobre.

Les infos sur la Palestine

Pays du proche orient, situé entre la mer Méditerranée et le désert de Jourdain et de Sinaï, la Palestine a été surnommée de bien des manières au fil des années. De « terre sainte » à l’État d’Israël, ce pays est chargé en histoire a encore du mal à définir ses frontières de nos jours. Après l’occupation de la Grande-Bretagne en 1917, on a pu trouver un semblant de limite à ce pays. Il semble qu’il englobe la mer Méditerranée, le désert de Syrie, la Cisjordanienne et la bande Gaza. Aujourd’hui, elle est divisée entre un État juif et un État arabe, et ce, depuis 1947. C’est lors que la guerre sainte entre les deux peuples a commencé. Le partage des territoires n’est pas à leur gout. Chacun se bat pour avoir un vestige de leur religion. La proclamation de l’indépendance de l’état juif en 1948 n’a pas arrangé la situation. Il en sera de même pour la création de l’organisation de la libération de la Palestine ou OLP en mai 1965.

Depuis 2017, les tensions sont de plus en plus importantes. Le Hamas prend le contrôle de Gaza. Encore aujourd’hui, et malgré les diverses interventions, ce pays a encore du mal à sortir du conflit. La guerre israélo-arabe et israélo-palestinienne fait la une des journaux télévisés internationaux.

Et pourtant, La Palestine est un pays où le potentiel économique, et surtout touristique est grand. Malgré les conflits, elle reste un pays qui vit entre modernité et tradition. Des sites touristiques d’une grande beauté y sont renfermés. À cela s’ajoute les plages qui bordent la mer méditerranée.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Rwanda

Le drapeau du Cap-Vert

Le drapeau du Nicaragua

Le drapeau du Rwanda

Le drapeau du Rwanda

Description du drapeau du Rwanda

Des couleurs chaudes et très diversifiées : aux premiers abords, c’est ainsi que l’on peut juger le drapeau du Rwanda. Il s’agit d’un rectangle, de proportion de 2:3 qui est formé de trois bandes horizontales et de trois couleurs vives.

De haut en bas, la division du drapeau du Rwanda se fait comme suit :

  • Une bande bleue de grande taille, qui arrive presque à la moitié de la largeur du rectangle. Sur le côté droit de cette bande, en haut, un soleil a été placé.
  • Reste de la largeur est divisée en part égale entre la bande jaune et la bande verte.

D’une simplicité hors du commun, mais d’une beauté unique, le drapeau du Rwanda a sa propre signification.

Signification des symboles et des couleurs

Outre de différencier le Rwanda des autres pays du monde, le drapeau du Rwanda fait passer un message à travers les éléments qu’il contient.

Pour commencer, la couleur bleue est le symbole de la paix et du bonheur. Il est vrai que le pays se bat encore aujourd’hui, corps et âme pour le maintien de sa paix et de son développement économique. La couleur jeune est d’ailleurs la signification de tout le travail accompli dans ce second domaine. Quant à la verte, elle est la représentation de l’espoir.

Le soleil, de teinte jaune d’or, symbolise la lumière qui guide et éclaire la population. Elle peut aussi être interprétée comme étant l’unité de peuple rwandais, la transparence et la lutte contrent l’ignorance.

Histoire du drapeau du Rwanda

Adoptées le 25 octobre 2001, cette description et ces significations sont aujourd’hui le symbole officiel du pays. Mais il n’en demeure pas moins qu’il ne s’agit pas du premier jet du drapeau du Rwanda. De 1959 à 1962, le drapeau était fait de trois bandes verticales, divisées à parts égales entre le rouge, le jaune et le vert.

De 1962 à 2001, un symbole R a été placé sur la bande jaune au milieu du drapeau. R pour Rwanda afin de signifier la présence du pays lors des festivités et autres représentations.

À titre d’information, le rouge signifiait alors le sang versé pendant le fameux génocide de Rwanda. Il importe également de souligner que, bien que le rouge ait été effacé du drapeau du Rwanda actuel, il n’en reste pas moins présent dans l’esprit de la population.  Mais il est temps de se tourner vers l’avenir avec l’espoir traduit par le vert.

Le vert, jaune et rouge est aussi la couleur de la panafricaine, ce qui explique sans doute le choix de ces couleurs lorsqu’il a fallu créer le premier drapeau du Rwanda. Ce dernier a été dessiné en 1961 et adopté officiellement lors de l’indépendance du pays le 1er juillet 1392.

Après avoir constaté que les trois bandes simples du drapeau du Rwanda ressemblent à s’y méprendre avec celui de la Guinée, l’État a changé sa forme en y implantant un simple R sur le milieu.

Puis en 2001, la séparation complète avec le passé a été votée. Le rouge a été supprimé à l’unanimité, ce qui a donné la forme définitive et présente du drapeau du Rwanda

Le pays du Rwanda

Le Rwanda ou République du Rwanda est un pays de l’Afrique de l’Est. La langue officielle du pays est le Kinyarwanda ou le swahili Kigali. Il est cependant vrai qu’une partie de la population utilise encore le français ou l’anglais. La monnaie nationale est le RWF ou Franc rwandais. La capitale est Kigali.

Géographiquement, le Rwanda est situé entre la région des Grands Lacs, l’Ouganda, la Tanzanie et le Burundi.

Le pays est membre de l’ONU, de l’UA, de la communauté d’Afrique de l’Est et de l’organisation internationale de la Francophonie. Depuis 2009, cette liste a été rajoutée par le Commonwealth of Nations.

Quand on parle du Rwanda, la première chose qui nous vient à l’esprit est le génocide de Tutsi entre avril et juillet 1994. Cette histoire a marqué le monde entier. Encore aujourd’hui, le pays vit à travers l’ombre de ce poids. Mais le Rwanda n’est pas qu’une histoire de tuerie et de colonisation.

La base principale de son économie est l’agriculture. Le secteur primaire forme les 40 % du PIB et 87 % de l’activité nationale. Le secteur tertiaire est encore faible dans ce pays, bien que les exploitations puissent être grandes avec un peu de bonne volonté. Le pays possède une terre riche en ressource minérale comme l’étain ou le columbo-tantalite, l’or et le tungstène ainsi que les pierres précieuses comme le Béryl. Le principal obstacle à l’exploitation est le manque d’énergie ainsi que l’instabilité politique.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau du Qatar

Le drapeau de l’Equateur

Le drapeau du Honduras

 

Le drapeau du Qatar

qatar-162396_1280

Le drapeau du Qatar

Description du drapeau du Qatar

Le drapeau du Qatar est l’un des plus inhabituels qui soient. En effet, il est de proportion 11 :28, ce qui semble rattraper la simplicité de sa structure. Pour information, la proportion est la différence entre la largeur et la hauteur du rectangle. Pour le drapeau du Qatar, la largeur est de 2,54 fois plus grandes.

Le drapeau du Qatar est fait de deux couleurs : le blanc et le rouge bordeaux ou marron pourpre. Tout dépend du point de vue. Le rouge occupe la grande partie du rectangle.

Côté du mat, à gauche, la couleur blanche remplit quelques centimètres et se finit en dents de scie. Pour être exacte, il y a neuf pointes blanches sur le drapeau du Qatar.

Le drapeau du Qatar ressemble quelque peu à celui de Bahrein. Mais il est possible et simple de les différencier. Pour le cas de la Qatari, la proportion est plus grande. De plus, les pointes sont au nombre de 9 contre 5. Les significations des pointes sont également différentes.

Signification des symboles et des couleurs

Le drapeau du Qatar ne sert pas qu’à marquer sa différence avec les autres pays du monde. En effet, chaque drapeau est unique en son genre, que ce soit par les couleurs, les formes ou les significations. Pour ce dernier par exemple, chaque élément du drapeau a été choisi avec précaution pour faire passer un message à la population.

La couleur rouge bordeaux, un peu sombre signifie par exemple le sang perdu pendant la guerre d’Alzubara contre la famille royale Al-Khalifa. Ce fut dans les années 1930.

Le blanc, quant à lui est le symbole de la paix.

Chaque pointe blanche représente les neuf émirats arabes.  7 d’entre eux sont les 2mirats Arabes unis : Abou Dabi, Ajman, Charjah, Dubaï, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn. Les deux restants sont le Bahreïn et le Qatar.

Histoire du drapeau du Qatar

Adopté le 17 juillet 1949, le drapeau du Qatar n’a pas toujours porté ces couleurs. Au début de sa création, le rouge était plus vif. Ce choix correspondait mieux aux couleurs de la péninsule arabique durant l’époque de la domination anglaise.

Au fil des années, et à cause du soleil, la teinte s’est assombrie, car elle était d’origine végétale. L’État a préféré garder cette couleur un peu marron pour en changer également la signification.

Quelques mots sur le pays

Le Qatar ou État du Qatar ou encore État des Qatari est un pays du moyen orient à la frontière de l’Arabie Saoudite.

Son histoire est chargée. Le pays a vécu longtemps sous la domination de plusieurs autres États. Tel est le cas par exemple des Perses et des Britanniques. Mais après son indépendance le 3 septembre 1971, Qatar s’est largement rattrapé. C’est peut-être aussi dû au fiat que le pays a refusé la possibilité d’intégrer les Émirats arabes unis.

C’est l’une des puissances en vogue actuellement, si l’on parle du point de vue économique. En effet, c’est l’un des principaux pays producteurs de gaz naturel du monde. Il se trouve exactement à la quatrième place. Il faut dire les États-Unis occupent toujours la première place dans ce domaine. Le Qatar est aussi connu pour sa production de pétrole.

Une terre riche : c’est la cause du développement rapide du Qatar. Outre le développement de secteur tertiaire, la population continue de vivre de la terre et de la pêche.

En outre, son économie vit aussi à travers le tourisme. Le pays renferme quelques vestiges qui attirent des millions de curieux du monde chaque année. Les sites touristiques vont des plages à la diversité environnementale en passant par les musées et les sites culturels et historiques du pays. Avec un climat toujours chaud, le Qatar et ses 7 subdivisions sont la destination propice pour un dépaysement. Les baignades dans la mer et les plongées sous-marines sont des activités à faire absolument lors d’un passage dans ce pays.

Ce sont toutes les bases de la valeur de sa monnaie nationale : le Ruyal qatarien.

Pour ce qui est de la politique, il faut savoir que le Qatar vit encore sous le règne de la monarchie. La population est gouvernée par un émir et un premier ministre, et ce, sous la langue évidemment arabe.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau des Pays-Bas

Le drapeau de la Chine

Le drapeau du Bénin

Le drapeau des Pays-Bas

Le drapeau des Pays-Bas

Description du drapeau des Pays-Bas

Le drapeau des Pays-Bas est un simple rectangle de proportion 2 :3. Sa largeur est divisée en trois bandes multicolores, ce qui fait sa différence parmi les drapeaux du monde entier. Arborant les couleurs bleu, blanc et rouge, ce drapeau ne ressemble pas à celui de la France. Ces bandes sont horizontales.

Sur le drapeau des Pays-Bas, chaque bande est à distance égale de l’autre.

Il ne faut pas confondre le drapeau des Pays-Bas avec celui du Luxembourg. Le bleu n’est pas le même sur les deux drapeaux. Le premier utilise un bleu outre-mer, tandis que le seconde un bleu ciel.

Signification des symboles et les couleurs

Simple à interpréter, le drapeau des Pays-Bas n’est que le reflet des sept provinces unies du pays. Il faut dire qu’avant l’adoption de ce drapeau en 1937, les Pays — Bas n’avaient pas de véritable étendard. Chaque province avait son propre drapeau.

Dans la version originale du dessin, le rouge était en fait un orange. La couleur a ensuite été modifiée afin d’être plus visible en mer.

Histoire du drapeau des Pays-Bas

Le drapeau des Pays-Bas tire son style de la « bannière du prince ». Lors de sa colonisation, l’empereur avait voulu signer l’annexassions du territoire par la création d’un drapeau à son image. Le premier drapeau néerlandais a été créé en 1548. Il portait les couleurs or avec au centre l’aigle des Habsbourg et un minuscule canton des armoires néerlandaises.

Lors de la révolution, on a voulu unifier les sept provinces du pays. Les couleurs les plus neutres furent le orange, le blanc et le bleu. En 17e siècle, l’orange a été effacée du tableau sous prétexte qu’en mer ce n’est pas la couleur la plus visible. Elle a été alors remplacée par le rouge qui est resté jusqu’à présent.

Dans l’esprit du drapeau des princes, les bandes horizontales ont été gardées. Selon la légende, ce style serait le signe d’un engagement plein et entier pour la patrie. Un message, qui semble-t-il, est apprécié par la population néerlandaise.

Cette forme actuelle que l’on connait du drapeau des Pays-Bas a été adoptée le 19 février 1937.

Quelques mots sur le pays

Les Pays-Bas ou le royaume des Pays-Bas est un pays de l’Europe de l’Ouest. Il partage ses frontières avec la Belgique et l’Allemagne ainsi qu’avec la France. Il vit sous un régime monarchique constitutionnel avec un gouvernement et un parlement à sa tête. Il est divisé en 4 territoires, 12 provinces autonomes et 3 communes qui ont des statuts d’outre-mer.

Au niveau politique, les Pays-Bas sont connus pour être un pays de tolérance. Bon nombre des infractions ont été dépénalisées dans cette partie du monde. Tel est le cas par exemple de l’avortement, de la prostitution, de l’euthanasie et de l’usage de certaines drogues. C’est aussi l’un des premiers pays à avoir aboli la peine de mort. Ce fut en 1878.

Le tourisme est une activité qui bat son plein aux Pays-Bas. Et pour cause, le paysage néerlandais est propice à un dépaysement total et complet. S’ajoute à cela les quelques vestiges historiques et culturels du pays. De quoi attirer un maximum de curieux chaque année. Les larges rivières et les pleines sans fin : c’est ce qui fait la renommée du pays. Le tourisme est l’une des bases de la réussite économique des Pays-Bas. Il génère des dizaines de milliards d’euros chaque année.

Outre le tourisme, les secteurs de l’agriculture et l’élevage sont en plein effervescence dans ce pays. Il ne s’agit plus du secteur primaire comme on le connaissait. Aujourd’hui, les Pays-Bas automatisent leur culture afin d’optimiser les rendements.

Pour ce qui est de l’agroalimentaire, les Pays-Bas sont le quatrième plus gros producteur mondial dans ce domaine. Transport, emballage et exportation : il est possible d’y trouver plusieurs industries de pointe.

L’art est très présent dans le pays. Elle se traduit par une architecture unique et des peintures d’une beauté rare. La culture des plantes y est aussi un art à part entière. Les Pays-Bas sont victimes de ce que l’on appelle la tulipomanie : une curiosité qui rend les villes plus belles et plus attractives pour les touristes.

Musique classique, électronique, hardcore et gabber : il est possible de trouver de tout en Pays-Bas. Depuis quelques années, le pays organise même des festivités qui le transforment en le must des dancefloor du monde entier. Parmi les plus renommés, on peut citer entre autres Thunderdome, le Mystery Land ou encore l’Amsterdam Dance Évent. C’est un moyen comme un autre de se faire connaitre par le pays.

Les autres drapeaux à voir:

Le drapeau de l’Ouzbékistan

Le drapeau du Chili

Le drapeau des Fidji